Parrot, le 20 novembre

20
312

parrot-20novLe constructeur français a dévoilé un teaser pour un nouveau produit qui sera dévoilé le 20 novembre prochain. Ce n’est pas un grand secret, il s’agira d’une nouvelle version de son Bebop, améliorée. Que certains ont déjà pu apercevoir près du canal St Martin à Paris, derrière des bosquets à Vincennes, ou – mais il fallait être attentif – sur des événements un peu partout en France. Quoi de neuf sur ce nouveau Bebop ? L’image du teaser le montre, l’arrière de l’appareil a changé. Pour le reste ? Il faudra attendre le 20 novembre…

20 COMMENTAIRES

  1. On me rapporte que la présentation du 20/11/2015 est reportée.
    Le proto a eu un fly away et ils ne l’ont pas retrouvé…

    (oui je suis méchant)

    Blague à part, selon toi Fred, c’est une présentation pour genre une sortie pour noel ou pour genre une sortie “when its done” ?

  2. @styloblanc : 🙂 🙂
    Pour la date, je ne sais pas, malheureusement. Ceci dit, c’est assez loin, ça leur laisse le temps d’avoir une production pour Noël (et ce serait dommage de louper les fêtes).

  3. Comme partout des les magasins cela sent NOËL 😉

    Bon il se sont pas foulé pour la vidéo, coup de PUB 🙂

  4. haha,
    il a le firmware qui a fait un flyaway à Vincennes ou c’est corrigé 🙂
    ne vous attendez pas à un truc de fou non plus hein. par contre, j’ai hâte de voir les hacks matos de Pablo dessus ^^

  5. Au noel de l’an dernier j’ai fait la grave erreur d’acheter le Bebop… Quelques moments de plaisir mais du grand n’importe quoi qui gâche tout… des défauts qui ont été gommés d’autres pas du tout:

    – 2014: les premières séries ont les cosses des moteurs mal serties causant des pannes moteur en plein vol
    – 2014: gestion du GPS pas au point flyaway
    – l’altimètre est très mal géré, en altitude (décollage en montagne ou après voyage en avion) le bebop s’envol verticalement vers l’infini et au délà
    – toujours pas résolu: le Bebop est sensible à la lumière, il fait le yoyo de manière incontrolable en passant de l’ombre à la lumière (solution peinre en noir l’intérieur du nez pour corriger le problème de photosensibilité)

    Côté logiciel Freeflight, le Cloud Parrot doit pas toujours supporter la charge, les traces de vol ont du mal à partir dans la drone academy
    La télémétrie à mis plusieurs mois à être géré, le waypoints a quelque chose prêt un an de retard… La version Windows de Freeflight abandonné

    Bref fuyez les drones Parrot!!!
    Surtout à leur lancement

  6. Je te rejoins à 200% BEBOBPME.

    J’ai fais la grossière erreur de vendre mon Phantom il y a 1 ans pour acheter une de ces merdes rouges de Bebop.

    Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, les connaisseurs le savent aussi bien que moi, le Bebop c’est la merde volante faite pour les débutants et je me suis fais avoir par le marketing Parrot. L’appareil est incontrolable en direct tellement la latence entre commande et execution est énorme. Les assistances sont tellement présentes qu’on a l’impression que Mémé pilote notre joujou en piratant le signal Wifi depuis son cabanon.
    Bref, le Bebop, c’est mou, ça n’a aucun couple et ça peine à faire décoller son propre poids. Ne succombez surtout pas au chant de la sirène, c’est une petite menteuse…

  7. Je précise que j’ai revendu cette daube de Bebop et que je me suis racheté un Phantom. J’ai réussi à ne pas perdre d’argent en revendant le Skydauber et le Bebop séparément.

  8. le problème de parrot c’est aussi qu’ils persistent à ne faire que du pilotage via tablette en wifi ou avec leur skymachin qui coûte un bras ! C’est dommage car côté logiciel et hardware il y avait du potentiel !

  9. Même le logiciel est mal géré… Ils ont du mal avec le changement d’API Google Maps, on avait plus d’affichage des cartes pendant un long moment…

    Le skycontroller même en prenant soin à les boutons qui se barrent… Pareil pour le Bebop, premier mauvais aterrssage (pas un crash juste un atterrissage sur un terrain pas parfait)
    On perd les patins en caoutchouc et parfois même les antennes wifi (qui tiennent par un mélange d’emboitement et de pate à fixe)

    La caméra vertical qui doit stabiliser le drone prêt du sol le fait devenir fou si le sol est trop uniforme ou brillante (neige, plan d’eau… voir même un carrelage ou une moquette sans variation de motif…)

    Sans compter la com laborieuse, genre on met une capture d’écran de Flightplan sur la boite pour faire miroiter la fonction waypoint ou of box alors qu’elle n’existe pas… 11 mois plus tard… Elle est là sauf qu’elle coute 20€en achat in app (bien sur Parrot entre temps à mise à jour les packaging des boites et mentionner que c’était pas inclus… mais il n’empêche que pour les premiers clients c’était de la publicité mensongère…)

    Puis le Skycontroller a 500€ c’est une grosse blaque… Il embarque l’équivalent d’un Soc ARM de smartphone a 500€, pas d’écran, et un répéteur Wifi qui coute lui aussi 50€ dans le commerce (et encore le Skycontroller limite a 2km, les bidouilleurs avec 50 balles arrive à 3Km (bon c’est du proof of concept a ce niveau là car vue les 10 minutes d’autonomies du Bebop, c’est un simple allé retour en ligne droite avant l’atterrissage forcé)

    Sans compter que Parrot ventait le FPV notamment avec l’oculus rift mais c’est abandonné… et au chapitre FPV justement, on a attendu 6 mois pour avoir la MAJ supportant la double commande… et encore que pour le Skycontroller… ça fonctionne pas si vous le faite avec un smartphone avec un truc genre Google Cardboard…

    Bref ce nouveau Bebop a intérêt à être parfait pour faire oublié l’échec du premier (nous sommes beaucoup à le posséder mais pas l’apprécier plus que ça…)

    Son seul avantage la sécurité, son poid, son faible encombrement.. Pour la qualité d’image, l’autonomie, la fiabilité, le prix avec télécommande les autres font mieux

  10. La qualité d’image? Tu la trouves bonne toi la qualité? Moi je la trouve juste en retard de 5 ans comparée aux joujoux actuels. Les couleurs sont délavées, l’image est complètement floue dans les coins à cause du recadrage logiciel.
    J’ai crashé le mien dans les gorges du Verdon. Le sonar est devenu fou plusieurs fois à cause des falaises. Ou encore, multiples pertes de commandes toujours à cause des falaise. Encore mieux, Bebop impossible à récupérer toujours à cause des falaises: l’altitude réglée au max dans les réglages de reeflight 3 (réglée à 150m) était malheuresement superieure entre le sommet de la falaise et la rivière (environ 250m de falaise). Du coup, cette andouille de guepe volante s’est plafonée à 150m une fois la falaise franchie (au dessus du vide). Impossible de le faire remonter à mon niveau en haut de la falaise. J’ai réussi à le poser sur un chemin en contre-bas tant bien que mal sans casse. Je n’ai pu le récuperer que 4hr plus tard à cause de l’accès pour le moins difficile. Une fois récupéré, je l’ai rangé dans sa valise, insulté (ansi que Parrot) une bonne trentaine de fois et je ne l’ai jamais fait revoler, je l’ai revendu en me disant “bon débarras, finni Parrot et ses gadgets pour newb”…et retour à un phantom 2 Vision.

  11. ca me fait plaisir de lire ca…
    des le depart je disais que c’était du jouet en polystyrene avec une camera qui fait tout ..mais tout mal !! on trouve ca dans les grandes surfaces et les pharmacies .
    promo :2 camemberts achetés – un bibeauf offert !!!
    tous les jours sort une merde …pas la peine de se jeter dessus .
    parroy n’a pas inventé l’eau chaude…(moi non plus !)

  12. je commence a comprendre pourquoi il n y a toujours pas la 2eme partie du test sur helicomicro, j’ai bien fait d attendre cette 2eme partie du test avant d acheter…

    ceci dit je ne trouve toujours pas sur le marché un drone utilisable au dessus de l’eau ( flotable et étanche en cas de chute dans l’eau ) qui permette le fpv, et qui fait de belle image stabilisé… merde c’est quuand meme pas trop demander, tout les kite surfer, planchiste, les surfer, les kayakiste, rafteur, et autre adepte de sport d’eau attende que ça… ( si en plus pouvais y avoir le follow me, se serai parfait… )

  13. @Luke : La seconde partie du test du Bebop revient souvent sur le tapis. Laurent ne s’y est pas attaqué parce qu’il a d’autres activités que les tests. J’aurais du prendre la suite, mais j’ai laissé courir en attendant que l’appareil soit pilotable en mode 1. Parce qu’autant je pilote des mode 2 de 15 cm de diagonale en intérieur, autant des machines à 500 € en extérieur, ça me tente moins. La mise à jour est arrivée tard, trop pour que je me replonge dans les tests. Ce sera donc pour la nouvelle version… en espérant que Parrot ne me fasse pas à nouveau le coup de mode. Si tu as lu la prise en mains du Solo de 3Drobotics, j’ai été confronté au même problème, et c’est pénible.

    Pour une machine comme tu le désires, ça existe déjà, c’est le Splash drone, il peut se poser sur l’eau, sa nacelle peut même fonctionner sous l’eau, il peut avoir un retour en temps réel. Pas de Follow-me à ma connaissance, en revanche. Mais, forcément, ce ne sera pas donné. Il sera distribué en France avec un vrai SAV – ce qui est important pour une machine de ce type soumise à un environnement difficile.

  14. ouai le splash drone, il y a aussi “drone carbone” et quelque autre truc plus ou moins cher, mais il n y a pas le l’etancheité ET le fpv ET la nacelle stab pour camera etanche il y a toujour un truc manquant ( ou la nacelle stab ou le fpv absent
    du coup quand on veut un drone polyvalent qui permet a la fois de voler en immersion avec des lunette tout en filmant de belle image au dessus d un lac de montagne, et bien c’est pas possible soit tu film mais sans immersion, soit tu film et t est en immersion mais si ton drone tombe a l eau il est mort ( car il est pas étanche ).
    vivement le drone polyvalent

  15. la polyvalence dont tu parles désigne un engin qui fera tous oui, mais rien correctement… Je préféré largement un engin par usage qui aura les performances attendu.

  16. @dede ben oui mais suposons que mon engin a pour but de faire de la video de kite surf et de kayak, le retour video me parai obligatoire pour cadrer correctement mes prise de vue, il me faut une bonne camera pour faire une belle video, et il faut qu’il resiste a une chute dans l eau et flote pour etre recuperer… donc je trouve que c est un usage specifique: “la prise de vue de sport aquatique”
    apres je demande pas un drone foudre de guerre pour faire de la vitesse, de l acrobatie, ni un retour fpv de folie, je lui demande juste d etre performant en etancheité et en enregistrement video mais avec un retour video pour cadrer.

  17. Bonjour,
    Je vous trouve un peu dur avec le bebop
    J en possède un et certes je ne suis pas totalement satisfait mais n oublions pas que parrot essuie les platres avec cette stabilisation logicielle qui doit être gourmande en ressource processeur.
    Moi aussi j ai été victime d un fly away et parrot m a renvoyé un autre bebop après echange de mail avec le support parrot. Trouvez un autre fabricant de “jouet” à 500 euros qui accepte de remplacer un drone perdu.
    Certes la qualité vidéo n est pas parfaite, le débit vidéo a été revu à la baisse semble t il pour ne pas saturer le proc.
    Le pari était osé, la fiabilité du bebop dépend aussi du smartphone ou de la tablette avec lequel on le dirige. J ai bien dit dirige et non pas piloter.
    Quand à la mesure d altitude les 150 metres se calculent à partir du point de décollage, donc il est faux de prétendre que au dessus d une falaise le bebop descend et que l on ne peut pas le remonter à son point de départ.
    Pour ce qui est du flyplan j en suis satisfait celà permet de faire de beaux panoramiques en réglant la vitesse de rotation sur 5 degrés seconde.
    Une dernière chose qui pour moi est rédhibitoire avec les autres appareils qui n ont pas de correction fisheye logiciel ce sont sur les vidéos les déformations des lignes droites exemple horizon courbe concave ou convexe suivant si il est placé en haut ou en bas de la vidéo.
    Bon enfin j aime bien sa petite taille passe partout et son coté jouet qui n attire pas encore les foudres des promeneurs.je trouve que c est un atout en ce moment.
    Voilà je voulais rétablir un peu l équilibre en étant objectif.
    Pour moi le drone idéal se serait moins de 500g stab logicielle 4k debit 100 mega seconde filtre HDR en temps réel pour faire face aux expositions en contre jour, fonction follow me, flight plan avec visualisation sur la carte de la zone couverte par la prise de vue ,pilotable avec une manette du type ipega ou equivalent sur laquelle on pourrait fixer le smartphone et autonomie de 15 minutes
    Bon je crois que pour l instant un drone regroupant toutes ces fonctions à 500 euros n existe pas encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.