Danger et multirotors

37
516

C’est un triste fait-divers qui a eu lieu il y a quelques mois à Stourport-on-Severn dans le Worcestershire, en Angleterre. Le petit Oscar Webb, 18 mois, a été touché par l’hélice d’un multirotor. bbc1-02La blessure est grave : elle a atteint l’œil droit du gamin. La chirurgie pratiquée rapidement n’a malheureusement pas permis de sauver son œil, il a fallu le retirer. L’enfant devra encore subir d’autres interventions pour pouvoir recevoir une prothèse.

Quel type de multirotor ?

Un gros engin avec des hélices grand format ? Pas du tout. Le pilote, Simon Evans, un ami de la mère d’Oscar, Amy Roberts, était aux commande d’un racer de classe 250. Il a expliqué : « alors que je le ramenais pour atterrir, j’ai accroché un arbre et je suis parti en rotation. Ce que j’ai entendu ensuite, c’est mon amie crier « Oh mon Dieu non ! ». Je me suis tourné et j’ai juste vu du sang et le bébé par terre, en train de pleurer ». Simon Evans est considéré comme un pilote expérimenté. Il explique ne plus avoir piloté quoi que ce soit depuis l’accident, et que la simple vue d’un multirotor le rend malade.

La sécurité

bbc1-01Les arrêtés de 2012, en France, ainsi que la notice destinée aux pilotes de drones de loisirs, interdisent de piloter un appareil radiocommandé au-dessus de personnes. Le triste exemple de cet accident montre que la mesure est tout à fait pertinente. On se demande même pourquoi les textes n’imposent pas une distance de sécurité que le pilote devrait respecter entre des personnes et son multirotor dans le cadre de la pratique des drones de loisirs. Une distance de 30 mètres est pourtant obligatoire pour les vols pratiqués par les professionnels, et indiquée dans ces mêmes arrêtés. En Angleterre, la réglementation impose une distance de 50 mètres… qui n’a à l’évidence pas été respectée. Ce fait-divers malheureux est l’occasion de rappeler, une fois de plus, qu’au-delà de la réglementation, faire preuve de bon sens est in-dis-pen-sable quand on décolle avec un multirotor. Quelle que soit sa taille !

Source : la BBC via sUAS News

37 COMMENTAIRES

  1. J’ai vu cette info circuler depuis quelques jours sur facebook.

    Merci Fred de la mettre ici histoire que ça mette une “piqure de rappel” sur la dangerosité potentielle de nos machines.
    Après j’espère aussi que cela ne fera pas psychoter les gens sur les mutlis … Car un multirotors est tout aussi dangereux que n’importe quel engin radio-commander à hélice(s).

  2. Clair qu’il ne faut jamais oublier le danger potentiel de nos chers engins… et j’espère aussi que ça n’engendrera pas de psychose, car tout engins radiocommandé est dangereux… pour avoir fait de la compétition en 1/8ème buggy thermique, je peux vous dire qu’une voiture de 4kg lancée à fond dans les jambes c’est aussi dangereux qu’un multi… certains ramasseurs en temoignent…

    Cela dit, courage à ce petit bout’chou et à ses parents…

  3. Pauvre Gamin,
    Nos machines sont dangereuses donc il faut faire preuve de “bon sens” sur l’entourage du vol avant de décollé .

  4. C’est une histoire extrêmement triste. Mais merci de la diffuser. Si ca peut mettre du plomb ds la tête de certains a défaut d’hélice ds celle des autres.
    On voit en ce moment des vidéo de pilotes extrêmement doués en pleine ville voire au dessus de la circulation : stop! Notre pratique est dangereuse! Le radiomodelisme est dangereux!

  5. Bonjour,
    Débutant dans ce loisir, cet article m’a tout simplement fait prendre conscience du danger réel de ces appareils, que je dois bien avouer n’avoir pas totalement perçu jusqu’à présent en omettant de prendre en compte les situations mal ou pas du tout contrôlées, qui pourtant s’avèrent très fréquentes.
    Merci.

  6. je n’ai JAMAIS volé sans PROTECTIONS D’HELICES .
    Mais ca n’arrive qu’aux autres !!
    Combiens sont assurés ???

  7. Quel triste événement qui rappel le danger potentiel de nos machines.
    Quoi qu’il en soit, il faut aussi être raisonnable et ne pas classer les pilotes dans des catégories.
    En effet, on voit en rallye, des accidents réguliers sur les bords des routes avec pourtant des pilotes chevronnés, interdisons nous les courses? Non!
    Un hélicoptère qui passe près d’une ligne haute tension, le drame, crache et des personnes au sol impliquées, là encore, interdiction? Non!
    Des conséquences souvent bien plus dramatiques.

    Pourquoi le monde des multi-rotors est-il systématiquement montré du doigt, serait-il ce que le cyclisme est au sport, le bouc émissaire?

    Aujourd’hui même pour conduire une mobylette on doit avoir une licence et être assuré, pourquoi n’en est-il rien avec nos drones?

    IL y a des règles à respecter et l’accident “zéro” n’est pas possible, mais tant que ces règles ne seront pas simples, claires et validées par tous, avec en plus un test démontrant l’aptitude à piloter et à connaitre les règles définies, alors il y aura toujours des polémiques et des difficultés de plus en plus grande à pouvoir voler en toute tranquillité dans des zones de plus en plus complexes et difficile à identifier.

  8. Ce truc la c’est vraiment ma hantise.

    Je vole de temps en temps dans un jardin privé ou il n’y a personne, mais si ca arrive à un membre de ma famille ou à un autre gamin je serai traumatisé à vie.

    La c’est vraiment pas de chance, mais défigurer un bébé c’est vraiment le truc le plus atroce du monde.

  9. @le choucas soulève un point qui me taraude.
    en pratique de loisir, est ce que notre ‘responsabilité civile’ suffit ou est-il préférable de souscrire une assurance, laquelle dans ce cas ?
    je n’ai pas vu d’article qui traite le sujet.

    j’imagine qu’en competition il doit y en avoir une globale a chaque évènement et qu’en pro il doit falloir souscrire un contrat.
    Des lumières sur ces sujets ?

  10. même un très bon pilote est faillible, la il à
    percuté un arbre et le racer est partis en tonneau, cas de figure fréquents lors de ce type de crash, c’est pas sa faute mais il est responsable du traumatisme.

    ce genre de choses est ma hantise, quand les gens s’approches
    parents et enfants, je leurs demande toujours de rester derrière moi.

  11. j’espère surtout que l’on pourrai avoir des lieu réservé au quad…

    On pourrai comparé le fpv au paintball: les gars ont vite réalisé que ces pistolets a bille de peinture était bien des jouets, mais qu’une bille dans l’œil ça reste très dangereux.
    Aujourd’hui le paintball se pratique dans des parc avec quelque règles simple mais efficace ce qui limite très fortement les accidents 🙂

  12. Pour revenir sur l’aspect réglementation pour les drones de loisir. “Garder son drone en vue” principe n°3 n’est pas respecté avec le FPV dans ce cas.

  13. @Coillote il me semble que la seule assurance tier valable en France pour aéromodélisme est une licence FFAM.

    Maintenant j’espère ne pas dire de bêtise si besoins je laisse les pro me corriger ( Fred 😉 )

  14. COILLOTE :j’ai pas attendu que les conneries arrivent pour payer une rente à vie ..
    : – aller voir son assureur et en parler..
    dans mon cas après avoir fourni les renseignements demandés cela à été inclus à ma responsabilité civile sans supplément !!

    C’EST LA 1er chose à faire avant de faire les cacous avec nos tondeuses a gazon à 4 LAMES !……………

  15. @Barry : La plupart d’entre-eux ajoutent la mention au radiomodélisme sur le contrat sur simple demande, sans surcoût. Mais je n’ai jamais eu de confirmation écrite de la part d’assureurs lorsque je leur ai posé la question… Et il faut rester prudent : je ne connais pas de cas où l’assurance a pris en charge un assuré sur son contrat multirisque classique (il y a peut-être eu, mais je n’en ai pas connaissance). Mieux vaut, je pense, être adhérent FFAM pour profiter de leur assurance qui, elle, a pris en charge à de nombreuses reprises.

  16. FRED : yes mais leur assurance ne se limite – elle pas à la pratique que sur leurs terrains ???
    Mais ce peut ètre un “plus” ..

  17. mon assurer avait un bon questionnaire :
    poids -hauteur de vol-prise de vue-scenario de vol -No de serie -modèle etc ……..
    ils ont donc pris conscience de la demande .

  18. @Fred merci pour les précisions !!!
    Du coup en plus de ma licence FFAM je vais demander à mon assureur … Si ça ne coute rien de plus ce sera ça de pris.

    Toujours au top Fred (sauf sur le mode de vol mais on ne peut pas être parfait 😀 )

  19. @GM1968 FPV ou pas une fois que le multi rotor à tapé l’arbre, il était hors de contrôle, mais effectivement, avec les lunettes sur le nez, il n’a pas vu le ptit dernier arriver dans ses jambes. La vue globale, c’est aussi pour surveiller tout ce qui peut entrer dans la zone de vol, pas que le multi. Mais de la a imposer une double commande en France… Une zone surveillée par une tierce personne qui peut dire “stop”…

  20. Cette été un pote à moi à un cône qui c’est dévisser l’hélice qui est parti lui et revenu dans le cou alors que sont racer était à 25m plus loin pas de blesser heureusement
    Maintenant on peux aussi se tuer dans sa douche

  21. @Barry : de mémoire, aucune assurance ne couvre l’aéromodelisme dans les contrats que nous disposons déjà via une RC habitation par exemple. Même si tu le déclares.
    Mis surtout, un prompt rétablissement au pitchoune, qui hélas, à perdu définitivement son oeil…
    Volons responsable.

  22. Certain ici devraient faire des enfants, ou fermer leur g. L’humour c’est comme le multi, quand on métrise pas on s’abstient! En l’occurence la, rien ne préte a rire.

  23. Accident bête et quel malheur pour cet enfant, nous devons bien faire attention car un accident arrive très vite. Perso, je continue de voler mais maintenant, je mets des pancartes avec de la rubalise afin de prévenir qu’il y a des vols, mais personne n’est vraiment à l’abri…

  24. Masterdude.
    Pourrais-tu nous raconter comment est arrivé ton accident.
    J’espère que cela ne laissera aucune trace, et que tout ira bien .
    Pour ma part, je fais très attention pour ne jamais avoir de la compagnie, mais je fais toujours atterrir mon P 3 au bout de ma main.
    J’ai commandé un DJI inspire 1 chez StudioSport et j’espère qu’il sera aussi maniable que mes autres P2 et P3
    Bonne soirée

  25. @Rollingwxe :
    quand on se tue dans sa douche, on se tue tout seul. Là, le gamin n’a rien demandé, c’est juste un jeu d’adultes qui a mal tourné. J’ai posté cet article avant Fred, la semaine dernière sur le forum DJIPHANTOM, et j’ai lu pas mal de commentaires bizarres, du style, un couteau, un ciseau, c’est dangereux.. Oui, sauf qu’on apprend à découper du papier dès la maternelle et qu’on sensibilise les gamins aux dangers potentiels, on ne peut pas dire qu’on ne sait pas. Or là, quand on écoute le gros naze de chez Parrot qui dit que c’est un jouet pas dangereux, je demande à ce qu’il mette les doigts dans les hélices qui tournent pour voir l’effet que ça fait : —> https://www.youtube.com/watch?v=FC_rbCaGSqA. Ca m’étonnerait qu’il ne change pas d’avis et qu’il imagine ensuite ce que son “jouet” provoquerait en entrant en contact avec le visage d’un môme.

  26. Je trouve ça vraiment très triste pour cette enfant.. j’ai beaucoup de peine pour lui.
    Je trouve que une chose utile serait de rendre obligatoire les protections d’hélice.. ça ce serait une loi intelligente.
    J’ai moi même un yuneec q500 et malheureusement je ne trouve pas de kit de protections.
    Dans le cas du petit, je pense que ça lui aurait évité ce drame

  27. C’est vrai que les protections pourraient être de série.
    Pour les courses de racer ou les tournages pro ok mais le reste pourrait avoir des protections qui bien pensées ne dévraient pas gêner plus que ça.
    J’ai été étonné de la coupure que m’a fait un petit cx10!

  28. “Mon 350 QX ne vole plus car c’est illegal quasi partout en france meme si j’ai passe la partie theorique ULM.”

    tu n’as aucunement besoin du théorique ulm pour faire voler ton jouet !!!
    Celui n’est indispensable que dans un cadre profesionnel.

    Et si tu veux faire voler ton modèle reduit dans un espace sécurisé et prevu pour cela il te suffit de trouver un terrain FFAM pres de chez toi et d’y payer la licence.

    Au chapitre des aberrations:

    Combien d’entre vous décolle en mode GPS ?
    Combien d’entre vous remplacent systématiquement une hélices après une “touchette” ?
    Combien d’entre vous vérifient leur machine avant le vol ?
    Combien d’entre vous ont acheté un mini racer alors que la seule télécommande qu’il avaient jamais eut en mains auparavant était celle de leur TV ?

    Je vais dire un truc horrible, mais c’est un fait; l’humain est stupide et a besoin de voir ce genre de d’accident -et même davantage- pour qu’il se rende compte de la dangerosité de ce genre d’objet et qu’ils ne sont pas à mettre entre les mains du premier Bac-5 venu

  29. bonjours,

    je savais que c’était dangeureux les hélices, mais de là à trouer un oeil comme ça…Je suis stupéfier…

    merci pour ce post, je prendrai désormais plus de précaution.

    Et toute mes pensées pour le pauvre petit et sa famille…

LAISSER UN COMMENTAIRE