Gentlemen, start your drones

6
147

C’est un reportage du New York Times réalisé par Erik Olsen, l’un des premiers dans un média international très grand public qui présente le FPV racing sous un jour favorable. Il n’est pas question de survols illégaux, et ça fait du bien, mais du plaisir de voler, et de la formidable opportunité que le FPV offre une personne handicapée par la maladie. Evidemment, c’est en anglais. Mais il vaut le coup d’être regardé, même si vous n’y comprenez pas grand-chose…

Source : The New York Times

6 COMMENTAIRES

  1. Ah oui j’adore Fred, on est beaucoup d’handicapé dans le modélisme tu sais ici aussi en Europe. 😉

  2. je fait partie des handi qui pilotes mais pas en FPV, ma tétraplégie me permettant pas de bouger mes doigts, pas possible
    de faire du FPV.
    juste du vol et prise de vue avec mon Q500.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.