Le drone et le flingue

19
330

hogwit-02Une vidéo est en train de faire le tour des réseaux sociaux et des sites web, elle montre un drone sur lequel est installée une arme. Un petit calibre semi-automatique, qui tire des balles réelles. Le recul semble avoir très peu d’influence sur le vol, et l’arme est actionnée à plusieurs reprises. Evidemment, cette vidéo ne manquera pas de donner aux détracteurs des drones de quoi alimenter leurs arguments. Que faut-il en penser ?

Que c’est stupide !

Evidemment. Il faut être un peu tordu pour imaginer placer une arme sur un multirotor, même aux Etats-Unis, pays où les armes font partie de la culture, et dont le port et l’usage sont autorisés dans de nombreux états. Mais qui donc a eu cette idée brillante ? La vidéo a été postée par un dénommé Hogwit, le 10 juillet 2015. Le nombre de vues a déjà dépassé le million. hogwit-01Une enquête a été ouverte aux Etats-Unis pour déterminer si la vidéo est légale ou si elle enfreint la réglementation. Ce que l’on sait déjà, c’est que le drone flingueur est l’œuvre d’un père et de son fils de 18 ans. Le vol s’est, d’après le père, déroulé dans leur propriété.

Ce n’est pas tout

Mais qui est ce Hogwit ? En fait, il s’agit d’Austin Haughwout, un jeune… qui fait déjà fait parler de lui. Il avait été pris à parti par une jeune femme sur une plage, accusé de l’avoir filmée depuis son drone. La jeune femme l’avait agressé physiquement, et avait été condamnée pour « third degree assault » et « breach of peace ». Elle a continué à assurer que la vidéo, qui a servi à établir le jugement, avait été éditée par Haughwout de telle manière à ce qu’on ne puisse pas voir le début de l’altercation, provoquée par Haughwout et non par elle. Mais personne ne l’a cru… hogwit-03Etait-ce vrai ?

Money money

Le père a indiqué que les sommes collectées par la vidéo de la plage sur YouTube avaient financé ce projet de drone équipé d’un semi-automatique. Il a d’ailleurs confié à la chaine de télévision NBC Connecticut que les bénéfices de cette nouvelle vidéo serviraient à réaliser un autre projet, déjà imaginé… Et assuré que rien dans la vidéo publiée récemment n’était illégal. Selon NBC, les lois locales ne semblent effectivement pas avoir été violées. Mais la Federal Aviation Administration (FAA) s’est également intéressée au sujet…

Source : NBC Connecticut

La vidéo

19 COMMENTAIRES

  1. Des tordus on en trouvera toujours…
    Je l’avais vu sur le blog de Kosem, mais merci pour la contextualisation c’est là qu’on apprécie l’apport d’un PRO 😉

  2. pas surprenant que ça arrive, mais j’avoue que ces images me choque… ça rend de suite moins glorieux notre univers.

  3. Ben moi qui croyait que le salut était du coté des racer 250 …c’est foutu,avec ce type de démonstration ils seront bientot interdits de vol partout!
    Je vais retourner au planeur de voltige si ça continue!
    Phil

  4. Quelle performance dans l’absurdité et la connerie surtout. S’ils voulaient démontrer qu’avec un multi, on pouvait aussi jouer aux tontons flingueurs, c’est gagné mais il n’y a pas de quoi en être fiers, loin s’en faut. Enfin, s’ils avaient seulement imaginé qu’avec un multi rotor on pouvait aussi rejoindre cette phrase de l’un de nos meilleurs représentants du cinéma, Jean Carmet, qui avait dit :”La seule arme qui m’intéresse, c’est le tire-bouchon..”

  5. Laisser les corses tranquilles svp. On ferait jamais un truc aussi stupide. Et si le drone part en fly away et se met à tirer partout? Non. Nous on aurait mis un ak. Mais avec un failsafe.

  6. Suis sûr qu’il vous fait tous envie 😀 “cachez-moi ce sein que je ne saurais voir” 😉 Bande d’hypocrites 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.