SRD 280 « Alien »

23
4139

srd280-17L’Anakin de Sky-Hero a montré la voie, le SRD 280 « Alien » confirme une nouvelle tendance : l’habillage des racers ! C’était une évolution prévisible, la même que celle qui a conduit DJI a proposer le Phantom. C’était un F330 habillé avec un canopy aux formes arrondies et en blanc immaculé – à n’en pas douter l’une des raisons de son succès. Le Storm Racing Drone 280 « Alien » de Helipal est donc un racer assez classique, mais sa structure carbone est partiellement cachée par un joli canopy…

Un effet de mode ?

On pourrait le croire. Après tout, les racers sont optimisés pour la performance, pas pour défiler sur un podium. Oui mais… Si vous avez assisté à une course de FPV racing, vous avez forcément eu toutes les peines du monde à distinguer les concurrents une fois lancés à pleine vitesse. La solution ? Un canopy flashy ! Ou tout du moins qui permettent de différencier les appareils. srd280-06Le look de celui du SRD 280 évoque clairement la gueule d’Alien. Dommage, H.R. Giger n’est plus là pour voir sa bestiole sur un circuit de FPV racing…

Les caractéristiques

Le SRD 280 « Alien » est un racer animé par un contrôleur de vol CC3D, dont les réglages sont prêts et optimisés. 3 niveaux (Beginner, Sport et Freestyle) sont proposés pour les vols stabilisés ou Acro, ce qui permet aux débutant de se faire la main, et aux experts de voler avec le minimum d’assistance. Pas question de perdre le SRD 280 « Alien » : un buzzer puissant peut être monté en option, à activer depuis la radiocommande en cas de besoin. La caméra à l’avant, une 700TVL de 110°, est protégée par le canopy, reliée à un émetteur vidéo pour les vols en immersion.

La suite des caractéristiques

srd280-07La motorisation est assurée par 4 moteurs M2204-2300KB, pilotés par des ESC (leurs caractéristiques ne sont pas indiquées par la fiche technique) cachés à l’intérieur de la structure, qui entrainent des hélices 6045. Le tout est alimenté par une batterie 4S. L’autonomie est d’un peu plus de 8 minutes avec une Lipo 4S 14,8V de 1800mAh. La machine est assez imposante : c’est un 280, il mesure 23 x 24,5 cm pour une hauteur de 11 cm. Il pèse un peu plus de 480 sans batterie, 680 avec la Lipo 4S de 1800mAh.

La particularité ?

Le canopy n’est pas fait d’un seul bloc, il est composé de 3 parties (une avant, deux sur les flancs) qui sont fixées sur la structure. Qui dit intervention sur l’appareil impose de retirer le canopy ? Pas du tout : les concepteurs ont choisi de permettre de basculer les flancs et l’avant pour donner accès aux composants à l’intérieur, ou de basculer totalement la structure qui maintient les différentes parties du canopy pour accéder au contrôleur de vol CC3D. Sur les bras moteurs se trouve des diodes visibles de l’avant comme de l’arrière, dont la couleur se choisit à l’aide de dips facilement accessibles. Parfait pour améliorer encore la distinction de l’appareil en vol.

Passez en couleurs !

srd280-04La couleur du canopy se choisit à l’achat. Un blanc ou un noir très classiques (ok, ce ne sont pas des couleurs), ou bien le « Mango Yellow », le « Monster Green », le « Cherry Pink », le « Racing Orange ». Le constructeur livre aussi deux jeux de décalcomanies. Mais à vrai dire, le top est de choisir un canopy blanc ou noir et de le peindre à l’aérographe pour le customizer (encore faut-il savoir le faire, bien sûr).

Les questions…

Le canopy est-il suffisamment rigide pour résister aux crashs inévitables en FPV racing ? Peut-être être remplacé facilement via des pièces détachées ? La structure qui bascule est-elle solide, elle aussi ? Peut-on incliner la caméra pour que la vision reste correcte pendant les accélérations ? La petite plateforme au sommet du SRD 280 « Alien » permet-elle de placer une caméra Mobius de manière satisfaisante ? srd280-16Quid d’une caméra plus lourde comme une Gopro ou une caméra sportive équivalente : peut-on la placer sur cette plateforme et dans l’affirmative, modifie-t-elle le centre de gravité ? Est-ce qu’un appareil de presque 500 grammes sans batterie peut être compétitif en course ? Ce sont des questions pour l’instant sans réponse…

Combien ?

Le SRD 280 « Alien » est proposé en version RTF prête à voler : elle comprend l’appareil et son canopy, des stickers, les ESC, les moteurs, le contrôleur de vol, les LED des bras, 6 paires d’hélices, une batterie 4S 1800mAh et son chargeur, un récepteur radio, une radiocommande AT9, une caméra FPV et son émetteur, plus quelques outils pour intervenir sur l’appareil. Le tout est entièrement assemblé, sans besoin de bricoler quoi que ce soit. Le prix ? 489 € chez Helipal (hors port et taxes). Pas mal !

D’autres photos

srd280-01

srd280-03

srd280-09

srd280-10

srd280-11

srd280-13

srd280-14

srd280-12

srd280-15

 

 

23 COMMENTAIRES

  1. Salut et merci pour cet article. A savoir qu’un châssis équivalent est dispo chez goodluckbuy depuis quelques temps.

  2. Haha 500g sans batterie… 4min d’autonomie ?
    Et si on lui met une gopro on passe a 2min? Ptdrrr non merci

  3. Chouette design mais du coup, on la met où, la mobius ? Et tout ce poids va créer de l’inertie… bofobf. Sans compter la radio propriétaire : uniquement compatible avec les récepteurs radiolink.

  4. J’avoue c’est extrêmement lourd comme frame (170gr :S).
    Une bonne idée serait de commercialiser des canope style TT1/8 a peindre sois même et qui se monte sur les cadres populaires du marché. Quand je vois un Diatone 37 a 20€ + taxes pèse 120 gram PDB compris :S

  5. @Kosumo : +1 !!

    Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas déja des constructeurs sur ce secteur car il y a de quoi faire ! Ca donnerait de la gueule aux engins, ça protégerait le matos…

  6. Des signes distinctifs permettant de différencier les appareils? C’est marrant mais ça me rappelle une discussion que j’ai vue quelque part… 😉
    Sinon, effectivement, il a une gueule, ce quad!! Après, pour que ce soit acceptable, il faut que tout le reste soit optimisé (comme sur le anakin, par exemple). Dans le cas de l’Alien, il faut voir, mais ça me parait lourd.

  7. @Lauphagui : Héhé, clairement. L’expérience des premières “grosses” courses en France, en Allemagne et aux Etats-Unis a mis en évidence ce souci de distinction…
    Le risque, c’est ça : 🙂
    Cow parade

  8. Je me suis renseigné et apparemment le Anakin ne sera dispo que début Septembre en boutique (les pré commandes commencent tout juste chez le fournisseur)…
    Dommage, j’aurais bien voulu le tester pendant mes vacances 🙁

  9. Salut, ce SRD 280 a de la gueule pour les racers pépères comme moi. Seule bémol, pas de version bind-ready. Dommage!

  10. Je vous trouve bien dur. 680 gr en 4S avec des 6045, ça doit pouvoir tirer dans les 700Gr par moteur à bloc, ce qui fait un beau rapport poussée/poids.

    Concernant l’autonomie, effectivement, en pilotant fort à 70-80% des gaz, 4a doit pas dépasser les 4 minutes.

    A part ça il a une gueule terrible, et c’est la voie vers des personnalisations sympas.

    Maintenant, je reconnais que c’est un peu lourd poour une machine qui n’embarque pas de caméra HD.

    En tout cas, ça me donne des idées pour du projet perso tout ça…

  11. a comparer avec le Sky-Hero ANAKIN BNF qui lui est annoncé a 350 tout équipé .
    dommage car l alien me plais bien,mais a choisir entre
    les deux ;je pense qu il vaut mieux prendre l anakin.
    a voir avec ces rotules .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.