SteadXP

24
603

steadxp-01Les nacelles brushless ne seront-elles plus qu’une curiosité technologique dans quelques temps ? Pour l’instant, elles sont indispensables pour obtenir une image stable en toute circonstance. Le Bebop de Parrot a montré la voie : la stabilisation logicielle va prendre le dessus sur la stabilisation mécanique, tôt ou tard. Après le Bebop qui stabilise en temps réel, voici le SteadXP. Ou plutôt les SteadXP, puisque deux modèles sont prévus. Ils fonctionnent sur le même principe : ils mémorisent tous les mouvements, secousses et vibrations que subit la caméra, avec l’aide d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Un logiciel permet de traiter l’image pour supprimer tous ces mouvements parasites, en s’appuyant sur les données enregistrées par le SteadXP.

[email protected] et SteadXP+

steadxp-02Le [email protected] est un petit accessoire de 34 grammes se place à l’arrière d’une caméra Gopro 2, 3 ou 4. Il est alimenté par la batterie de la Gopro, et tient dans la protection étanche en épousant les formes d’un Backpak. Le SteadXP+ est un peu plus lourd, avec 60 grammes, mais il est prévu pour venir s’installer sur la griffe d’un appareil photonumérique de type Reflex. Il est relié à l’appareil photo via un câble vidéo analogique RCA ou numérique en HDMI. A vrai dire, il peut accompagner la plupart des appareils de prises de vues…

Comment ça fonctionne ?

Le logiciel de stabilistion de SteadXP s’appuie sur les données du boîtier pour réaliser les calculs nécessaires au traitement de la vidéo. Lesquels sont réalisés après le shooting, sur un ordinateur de bureau. Il est possible de laisser le logiciel détecter tout seul les effets à appliquer, ou le forcer à accomplir des tâches spéciales. steadxp-03Il peut par exemple se focaliser sur la correction de vidéos shootées à la main, sur la suppression de l’effet Rolling-Shutter des Gopro, d’ajouter des effets Motion Blur, des interpolations de pixels (pour les vidéos auxquelles il manque quelques frames). Il est préférable d’enregistrer les vidéos en mode Wide pour que le logiciel soit en mesure d’avoir suffisamment de matière pour réaliser le traitement de l’image. Les nacelles brushless sont à la peine lorsqu’il s’agit de produire des images en 3D : elles sont inadaptées à l’emport de plusieurs caméras. Idem pour les panoramas à 360°. Les concepteurs de SteadXP assurent la stabilisation logicielle peut être appliquée à toutes les vidéos d’un système multicaméras.

Et ça marche ?

Les vidéos de démonstration de SteadXP sont assez bluffantes. Reste à savoir si la technologie est vraiment efficace. Et dans le cas des multirotors, si elle permet de stabiliser les images qui souffrent de vibrations, de jello et de mouvements trop rapides. Si c’est le cas, le SteadXP sera le compagnon idéal des Gopro ! steadxp-04Quand ? Les livraisons sont prévues pour mars 2016. Combien ? Le boîtier SteadXP est un projet dont le financement est assuré par une campagne de crowdfunding sur le site Kickstarter. Le [email protected] pour Gopro sera proposé en petites quantités à 110 €, puis à 140 €, et à 170 €. Plus vous serez rapide, plus vous économiserez. Le SteadXP+ pour Reflex et caméras a été proposé à 180 € à quelques exemplaires (déjà partis), puis à 230 €, 260 €. Le financement sera opérationnel si la somme de 150 000 € est atteinte en 29 jours de campagne. Tous les espoirs sont permis : après quelques heures seulement, le total du financement dépassait déjà 40 000 €.

Pour en savoir plus et éventuellement participer au financement, la page Kickstarter de SteadXP se trouve ici. Un dernier point à noter ? Les concepteurs de SteadXP sont français, de la région de Grenoble !

Une vidéo promo

steadxp-00

24 COMMENTAIRES

  1. Bluffant !
    Une fois de plus, Après l’Hexo+ et consorts… ça se passe à Grenoble, chez moi !

    Je reconnais les lieux de tournage vidéo et je dois dire que c’est assez impressionnant, par la taille du boîtier et par le process.

    A mon avis, Parrot et GoPro ont déjà du les contacter 🙂

    Me demande s’ils ont déjà greffé leur innovation sur une Mobius via l’USB…

  2. Wow! La vidéo est impressionnante, bien loin du résultat moyen du Bebop. Mais n’ayant pas de Gopro ni de reflex, je vais attendre qu’ils adaptent ça pour les autres marques d’actionCam. 🙂

  3. PARROT avec son Bebop est novateur dans ce domaine puisque sa technologie de stabilisation numérique a été mise au point il y a maintenant environ 2 ans. C’est toutefois intéressant de voir des technologies similaires voir le jour.

  4. C’est top !!! mais je pense que cela sera intégré d’office dans les prochaine génération de Action cam.

  5. Avec une nacelle, on peut filmer le bas et en dessous, alors elles ont encore de beaux jours devant elle les nacelles 😉
    Vivement qu’ils intègrent ce procédé dans les smartphones, allez savoir si Apple ou Samsung ne sont pas déjà dans le coup…
    En tout cas, si ma mobius avait ce système, les vidéos de mon ZMR serait plus fluides 😀

  6. C’est bien mais c’est du post traitement lourd, et dans le cas de nos drone, ça vient en doublon avec l’équipement qu’il y a déjà à bord (accelero, gyro, boussole).
    Ces messieurs ne disent pas que pour stabiliser un film il va falloir sortir le PC de compétition ! Ils passent aussi sous silence qu’une image qui bouge beaucoup comporte énormément d’artefacts car dû à la quantité de données limité que la caméra peut traiter d’une image à l’autre (camera en mode non raw comme toutes les gopro et autres caméra abordables), et comme tout ça se passe à l’enregistrement, le post traitement ne fera pas de miracle, l’image sera stabilisée… mais moche car pleine d’artefacts. Enfin, tu m’étonnes qu’il faille filmer dans la plus haute résolution possible, le principe de ce concept, c’est de recadrer l’image en la découpant. Le résultat final n’est plus du full-HD mais bien en dessous (même si durant le post traitement, un zoom pourrait etre fait après stabilisation pour revenir en résolution FullHD, les détails seront perdus).
    Cette solution reste sympa pour des petits drones qui ne peuvent pas embarquer de nacelle ,qui ont un PC costaud et qui ne sont pas trop regardant sur la qualité de la vidéo.
    Pour les autres : Nacelle!
    J’aimerai plutôt voir un constructeur de caméra s’intéresser à créer une caméra dont seul le capteur optique serait stabilisé par une micro-nacelle, car stabiliser la caméra complète avec sa batterie et sa carcasse est débile sur un drone, ou il va falloir qu’on s’en occupe nous même !

  7. AIRVB tu dis juste n’importe quoi.
    Aucun PC de compétition. Rien à voir avec de la stab type Adobe Warp Stabilization.
    Ici point besoin d’analyser l’image, toutes les données sont déjà là.
    Un PC classique traite un flux FHD à 8i/s, 2fps en 4K.

    Evidemment c’est du crop, mais tu filmes en 4K sur GoPro sur drone, ou Phantom 3 et ça te sort une image en Full HD propre et c’est ça l’important.

    Cette techno est en effet le futur, mais directement intégrée dans les caméras.

    Quand on aura du 8K capable de nous sortir un 4K propre complètement stabilisé dans quelques années, ça va être cool.

  8. @FreeBds : Il faut que tu m’éclaires, ton comm’ est un peu cryptique 🙂 A quoi correspond le 21 octobre ? Pourquoi le lien vers DollyCam ?

  9. 21 octobre 2015 = date de retour vers le futur, non?
    Ce projet fort utile ressemble furieusement à un clone du Bebop.

    D ailleurs en fin de semaine à Grenoble, de nouvelles technos volantes devraient émerger…

    Dollycam est l appli officielle des chercheurs qui ont développé ce concept: utilise les angles, mais aussi la computer vision. Pas besoin d une autre IMU a mon avis car votre smartphone a la sienne

    Fred, la Ricoh a 360° présentee a l IFA mérite un de tes tests 😉

  10. Les actions-cam Sony (AS-100V, X1000V…) proposent déja la stabilisation numérique depuis quelques temps. Le rendu est super bon sans besoin de post traitement…

  11. @charlybegood : Attention, on ne parle pas ici de correction de vibrations, mais de stabilisation complète de l’image. Aucune caméra de Sony (y compris pro), à ma connaissance, n’est dotée de cette fonction.

  12. c’est top, par contre ça double quasiment la focale, ton plan large devient apres post traitement un plan moyen ( en valeur de plan ) , ça remplace pas une bonne nacelle pour tout mais il y a bcp de cas où c’est génial 🙂

  13. Salut les gens,

    Déjà merci à Fred pour son article. Rapport au drône on aura peut être des pitites choses à vous glisser un de ces quatre matin, qui pourraient vous étonner, et répondre à deux trois des limites que vous citer dans les commentaires…
    Sinon 2 réponses vidéos:
    1) SteadXP, c’est quand même un petit mieux qu’Imwarp : https://vimeo.com/124851549
    2) Nul besoin de 4K, la Full HD ça perds pas trop en reso, parce que dans SteadXP, il y a un algo costaud qui fait des trucs pas publiés et pourtant très puissants (lisez la page Kickstarter section soft, pixel interpolation) ex: https://vimeo.com/137266476

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.