Fréquences vidéo, les explications

52
12364

Dsc_0054-600Avant, les émetteurs vidéo analogiques utilisés pour les vols en immersion devaient émettre le plus fort possible pour porter le plus loin possible. Mais ça, c’était avant. Parce qu’avant, on volait la plupart du temps seul, d’une part, et sans prêter attention à la règlementation d’autre part. Désormais, les conditions de vol ont changé pour la plupart d’entre nous : les vols s’opèrent souvent à plusieurs simultanément. Ce post est un peu plus technique que d’habitude. Va falloir vous accrocher un peu – mais ça en vaut la peine…

Vingt-cinq…

La plupart des utilisateurs savent désormais que la puissance des émetteurs en 5,8 GHz est limitée à 25 mW. Les constructeurs des solutions vidéo ont également compris qu’il était indispensable de proposer des solutions capables de limiter leurs émissions sur des fréquences sans déborder sur d’autres, et d’espacer suffisamment ces fréquences pour éviter de se parasiter. logo fabrique 2015-600La course à l’armement des émetteurs vidéo a donc été freinée. Car deux émetteurs de trop forte puissance se brouillent mutuellement. Mais ce n’est pas tout, nous allons le voir. Comprendre les phénomènes radio est difficile, j’ai fait appel à un artisan français de Haute-Savoie œuvrant dans le domaine des transmissions radio fréquences et plus particulièrement dans les antennes à polarisation circulaire. IL s’agit de Jérôme Meynet, de La Fabrique Circulaire. Il a accepté d’intervenir et de nous éclairer en veillant à ne pas aller trop loin dans les détails pour que ses explications restent abordables…

Les explications…

La transmission d’un flux vidéo en temps réel utilise le plus souvent la technologie 5,8 GHz. C’est un abus de langage puisque cela voudrait dire que seule la fréquence 5800 MHz (5,8 GHz) est employée. Or les systèmes fonctionnent dans une plage de fréquences entre 5645 et 5945 MHz. On devrait donc dire la technologie 5,6 à 5,9 GHz… Dsc_0155-600Comment ça fonctionne ? L’émetteur diffuse le flux vidéo sur une fréquence déterminée, par exemple 5745 MHz. Le récepteur vidéo doit être calé sur la même fréquence pour recevoir le flux. S’il est positionné sur une fréquence différente, il ne recevra pas de signal. Sauf si cette fréquence se trouve très proche, de l’ordre de quelques mégahertz. Si le récepteur est en 5740, il est probable qu’il reçoive une image utilisable, mais dégradée. S’il est plus éloigné, en 5733 par exemple, il n’obtient que de la neige avec quelques vagues images difficilement exploitables. Et parfois des images parasites, fantômes, qui viennent se superposer à la bonne image.

Jérôondesme Meynet : Pour mieux comprendre les raisons de ces échos parasites, pensez aux bips successifs d’un téléphone mobile que l’on entend dans les enceintes de la voiture. Ces bips matérialisent les trains d’impulsions. Théoriquement, les deux appareils ne devraient pas entrer en conflit, puisque la bande radio FM va de 87,5 MHz à 108 MHz, alors que les téléphones mobiles émettent autour de 900 MHz et 1800 MHz. Ce qui se passe, c’est que le récepteur FM est saturé par une trop grande puissance émise à proximité. Le téléphone, lorsqu’il cherche son relais, émet fort pendant quelques secondes, puis sa puissance retombe. Il suffit d’éloigner le mobile du poste radio pour que le phénomène disparaisse. C’est exactement la même chose avec les émetteurs 5,8 GHz.

Cela signifie qu’il est préférable d’adopter des émetteurs vidéo à faible puissance d’émission. Les 25 mW autorisés par la loi sont parfaits ! Il est techniquement possible d’aller jusqu’à 200 mW, mais dépasser cette puissance est un handicap quand il y a plusieurs pilotes simultanément. Les émetteurs en 600 mW et plus ? Ils sont à proscrire à moins de voler seul (et hors d’Europe). Cela signifie aussi qu’il est indispensable de tenir les émetteurs et les récepteurs à bonne distance les uns des autres. 10 mètres au moins est fortement conseillé.

Oui mais…

ondesJérôme Meynet : Il y a un autre phénomène qui vient se greffer, celui des images fantômes que l’on doit aux harmoniques. Pour faire simple, la technologie utilisée dans les récepteurs vidéo provoque des harmoniques. Elles se manifestent autour de 190 MHz et 240 MHz d’écart entre les fréquences. Il y en a d’autres 160 et 290 MHz, d’ailleurs, même si les effets des harmoniques sont moins prononcés. On ne risque de les ressentir que lorsque l’émetteur et le récepteur sont très proches l’un de l’autre.

Dsc_0081-600C’est sans doute la raison pour laquelle les constructeurs ont opté pour des plages de fréquences d’amplitudes limitées. Ils ont pour la plupart choisi d’émettre sur leurs propres fréquences en 5,8 GHz. On dénombre 4 plages principales, ou bandes, notées A, B, E (ou C) et F. La A, la B et la E (ou C) sont dites “Boscam”, la F « ImmersionRC / Fat Shark ». La bande A, par exemple, va de 5725 à 5865 MHz, soit 140 MHz. La bande F va de 5740 à 5880 MHz, soit 140 MHz aussi. La bande B va de 5733 à 5866 MHz, soit 133 MHz.

Les écarts de fréquences…

La plage A commence par la fréquence 5725 MHz, puis 5745, 5765. Vous l’aurez compris, chaque fréquence est espacée d’une autre de 20 MHz. Même principe pour les plages E et F. Sur la plage B, l’espacement est de 19 MHz seulement. Dans la pratique, utiliser deux émetteurs avec seulement 20 MHz d’écart entre les fréquences est l’assurance de parasites pénibles.

ondesJérôme Meynet : Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ce ne sont pas vraiment les émetteurs qui bavent qui sont à l’origine du problème. Le vrai souci réside dans le récepteur ! Et plus particulièrement dans son « SAW filter ». C’est l’outil qui permet de réduire la bande passante sur une fréquence donnée, de manière « propre ». En théorie, si les récepteurs étaient équipés de « SAW Filters » très performants, on pourrait espacer la fréquence de chaque pilote de 12 MHz seulement. Mais les récepteurs produits par les constructeurs ne sont pas à la hauteur, c’est pourquoi il faut augmenter cet écart, de 35 à 40 MHz.

C’est la solution technologique choisie par ImmersionRC avec ses nouveaux émetteurs et récepteurs destinés aux vols à plusieurs (et donc à la compétition), les fameux Race Band. VTx1La première fréquence Race Band est en 5658 MHz, la suivante en 5695 MHz. L’écart est de donc de 37 MHz. Les autres fréquences Race Band sont toutes éloignées les unes des autres de 37 MHz, ce qui permet aux récepteurs de bien les capter. C’est aussi la solution adoptée par Skyzone pour son kit SKY02, avec sa caméra 3D, qui repose sur deux émetteurs. Le constructeur utilise deux fréquences distantes de 38 MHz. Nous sommes bien dans un écart de 35 à 40 MHz. Le désavantage de cette solution ? Sur les 8 fréquences proposées par les émetteurs Race Band, seules 4 sont autorisées en France, les 4 autres se trouvent hors des bornes définies par l’ARCEP comme nous allons le voir plus loin.

La réglementation en France

Nous l’avons vu, la puissance des émetteurs vidéo est limitée à 25 mW en France. C’est une décision de l’ARCEP qui fait foi et se trouve utilisée par le Code des Postes et Télécommunications électroniques. Notez que cela ne concerne que les émetteurs : les récepteurs vidéo sont passifs, ils ne souffrent par conséquent d’aucune restriction.

ondesJérôme Meynet : Les 25 mW de puissance peuvent étonner certains pilotes qui pensent que c’est trop peu. Mais j’ai validé (en statique) une portée de 2 kilomètres en 25 mW avec une antenne SL de 2 dB et une antenne LX LR de 12 dB. La limitation de puissance de la réglementation n’est pas un frein à la pratique multipilote, bien au contraire. Rien ne sert d’augmenter la puissance des émetteurs, c’est la sensibilité des récepteurs qu’il faut améliorer.Ainsi que la qualité des antennes, qui joue un rôle majeur en 5,8 GHz.

Même pour une course dans les bois, 25 mW suffisent ? Oui… si le matériel de réception est optimisé. Les récepteurs d’ancienne génération, c’est-à-dire la plupart des équipements du moment, affichent une sensibilité de -90 dB. C’est le cas des Boscam, ImmersionRC. Mais la nouvelle génération est annoncée supérieure à -95 dB…

ondesJérôme Meynet : L’amélioration de la sensibilité est le point crucial pour le futur des racers. J’ai testé l’Aomway RX004 et le RC832H de Skyzone, tous deux avec une sensibilité supérieure à -95dB. Le résultat est probant ! Il faut savoir que chaque 6dB gagné permet en théorie de doubler la distance de réception…

C’est presque le cas en passant de -90 à -95dB ! Comme le gain est logarithmique alors que la puissance est linéaire, cela signifie que 6dB équivalent à 4 fois plus de puissance. C’est-à-dire qu’avec un récepteur de nouvelle génération et un émetteur de 200 mW, on obtient les mêmes performances qu’avec un récepteur classique avec un émetteur de 800 mW. La portée accrue se traduit aussi par une meilleure réception derrière des obstacles. Notamment les arbres en forêt !

Ce n’est pas tout…

L’ARCEP a une autre prérogative sur les émetteurs vidéo en 5,8 GHz : ils ne peuvent émettre qu’entre 5725 et 5875 MHz. Cela signifie que les émetteurs qui fonctionnent sur la bande E (de 5645 à 5705 MHz et de 5885 à 5945 MHz) ne sont pas autorisés à l’usage en France. arceplogoDe la même manière, la fréquence la plus haute de la bande F (5917 MHz), n’est pas d’un usage autorisé. Idem pour Race Band : les fréquences 5658, 5695, 5880 et 5917 MHZ ne sont pas autorisées. Notez bien la subtilité de la formulation : la détention, l’achat et la vente d’un émetteur hors normes (c’est à dire de puissance inappropriée et hors des plages autorisées) sont permis en France, mais l’usage est interdit. Ceci est par ailleurs valable dans la plupart des pays européens. Il y a moyen d’obtenir des dérogations en France auprès de l’ARCEP, mais elles n’ont jusqu’à présent été accordées que sur des événements ponctuels.

Mais alors…

Dsc_0407-600Pour voler à plusieurs en immersion, la solution, c’est donc d’adopter les émetteurs et les récepteurs de marque ImmersionRC ? Oui, bien sûr, le matériel Race Band est très efficace, les courses FPV Race 28 et FPV Weekender l’ont prouvé. Mais il a un inconvénient : les fréquences utilisées sont différentes de celles des émetteurs classiques. Cela signifie qu’il faut aussi investir dans de nouveaux récepteurs vidéo, compatibles Race Band. Les récepteurs 8 ou 32 canaux classiques ne conviennent plus ! Pour être plus exact, il est possible de capter le flux sur les fréquences Race Band avec d’anciens récepteurs. Mais comme il y a toujours quelques MHz d’écart (sauf sur la fréquence 5880 déjà employée par les précédents récepteurs ImmersionRC et les modèles 32 canaux d’autres marques), l’image est de qualité médiocre. La solution ?

>>>> La suite des explications sur les fréquences 5.8 GHz se trouvent ici…

52 COMMENTAIRES

  1. FRED : pour ce type d’article au demeurant fort instructif, et rédactionnellement très fourni, ne te serait-il pas possible d’intégrer une option “pour impression” qui faciliterait l’impression du document sans toute la glus périphérique ?
    Aujourd’hui seul un copier/coller dans Word ou un autre éditeur permet de surmonter la problème … Merci d’avance 🙂

  2. Merci pour ces explications, c’est un peu plus clair surtout sur le fait que 25mW suffisent même dans les bois….à condition d’avoir un bon récepteur

    Maintenant ça me parait compliqué de “privilégier un récepteur à haute sensibilité” quand on vole avec des lunettes…. a moins d’en changer

    Heureusement je vole seul mais j’aurai bien voulu augmenter ma qualité de réception, pas en distance mais a travers des obstacles arbres, foin, etc…

  3. Okay!!!!!! Bon ça calme ce genre de poste tu le lis tu te dit que c’est e truc que tu attendais et puis tu le relit parce c’est pas facile facile non plus c’est pas Closer :-))). Merci à toi fred et merci à Jérôme j’ai compris des ras de choses ce matin!

  4. Ben moi je dis génial à tous les deux 🙂

    Bon, il y a plein de régle de bon sens
    connu pour le FPV RC pour le long rang.

    Voler a plusieurs (+de 4) voilà le soucis 🙂

  5. Article fort intéressant, mais à titre personnel j’aurais bien vu un peu plus de technique … Si vous avez un lien ou autre pour creuser un peu je suis preneur.

    De plus on parle de Rx à -95dB mais quid des récepteurs diversity ? A ma connaissance il n’en existe pas avec ce niveau sensibilité. Donc que vaut-il mieux avoir un diversity avec des antenne à gain plus élevé ou un mono sensible à -95dB avec une antenne omnidirectionnelle ?

  6. J’en ai rêvé et Helicomicro l’a fait.
    Toujours à la pointe de l’actu du moment.
    Merci bcp pour ce reportage qui va en ravir plus d’un.(marre de couper les gazs quand on se retrouve dans le noir et de se taper des heures de réparation, cette fois ci plus d’excuses 🙂

  7. Lucien, Gaston, Norbert, Xena, Duncan… Sérieux Fred, tu nous cache des choses ! Merci pour cet article, on devrait voir moins de 600mw dans les paniers des demandeurs de conseils, et moins de 600mw sur les machines de débutants qui “viennent voir comment vous faites”.

    +1 sur la législation : il y avait donc des fréquences non réglementaires à Chartres, sous dérogation ? 😉
    jvais pouvoir troller mon Président en lui disant que le raceband c’est le mal du coup gnéhéhéhéhé !

  8. C’est beau, c’est clair, c’est limpide ! (keur avec les doigts).

    Ce qui fait que théoriquement, en utilisant le Race Bande on ne peut voler qu’à 6 maximum à cause des harmoniques.

  9. @Barry : Plus technique serait trop technique ici 😉 Pour les récepteurs à plus forte sensibilité, je crois que la techno est un peu jeune encore pour avoir des tests avancés… Ca va arriver dans les semaines qui viennent.
    Pour répondre à ta question, les tests sont complexes à mettre en place puisque les composantes sont nombreuses, et l’environnement joue beaucoup. Sans des protocoles labo, ça risque d’être des tests “au petit bonheur” qui ne reflèteront pas forcément la réalité.

    Je suppose que la solution est… d’attendre les Diversity à -95dB 😉 Voir les Triversity ou plus, avec support des fréquences Race Band. Mon petit doigt me dit que c’est pour bientôt 😉

  10. @Rotoboy : Ca donne ce petit sentiment d’insécurité qui corse le jeu, c’est sûr 🙂
    Mais va expliquer ça à mon ZMR tout explosé parce que je me suis retrouvé avec une autre image pendant un vol en usine, dans le béton et le métal… 😉 😉 😉

  11. @Chris_33 : les harmoniques ne sont vraiment gênantes qu’avec des puissances fortes et lorsque vTx et vRx sont proches. Avec du 25 mW et 10 m de distance, il ne doit pas y avoir de souci avec Race Band à 6…

  12. Merci Fred pour cette réponse (au final ces mode 1 ils sont vachement sympa 😉 ).

    De toute façon plus de nouvelles pour le Vtx racebande de Chartres et le bon de réduction du Vrx Duo V4.1
    Donc je compte attendre un peu …

    Sinon @Chriss_33 au FPV weekender il y a eu un vol à 8 pilotes simultanément et ça c’est bien passé. Je confirme les dire de l’article (et donc de Fred) en 25 mW avec 10m de distance ça marche bien. D’ailleurs la preuves quand des pilotes allumaient leurs machine aux pieds des Vrx on avait des images fantômes qui apparaissaient.

  13. Super l’article merci à tous les 2 pour ces explications et conseils, vraiment tip top !!!!
    Je vais le relire plusieurs fois je pour bien tout assimiler.

    Les systémes de Diversité sur les récepteur et les lunettes (skyzone) utilisent t’il un déphasage entre les 2 antennes ? Afin d’améliorer la recommposition du signal et donc sa qualité.

    Est ce que la technologie Mimo serait adaptable au produit FPV ? Cela permettrait un gain en réception et en emission ?

  14. Une autre question:
    Recepteur avec une sensibilité de -95 dB et antenne avec un gain de 10 dB, par exemple.
    Comment ce fait la “relation” entre les 2 ?
    Un recepteur à -90 dB avec une antenne à gain de 10 dB sera t’il plus performant qu’un systéme recepteur -95 dB et une antenne sans gain ?

  15. Un grand merci à Jérôme (Jay) pour l’énorme travail fourni pour la communauté… le partage des connaissances c’est aussi cela le modélisme.

  16. salut

    ecrivez encore plus petit sa me permettra de voir mieux

    faut limite une loupe pour decoder ton article

    cordialement

    Team Airgonnay

  17. Au top Fred !

    Toujours un discours technique et posé, engagé mais dépassionné, intelligent quoi !

    Manque plus que le tuto sur la soudure 😀

  18. GROS “Big UP” a notre Fred National qui nous a encore fait un article bien utile

    Respect.

    Merci Baron 😉 c’est aussi grâce a vous tous!
    et comme je dit souvent: la connaissance c’est une des rares choses qui augmente quand on la partage.

    @Bewweb,ctrl+ sur ta page web pour grossir

    ——
    les db s’ajoutent,aussi bien au niveau du gain des antennes qu’a la sensibilité du VRX(ou la puissance du VTX): VRX de -90db avec antenne directionnel de 8db c’est ~pareil qu’une omnie de 2db avec un VRX de -95db,seul l’angle de couverture change dans ces 2 cas

    on vas surement faire un article sur tout ces sujets pour la rentrée.

    exemple: soit on vol avec un diversity(duo) a -90db et 2xLX de 8db qui ouvrent a 90°(donc 180° couvert(notez que la LX est omnidirectionnel a faible distance ( 1.5m du sol au VRX et dégager de tout au VTX=>antennes tjrs a vue l’une de l’autre en 5.8G)

    après pour traversé les arbres comme un Jedi,la LX LR le fait grave au VRX….mais que 60° d’ouverture….j’ai bien une autre solution, mais j’en parle pas tout de suite 😉

    Jay

  19. @ bewweb : Passe tes lunettes de vue en 200mw. Hi, hi!…

    MERCI à vous deux Jerome et Fred pour ce précieux article !
    Surtout à ne pas hésiter de le mentionner dans nos fofo préférés 😉

  20. Super taf de la team helicomicro et de jay, le fpv racing a 3, c’est pas drôle, grâce à des passionés comme lui, on va enfin pouvoir s’amuser !

    MAIS : quel est l’abruti de mode1 qui s’est permis de poster avec mon pseudo au-dessus ?!?

  21. Allez, on le sait, Jay que vous a avez cette nouvelle antenne révolutionnaire dans le tuyau… OK OK..je me tais. Mais on pourrait juste avoir une pitite info de la période de sortie ?… 🙂

  22. Merci pour cet exposé on ne peut plus clair, même si je n’ai pas tout compris du premier coup, notamment sur la relation sensibilité récepteur et gain antenne

  23. @laurent : enfoiré !!! c’est toi qu’à jouer avec mon pseudo ?
    Tu devrais pas être à coté de chez moi au fait en ce moment ? 😉

    @bertin : si tu parles des antennes de tuerie que jay a concocté, t’as les photos sur son site, les pentalobes sont hallucinante en perf et surtout permettent de voler a raz de sol sans changement de couleur sur l’image, un nouveau level a été franchis 😉

  24. Super article, merci Fred & les contributeurs

    Une question : le sens de polarisation des antennes à polarisation circulaire peut-il aider à la cohabitation ? Par exemple dans les cas où il y a risque d’harmoniques…

  25. @Jerome @fred E.x.c.e.l.l.e.n.t !

    Article relayé aux 10 pilotes regroupés sur Grenoble et ses proches alentours (team “La GreSquaD” – Grenoble Quad Escadron).

    On peaufine notre logo 😉

  26. Article sympa … mais rien ne vaut un bon cours de modulation….

    Mes remarques:
    i) La portée est aussi dépendante de la technique de modulation analogique. AM, FM, PM et pleins d’autres. En générale, AM permet d’être plus robuste à même RSB mais la Bande Passante se réduit également en fcn de RSB. De plus pour une AM, il faut de l’électronique de qualité non-lineaire pour redresser les signaux proches du zéro

    ii) Les filtres “SAW” passe-bandes avec des fortes pentes, introduisent aussi des oscillations dans la bande… “no free lunch”. Donc ok on emmerde pas les autres copains, mais je salope mon image…

    iii) Déjà pour éviter de brouiller une technique suffit d’alterner des antennes RHCP et LHCP sur canaux adjacents. En théorie il y a une attenuation -inf entre RHCP & LHCP … mais ca c’est la théorie…

    Mais c’est clair qu’un bon récepteur c’est le top. On est maintenant à -95dBm…. Mon contact AOMWAY me disait qu’il avait en labo du -99dBm mais que ca coutait trop cher à produire…

    Je vous laisse imaginer de la diversité à -99dBm…

  27. Enfin les réponses à toutes nos questions sur ces fichus problèmes de reception vidéo.
    En revanche, c’est super de dire qu’il faut privilégier le -95db mais je viens juste de recevoir un UNO v4.1 d’IRC. Il annonce -90db, pas de chance!

    Il va remplacer mon boscam RC305 et sa pauvre antenne de la Fabrique qui est toute oxydée. Ca vieilli pas très bien, ce petit matériel.

  28. t as des infos fred sur des diversity ou tri diversity en 95 dbm?va y tu peux pas ns laisser autant sur la faim lol

  29. @loic : Non, je n’ai pas d’info suffisamment précise pour qu’elle vaille le coup d’être diffusée… Il va simplement falloir qu’on soit tous patients 🙂 🙂

  30. Ah mais oui, rien ne vaut du Sartre pour illustrer les vols en immersion…

    D’ailleurs on attribue la citation “Le 21e siècle sera FPV ou ne sera pas” à André Malraux. Mais il ne l’a pas dit, pas plus que “Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas”. C’est en fait à Jean-Paul II qu’on doit un “Le 21e siècle sera mystique ou ne sera pas”. C’était la minute théologico-philo-chiante de Helicomicro, sponsorisée par un excès de chaleur sur Paris 😉

    (il est temps que je prenne un peu de vacances, moi)

  31. des BEWWEB de la yote savoie il n y en a que deux

    moi et mon ombre ou mon nombril a vous de voir

    Fred tu peux supprimé les postes du pseudo BEWWEB au dessus

    merci d’avance

    Team Airgonay partout ou vous serait ont vous survolera

    La seule limite c’est cel que l’on se fixe HI HIIIII

  32. Ben bien … un blagueur ne sachant pas écrire et avec un humour douteux…, un mode 1 je présumes ? 😉
    Bref, oui tu nous survoleras, parce que dans la forêt descendre tu n’oseras jeune padawan 🙂

  33. Mes 2 cents: L’article dit: 6dB en plus, entrainent un doublement de la portée. Ce ne serait vrai qu’avec une antenne super-directionelle sur l’émetteur. (et qui serait inutilisable).
    Lorsque l’antenne rayonne uniformément dans toutes les direction le gain est environ 1,25 (racine cubique de 2).
    Il faut considerer que l’énergie de l’antenne se répand dans le volume d’une sphère. Si on augmente le rayon de la sphere de 1,25, son volume double. Ce qui revient à dire que l’énergie reçue par le récepteur diminue de 50%.

  34. Mille merci pour cet article ! Rédigé par des pros, au service du plus grand nombre. Il constitue la définition même du partage d’informations.

  35. Salut, super article, une solide transmission vidéo est évidemment aussi ma préoccupation.

    De mon côté passer de 200mW à 600mW a quand même aidé, je redéscendrais bien, si vous avez la solution.
    Le filtre passe-bas a été indispensable pour pas avoir de coupure dès le décollage.
    Avec des antennes à polarisation circulaire cheap et rx boscam rc805 j’ai des coupures à 150/200m. Avec 200mW c’était plutot impossible d’aller à plus de 100m.

    Sinon une question:
    Puisque vous parler de la légère optimisation en baissant la fréquence, ne faudrait il pas aussi avoir des tailles d’antenne optimisées selon que l’on se trouve d’un côté ou de l’autre des 5800MHz ?
    Bon ok, +ou-1mm c’est moins important que l’erreur en coupant le conducteur mais si les antennes sont faites par des machines…?

  36. Mais pour en finir dites nous clairement quel émetteur récepteur et antenne ,en25mw est le plus performant,comme ça on sait quoi acheter ,merci pour ton travail qui nous informe pas mal sur notre passion bonne continuacion fred

  37. super article
    petite précision sur les images fantômes
    pour moi une image fantôme est une image qui est due à deux trajets différents de l’onde à cause des reflections par exemple.(on voit 2 fois la même image mais légèrement décalée)
    toutes les autres images que la votre sont des interférences.
    mais peut etre que je me trompe
    bon vol

  38. Félicitation pour ce super travail…
    C’est vraiment bien expliqué, sauf l’exemple 4 ;p
    Il est surement top secret !
    Merci à vous deux.

  39. Super article, merci!
    Je ne sais pas si c’est suite au récent changement de serveur mais l’article est publié en double à la suite…

  40. Merci pour l’article mais d’après moi il y a une erreur :
    la Band A est inversée :
    A1 => A8, A2 =>A7, …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here