DJI Zenmuse X5 et X5R

33
1802

inspire-x5-01C’est un véritable pavé dans le monde des multirotors destinés aux prises de vues professionnelles ou semi-professionnelles : DJI propose deux caméras aériennes au format micro 4/3 (à prononcer « micro quatre tiers »). Elles sont prévues pour être accrochées sous le multirotor Inspire 1, vendu avec la caméra Zenmuse X3, via le mécanisme d’attache et de relâche rapide. Qui dit format micro 4/3 dit une compatibilité avec les objectifs commercialisés par les différents constructeurs adhérents. L’arrivée de ces caméras n’est pas une surprise, puisque DJI avait annoncé en février 2015 avoir rejoint Olympus, Panasonic, Kodak, Tamron et Tokina dans l’alliance Micro Four Thirds.

La Zenmuse X5

inspire-x5-05-600Avec son capteur de 16 mégapixels compatible avec les photos en haute définition et les vidéos en 4K à 30 images par seconde, cette caméra pèse 340 grammes (sans objectif). Elle intègre la technologie Zenmuse qui stabilise le boîtier sur 3 axes. DJI est confiant dans cette stabilisation, au point d’affirmer que les pauses longues (jusqu’à 8 secondes) sont possibles en vol. La X5 sera compatible avec 4 objectifs : le MFT 15mm f/1,7 ASPH de DJI, le Lumix 15mm G Leica DG Summilux f/1.7 ASPH de Panasonic, et les M.ZUIKO Digital ED 12mm f/2.0 et M.Zuiko 17mm f/1.8 de Olympus. Les pilotes (et les cadreurs) peuvent contrôler le focus et l’ouverture du boîtier via l’application DJI GO pour smartphones et tablettes. Le prix ? La Zenmuse X5 sera proposée à 4999 € avec l’Inspire 1 prêt à voler et l’objectif MFT 15mm f/1,7 ASPH de DJI, avant la fin septembre indique le constructeur. La caméra sera aussi proposée seule (sans Inspire 1), pour un prix qui reste à déterminer.

La Zenmuse X5R

inspire-x5-10-600Les professionnels exigeants risquent de ne pas se satisfaire de vidéos 4K compressées : elles comportent des artéfacts qui peuvent se révéler gênants. La solution, c’est la Zenmuse X5R, destinée aux amateurs d’images optimales, sans compression. Elle reprend les mêmes caractéristiques que la Zenmuse X5, mais ajoute un mode de stockage sans compression lossless / RAW. Le stockage des vidéos s’effectue toujours sur une carte mémoire de type microSD… laquelle ne permet pas d’obtenir des débits d’écriture suffisants pour le lossless, ni une capacité compatible avec l’absence de compression. DJI a donc ajouté un disque SSD amovible de 512 Go sur le plateau supérieur de la caméra. Le constructeur va offrir CineLight, un logiciel destiné à prendre en charge les fichiers RAW pour les convertir vers d’autres formats. Le prix ? La Zenmuse X5R sera disponible pour 8799 € (avec l’Inspire 1) au dernier trimestre 2015. Elle pourra aussi être acquise seule, mais le prix n’a pas encore été communiqué.

Les caractéristiques des Zenmuse X5 et X5R (et de la X3) sont disponibles ici, en anglais.

Pour en savoir beaucoup plus, pour poser des questions, direction le forum DJI Phantom et Inspire animé par Kosem, ici !

Une vidéo promo

D’autres photos de l’Inspire avec la Zenmuse X5

inspire-x5-02-600

inspire-x5-03-600

D’autres photos de la Zenmuse X5

inspire-x5-04-600

inspire-x5-06-600

inspire-x5-07-600inspire-x5-08-600

inspire-x5-09-600

Une autre photo de la Zenmuse X5R

inspire-x5-11-600

 

 

33 COMMENTAIRES

  1. excusez moi mais ils sont devenu fous sur les films là …
    Je ne sais pas si je suis le seul à ne pas comprendre ce qu’il se passe mais payer certainement 5000 Euros pour caméra nu X5R sur un drone et ensuite le laisser dans le placard quand vous ne volez pas sérieusement …

    Autant prendre un GH4 avec une Kit S900 et vous vous en sortez presque pour le même prix … Alors certes il y a pas le RAW mais franchement on travaille tous comme ça depuis des années.

    Franchement quand on sait que les budgets télé se réduisent à mort, et que certaines chaines payent presque rien les vols en drone, voire même volent sans autorisation parfois (journalistes), à ce prix là on frise les productions cinéma sauf qu’ils vont préférer se jeter vers l’alta et la possibilité de mettre un EPIC ou un ARRI ALEXA MINI ou autre SONY 4K … Bref… je suis sur le cul …

  2. Plus de 2500€ pour l’appareil, l’objectif et la gimbal… si on fait la somme par rapport à un GH4 de base, ça n’est pas délirant d’autant que les possibilités de “l’intégré” sont vraiment cool. Mais le tarif fait mal aux fesses quand même 😉

  3. C’est pas pour être blessant les mecs mais le monde ne se réduit pas à la France et à ses bobos (= maux) internes. Des chaines de télé en plein développement il y en a en Inde, en Extrême-Orient, au Moyen-Orient, au Brésil et j’en passe.
    Des pays moins frileux que la France en matière de réglementation pro, il y en a aussi, bien heureusement, y compris en Europe.
    De jeunes cinéastes ou vidéastes talentueux il en existe au Sénégal, au Maroc, en Iran, en Allemagne, en Israel, en Corée et j’en passe.
    Je ne pense pas que DJI improvise en matière de prix, ils sont bien trop malins et manient parfaitement les règles du marketing pour “pédaler à côté du vélo”.
    Just my 2 cts.

  4. 8 800€ ca commence a chiffré lourd, meme pour un passionné, moi a ce prix je préfére m’acheté une bonne petite citadine…

  5. Si c’est pour faire un flyaway au premier vol en plus…
    C’est du troll mais personne l’a encore dis, il faut bien le lancer.

  6. Je trouve ca plutot interressant, bien sur il y a des systemes moins chere mais la stabilisation DJI est un enorme plus, autant le DJI inspire 1 me laisse froid autant avec une vrai camera il semble tres bien, avec un mode camera frontal en plus et il est presque parfait

  7. @LaLoke : Arf 🙂 J’ai un pote qui s’est planté avec une Red Epic à la main. L’assurance n’a pas voulu prendre en charge. Je crois qu’il aurait préféré un flyaway avec un Inspire et une X5R 😉

  8. Kit S900+A2 = 1850 euros
    Zenmuse = 2299 euros
    GH4 = 1200 euros
    objectif = 500 euros
    Futaba = 500 euros
    LB = 950 euros
    Batterie 22A = 445 euros
    Chargeur = 200 euros
    total = 7944 euros

    et puis il va falloir bricoler, parce-que installer tout ça et surtout le faire marcher correctement…

    Moi, depuis que j’ai mon P3P, mon S900 prend la poussière. Donc un I1 sera mon prochain achat.

    Tout dépend des clients que vous avez bien sur, mais un bon nombre de boites d’architecture, d’agences immobilières, de petites boites de production sont absolument épatées des résultats du P3P, alors un I1…

  9. j’oubliais…
    la possibilité de régler l’appareil photo du sol est un argument de poids! Même l’ouverture se règle du sol! et la netteté… Faites l’essai avec un GH4 accroché a un S900…

    Comme on dit dans le business : y’a pas photo…

  10. N’oubliez pas que ces deux nouvelles caméras (il y a la RAW et la non RAW) sont destinées avant tout à des professionnels de l’image. Ils achètent HT les produits et ne raisonnent pas en terme de prix TTC mais de rentabilité.

    Alors OUI c’est cher mais OUI ça peut aussi rapporter du C.A..

    Comme il a été dit, DJI fait des études d emarché AVANT de sortir un produit et un tarif. Et ce même si pour elle il est plus facile puisqu’elle fait partie des sociétés qui innovent et proposent ce que d’autres n’ont jamais fait avant elle ou de manière moins marketée et aboutie.

    Etre le premier a du bon, mais pour le rester il faut sans cesse innover.

    Pour en revenir aux comparaisons, le reproche que l’on pouvait faire à l’Inspire était justement sa qualité photo (dixit certains photographes). Avec ce genre de capteur la différence avec un S900 et GH4 va se restreindre puisque même si je ne l’ai pas vu écrit le capteur ressemble à celui du GH4. Et effectivement il n’y a aucune comparaison en terme de mise en oeuvre entre un S900 et son A2 et un Inspire 1.
    Autre paramètre à prendre en compte est l’homologation S3 avec un Inspire 1 sans aucun doute plus facile pour l’heure qu’avec un S900 tout équipé. Mais la législation va encore bouger.

  11. Belle bête!
    Je pense en effet que le prix n’a aucun sens pour un amateur (tout aussi passionné soit-il) mais pour des professionnels de la vidéo cela n’est pas totalement aberrant.
    Même si j’ai du mal à justifié les 4K de difference entre les X5 et X5R pour le simple ajout d’un SSD 512G…
    Enfin ,je me suis peu être planté dans mon calcul, en qualité max (4k raw donc un débit de 1.9Gbps)le disque de 500G ne peu stoker que 33 mn de vidéo.

  12. il ne faut pas oublier que même si cette zen muse est un peu chère, elle peut être utilisée aussi sur un gimbal pour filmer au sol et donc éviter d’acheter un GH4 pour filmer au sol…. tout faire avec la même caméra devient alors possible et là on fait de réelles économies → une zenmuse x5 deux utilisations possibles avec toujours la gestion sur tablette pour les deux. CQFD il faut voir plus loin que le bout de son nez les gens. c’est un nouveau monde et un nouveau workflow qui s’ouvre à nous 😉

  13. @tibi En même temps 33min c’est largement suffisant sue un drone qui en volera tout au plus 20min, alors certes il faudra le déchargé a chaque fois mais ça ne me parait pas déconnant.
    Et pour mon troll c’est parce qu’il y en a toujours un quand on parle de dji, et pour une fois c’est moi le premiers.
    Je pense que c’est un super produit pour les pro et semi pro mais clairement pas pour moi.

  14. @laloke : tu as raison. Je me suis fait la réflexion …juste après avoir posté: 33 mn c’est plus que la durée des batterie ^^

  15. ça a l’air efficace !
    j’ai un doute sur le FOV des optiques retenues
    1,7 / 1,4 je sais pas ce que ça donne sur un capteur 4/3
    j’espère que ce n’est pas ultra grand-angle
    comme on ne peu pas s’approcher…

  16. dommage qu’il ne parlent pas de filtre gris neutre (ND) Si il faut ajouter un filtre , ce ne sera pas simple.
    En video, sans filtre, dans un environnement ensoleillé… on se ballade dans 1500/em de sec.
    Idéalement il faut retsre dans les 50/60 em..
    actuellement j’emploie des filtres ultra léger. ce sera re-belotte..

  17. Salut, est-ce que les x3 et x5 peuvent se monter sur d’autres modèles dji ou c’est exclusif à l’Inspire ?

    Parceque mettre entre 5000€ et 9000€ dans une caméra aérienne sur un quadri rotor, c’est tout de même prendre un gros risque (un esc qui claque en vol et c’est bye bye l’investissement). Sur un Hexa, je ne dis pas, mais sur un quadri, c’est un peu chercher la tragédie

  18. les flyaway n’attendent pas vraiment le nombre de moteurs. Il est rare de voir un moteur électrique s’arrêter. Sinon , tu ne roulerais plus en voiture sous une bonne drache…Il faut arrêter les essuies-glaces pendant quelques secondes dans ces conditions pour se rendre compte. mais je n’ai jamais connu de cas non plus..
    Ceci dit, tu as raison, si ça arrive…

  19. Je viens de decouvrir les prix… hum 2100.- la camera c est chere. Et puis il y a GoPro qui, il n y a pas si longtemps a repousse la sortie de sa GoPro 5, je me dis qu il on eu vent du projet de DJI et qu une GoPro avec ojectif interchangable serait peut etre en preparation, donc je vais gentillement attendre que GoPro nous sorte la version 5

  20. Je suis impressionné par l’entêtement de DJI à vouloir absolument en “remettre une couche” avec son Inspire 1 en montant encore en gamme.C’est clair qu’ils veulent rester les Number One sur ce marché de niche qui est celui de la “création”…Bien que là, le passionné va devoir vendre plus qu’un rein pour se l’offrir.

    Et c’est bien dommage car la volonté ultime de tout amateur éclairé était de s’offrir ce type de matos ultra-performant…Mais cela ne sera plus du tout possible en l’état pour une grande majorité d’européens.

    Au niveau professionnel, on est dans les prix du marché de la nouveauté 2016…A la différence que les budgets alloués pour ce type de presta ,à l’heure actuelle, sont considérablement revus à la baisse chez nous (surtout dans le domaine public).

    Le marché asiatique et américain,lui, ne semble pas impacté (tout du moins pas dans les mêmes proportions) par ces restrictions financières et autres problèmes de législation particulièrement restrictifs.

    Aujourd’hui, sur le plan de l’innovation, c’est quasiment une guerre industrielle que se livrent les constructeurs asiatiques de drone (le rapprochement avec les géants de l’informatique mondiale démontrent cette virulence de conquête des marchés à l’export).

    Pour nous, modestes français, même en “pro”, le rapport qualité-prix reste primordial et beaucoup se rabattront sur la gamme professionnelle du Phantom 3, qui reste abordable et procure largement de quoi satisfaire en grande partie un client local.

    Pour ma part, je préfère Yuneec (spécialisé dans l’Ulm grandeur électrique) actuellemment (qui reste plutôt “novateur” pour le passionné et surtout encore abordable au niveau tarif pour du 4k compressé) et attends (bien évidemment) les autres constructeurs comme GoPro…entre autres dans les mois qui viennent.

    Question de goût et de couleur !!!?…Je fais partie de ceux qui pensent que DJI compense cette débauche de technologie “high tech” et “high price” sur l’iNSPIRE 1 (qui reste un marché de niche en France que ce soit pour le professionnel ou le passionné fortuné) par les ventes nombreuses de son “vieux” concept du Phantom (réactualisé aujourd’hui) à travers le monde.

    Bref, petit européen, si tu peux pas te payer le nec plus ultra l’Inspire 1, il te reste l’autre en bas de tableau un “peu démodé” mais qui fait le boulot à un prix déjà salé…Mais c’est du Dji quand même ???

    A ce titre, la politique marketing de Dji est donc cohérente d’un point de vue financier…sans sacrifier également sa politique de “marque” déjà bien ancré sur le marché mondial. Certains diront que c’est faire preuve d’intelligence…Pourquoi pas !

    Mais d’un point de vue “image” globale, je vois ça plus comme la formule employée par
    un artiste que j’ai vu en “Stand up” dernièrement:

    “Apple, ils se sont trompés de logo, c’est pas une pomme qu’ils auraient dû choisir, mais plutôt une carotte”…

    Et c’est vrai que la carotte quand Dji te l’enfile, ça fait souvent “mal aux fesses”…Là, je compatis…(Humour)

  21. Il reste une solution à tous les envieux : le monter soi même…

    C’est comme toute autre techno, cela se paye. Le passionné n’a qu’à pas vouloir acheter le nec plus ultra à chaque nouveauté, et se contenter de ce qui est dans son budget – en grognant à chaque fois que c’est trop cher, que c’est injuste, etc… Il y a déjà largement de quoi se faire plaisir à toutes les échelles de prix.

    Quant au professionnel, il fait son ratio entre ce que cela va lui rapporter ou se simplifier la vie, et ce que cela lui coute – et fait son choix en conséquence.

  22. bah c’est (très) cher pour NOUS mais pour des pros pas de soucis
    on peut toujours ce rabattre sur le F3 ou du DIY ^^

  23. Très beau matos quoi qu’on en dise, DJI sort des machines très aboutie.
    Je ne comprends pas le choix de vouloir mettre autant de matos vidéo de cette qualité sur un quadri ??? Ok DJI est confiant sur son quadri mais ça fait limite je trouve. Surtout si il vise une clientèle orienté Pro.
    Pour moi un S1000 avec un gros update aurai été pour ma part beaucoup plus crédible. Surtout pour justifier le prix et surtout la sécurité du vol.

  24. Je ne comprend pas DJI.
    Autant ils sont capable de faire des nacelles efficaces (si l’on excepte leurs totales absence de versatilité), autant ils sont incapables de sortir un seul châssis potable !

    Et là encore une fois ils s’acharnent sur un chassis qui est une bouze notable ne méritant sa place qu’au musée des conceptions mécaniques les plus absurdes et sans interet

  25. Je pense rassuré grand nombre d’entre vous, je pense que le site parle du prix du drone professionnel DJI inspire qui est dans les 5000€ selon la caméra et pas de la caméra a nue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.