Splash Drone

21
1199

splashdrone-03C’est un nouveau projet lancé sur la plateforme de financement participatif Kickstarter : Splash Drone est comme son nom le laisse supposer un multirotor destiné à évoluer en milieu aquatique. L’équipe assure avoir déjà bien avancé dans la réalisation de l’appareil, qui a passé le stade du prototypage et des tests. Il sera proposé en deux versions, l’une contrôlable de manière conventionnelle avec une radiocommande avec une assistance GPS, l’autre basée sur une application pour smartphones et tablettes iOS et Android avec des fonctions de programmation de vol et de « Follow me ». Le premier reposera sur un contrôleur de vol réalisé par l’équipe de Splash Drone, le second sera équipé d’un Pixhawk de 3Drobotics.

Les caractéristiques

Alex Rodriguez, le responsable du projet, explique avoir passé du temps à étanchéifier son multirotor avec plusieurs versions de prototypes, mais encore plus encore sur une nacelle stabilisée capable d’aller dans l’eau (douce ou salée) sans pour autant être totalement engoncée dans un dôme. splashdrone-02Le résultat est un appareil de 50 cm capable de se poser sur l’eau, capable de porter une caméra de type Gopro stabilisée en 2 axes et protégée. Les moteurs sont des brushless de 650 KV avec des ESC de 40A qui animent des hélices de 12 pouces autobloquantes. Un retour vidéo en temps réel est prévu, avec l’aide d’un émetteur de 600 mW en 5,8 GHz. La disponibilité est prévue pour l’été 2015. Les prix ? Ils débutent à $389 (360 €) avec la version DIY à monter soi-même. La version complète assemblée sera proposée à $799 (740 €) en nombre limité, puis à $999 (920 €). La projet est d’ores et déjà financé puisqu’il a dépassé l’objectif de $17 500 fixé par les concepteurs, alors que la campagne Kickstarter court encore sur un mois…

La campagne Kickstarter Splash Drone se trouve ici.

Une vidéo promotionnelle

21 COMMENTAIRES

  1. Il n’y a plus que se jeter “HALLO” … 🙂
    Nabila elle s’est jetée en p. sans passer par la case départ je crois 🙁

  2. Globalement il suffirait de mettre un bon “Tupperware” étanche autour de son électronique et le tour est joué et sans Kickstarter.
    Les moteurs seuls supportent très bien l’immersion et l’eau.

    Le problème (si si j’ai testé 🙂 ) ce sont les variateurs qui brûlent si les hélices sont mécaniquement bloquées en touchant l’eau. Il faut donc être sûr que les moteurs ne se mettent pas en route lorsque les hélices sont submergées …

    Essais ici : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=149634P1180828.jpg

  3. Fpv, selon la video en lien au dessus, le redémarrage des moteurs ne semble pas un problème, même immergé.

    Aprés la taille joue probablement.

  4. OUI !
    Si tu utilises des variateur suffisamment dimensionnés et non programmés Simon_K (qui fait souvent l’impasse sur la limitation de courant …) cela devrait se faire …
    Le tout est une question de principe de fonctionnement et de dimensionnement / limitation de ta puissance instantanée 🙂

  5. Je ne sais pas en quoi sont fait les roulements des brushless, mais dans l’eau salée ils ont intérêt a être en adamandium…..

  6. Petite question : Je ne trouve plus le Forum ! Où est il passé ? Il n’y a plus de bouton forum sur le site

  7. Il n’y a plus. Il était buggé, et surtout ni Laurent ni moi n’avions le temps de lui donner du temps 😉 Je préfère me concentrer sur l’alimentation du site et la modération des commentaires (qui constituent un petit forum).
    Sorry sorry…

  8. Je serais curieux de voir techniquement comment est géré le fait de mettre les moteurs dans l’eau …

    Pour le “follow me” , après une réponse décevante de 3DR qui m’a confirmé que la gestion de l’altitude ne se faisait qu’à plat … c’est à dire que si l’ “émetteur” ( moi ) monte de 50m par exemple ( une montagne ) , le multi lui va rester à l’altitude que je lui ai donné au départ , c’est à dire X mètres par rapport à l’altitude de départ. Très dommage car habitant en montagne … c’est une solution boiteuse. ça viendra surement … Le follow me : à la plage ou à la campagne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.