Vantage Robotics Snap

5
927

vr-snap-05La mode des multirotors destinés à se filmer soi-même ne fait que commencer. Après l’Hexo+ et le AirDog, puis des appareils plus classiques équipés de logiciels de suivi de personnes, sans oublier Lily et sa campagne marketing imparable ni Fotokite Phi et sa laisse physique, voici Snap. Les deux principes qui ont conduit à l’élaboration de la machine ? Selon Tobin Fisher, le boss de Vantage Robotics, c’est d’une part la facilité à être transporté, d’autre part les protections d’hélices pour éviter de blesser qui que ce soit pendant un vol.

Pour 2016

Bien que le Snap soit, selon ses concepteurs, en travaux depuis deux ans déjà, il ne sera disponible qu’au printemps 2016. Un pari risqué, donc, puisque de nombreux autres concurrents seront déjà sur le marché à cette date. vr-snap-04Les points forts de l’appareil ? Il est démontable rapidement pour désolidariser le canopy qui contient l’électronique principale des deux paires de rotors protégées par des cages grillagées. Fermé, il mesure 35 x 23 x 5 cm, ce qui lui permet d’être glissé dans un sac à dos. Un système de maintien magnétique autorise l’appareil de se disloquer en cas de choc, et d’être remonté instantanément. Il ne pèse pas plus de 500 grammes avec sa batterie. Il est capable de voler à 50 km/h, malgré ses cages de protection, selon les concepteurs. Il saura gérer automatiquement a phase d’atterrissage en mesurant la distance qui le sépare du sol.

Vidéos stabilisées

vr-snap-01L’autre cofondateur de Vantage Robotics est Joe van Niekerk, un ancien de Darpa qui a participé à la réalisation de nacelles stabilisées pour des engins militaires. C’est lui qui a mis au point une nacelle stabilisée en brushless qui se trouve logée à l’avant du canopy. Elle permet d’éviter les vibrations parasites de la caméra 4K du Snap sur 2 axes de manière mécanique, et complète la stabilisation de manière logicielle. Elle filme en UHD à 30 images par seconde, et en Full HD 1080p à 60 ou 120 images par seconde ! Elle diffuse aussi un flux vidéo en 720p vers le sol, en Wifi, pour profiter du retour en temps réel.

Et puis…

La batterie est une Lipo 3S 11,1V de 2500 mAh pour une autonomie annoncée à 20 minutes. Pour le piloter, les concepteurs ont réalisé une outil pour smartphones iOS et Android qui permet à la fois de simuler une radiocommande et de lancer des actions entièrement automatisées. vr-snap-03Des cercles autour du pilote, des selfies sans intervention humaine, etc., avec la possibilité de le restreindre à un volume de vol à ne pas dépasser. Il sera aussi possible de le piloter avec une radiocommande compatible DSM. L’appareil est proposé en précommande à $895 sur le site de Vantage Robotics – il sera commercialisé à $1295 après le 22 septembre 2015. Faut-il craquer ? A vous de voir. Le site officiel de Vantage Robotics se trouve ici.

Une vidéo

 

5 COMMENTAIRES

  1. 500 grammes avec sa batterie qui est une 3S 2500, des aimants et une (même mini) nacelle stabilisée ?
    chuis pas confiant ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.