Canadair CL-84 Dynavert

11
1010

hk-canadair-cl-84-10Il y a des engins volants prometteurs sur le papier, qui ont même passé avec succès les épreuves des vols expérimentaux, mais dont la production n’a finalement jamais été lancée. Le CL-84 Dynavert de Canadair est l’un de ceux-là. C’est un VTOL, un appareil à « décollage et atterrissage à la verticale » (Vertical Take Off and Landing), sous-entendu qui effectue le reste de son vol comme un avion classique. Il a été construit en 4 exemplaires, à partir de 1964. Trois d’entre eux ont participé aux vols d’essais, plutôt avec réussite. Pourtant deux des trois appareils se sont crashés, heureusement sans pertes humaines. Mais ces accidents ont entériné l’arrêt du projet en 1974, qui allait de pair avec la fin de la guerre du Vietnam et un carnet de commandes vide. L’appareil, avec ses deux moteurs situés sur les ailes, tiltés à la verticale pendant les phases de décollage et d’atterrissage et à l’horizontale pendant le vol, et son moteur de queue contrarotatif (toujours à la verticale), a été oublié. Le prototype n°1 avait pourtant réussi un atterrissage sur la pelouse de la Maison Blanche ! Il a probablement servi d’inspiration pour le V22 Osprey…

Modèle réduit !

hk-canadair-cl-84-07Le distributeur HobbyKing propose une version semi-maquette assez fidèle au modèle original, opérationnelle dans ses fonctions de tilt des moteurs et des ailes. Deux différences tout de même : les hélices sont bipales et non pas quadripales comme sur le vrai CL-84, et le rotor de queue ne comporte qu’une hélice. La structure est faite d’EPO, pour une envergure de 95 cm, 105 cm de longueur et 34 cm de hauteur. L’appareil est livré avec 2 moteurs Outrunner de 900KV et 1 moteur Outrunner de 850KV, animés par 2 ESC 40A et 1 ESC 20A. Le tout pèse 1,7 kilo. Pour décoller, il ne reste plus qu’à monter le tout, ajouter un récepteur radio à 6 voies et une batterie Lipo 4S 14,8V 2600 mAh. Et espérer que le modèle réduit ne connaisse pas un sort aussi funeste que son grand frère. Le Canadair CL-84 Dynavert est vendu un peu plus de 310 € par HobbyKing (avec le port mais hors taxes).

D’autres photos

hk-canadair-cl-84-08

hk-canadair-cl-84-06

hk-canadair-cl-84-05hk-canadair-cl-84-04hk-canadair-cl-84-03hk-canadair-cl-84-02hk-canadair-cl-84-01

hk-canadair-cl-84-09

11 COMMENTAIRES

  1. Oui, je l’ai vu hier. Pas con le coup du rotor de queue pour équilibrer le bouzin. Par contre je n’ai pas compris s’il y avait un FC ou pas et, si oui, comment il collaborait avec le récepteur car passer d’une phase de vol à l’autre doit pas être simple si c’est manuel.

  2. @Skydingo J’ai vu mais ça ressemble d’avantage à un timer qu’à un FC. On va voir les premiers retours..

  3. Alors j’ai ce modèle, qui soit dit en passant ca fait un bout de temps qu’il est sorti…
    Une carte de vol gère les phases de transitions et t’empêche de prendre trop d’angle dans tous les axes donc accro pas possible, pour ceux qui avaient envie d’en faire.
    Ça vole comme un camion, pas agile du tout mais les phases de transition se passent bien, il faut juste éviter de voler lorsque le vent est de mise, car en mode “hélico”, vertical, il a un profil d’armoire normande.
    Je l’adore car c’est un modèle totalement atypique 🙂

  4. Pour le OV22 en rc il est déjà commercialisé mais à un prix stratosphérique et la mécanique des hélices est empruntée aux hélico (pas variable)http://www.espritmodel.com/bellboeing-v22-osprey-tilt-rotor-airplane-arf.aspx
    Il y a eu celui de walkera le Twipter en demo sur YouTube jamais commercialisé mais bizarrement on ne voit pas les transitions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.