Quick and Dirty

25
280

C’est une nouvelle vidéo de Charpu, ce pilote hors normes… Le montage de la vidéo est ultra rythmé, ce qui ajoute à la sensation de vitesse… mais ce n’était même pas nécessaire ! charpu-quickdirtyLes enchainements sont réalisés d’une manière impressionnante, avec une maîtrise des rétablissements, des cabrés, des passages sur le dos. Bref, de quoi émerveiller tout le monde et stimuler les pilotes de FPV racing en augmentant d’un cran encore le niveau de pilotage…

Le matériel

L’appareil utilisé est un QAV250 de Lumenier animé par un contrôleur de vol Naze32, des moteurs Cobra de 1960KV, des hélices de 6 pouces, un récepteur EZUHF de ImmersionRC, un émetteur vidéo 2,4 GHz de ImmersionRC et une Gopro 4 pour filmer le tout à 60 images par seconde. Non, pour ceux qui se posent la question, la vidéo n’est pas accélérée, le mode 60 images par seconde permet simplement d’obtenir une meilleure fluidité de la vidéo…

Le site officiel de Charpu, ce pilote vraiment énervant, se trouve ici… (« Wow, this guy is cool » !)

25 COMMENTAIRES

  1. Moi j’adore son terrain de jeu 🙂
    Pour ce qui est du pilotage, je n’ai pas de superlatif, donc je m’écraserai (au sens figuré dans le texte comme au sens propre si j’essayais ce qu’il fait 🙂 )

  2. PS : je recherche une mini-centrale de vol, pour mon futur Y6_350; je pense que cette vidéo (et d’autres) me fera définitivement pencher vers le NAZE32 🙂

  3. C”est possible d’avoir le dump de la Naze ? :-))
    Même dans mes rêves j’arrive pas à piloter comme ça.. Hi, hi..

  4. mdr 😀 En tout cas au niveau “poésie” tu ne t’écrase
    par trop, et ça rend bien 😉 🙂

    Heureusement que ce genre d’engin n’existe pas
    en version “big” pour transporter des personnes
    à bord, bonjour la gerbe ^^

    Excellent

  5. Pour moi c’est le top, actuellement. Le seul que je connaisse, qui arrive à allier vitesse et fluidité (à ce point).
    J’avoue que j’ai un peu douté, départ, de l’honnêteté de certaines de ses vidéos, je me suis ravisé. il suffit de regarder ses rushes, pour se rendre compte que la vitesse n’est effectivement pas accélèrée.
    Il met la barre très très haut ! Chapeau Charpu!! 😉

  6. Pour moi qui débute en quad, ce genre de vidéo est hyper motivante.
    Est-ce qu’il existe des compets ou un championnat de pilotage FPV, comme par exemple le F3A en aéromodélisme avion ? Charpu pourrait bien etre champion du monde !

  7. Hé, hé 😉
    Non, je ne les ai pas encore reçues, ni les extensions de bras. Mais de toute façon, je ne vais même pas oser me comparer à Charpu. Honnêtement, je ne suis pas de taille.
    Après,…si Lumenier me sponsorise des centaines (milliers?) d’hélices, tout le matos pété, alors on verra bien si je peux espérer me rapprocher un peu de son niveau.
    Ou alors, je gagne au loto, je quitte mon job et me consacre au FPV à plein temps… 🙂

  8. A ma connaissance, il n’y a pas encore de championnat de pilotage FPV. Mais ça s’organise un peu partout dans le monde, en France et aux States, notamment. En France, on ne peut ne pas citer l’association Airgonay, qui est très en pointe dans le domaine.
    A terme, le FPV Racing va devenir une discipline sportive, à part entière (probablement, au sein de la FFAM).
    Modestement, nous essayons de nous organiser, en IDF, à travers l’Association Mini Racers (amr-asso.fr). Mais cela prend du temps, et nous avons encore du chemin à parcourir.

  9. Ça se passe..souvent dans le sud, mais aussi potentiellement dans le nord 😉
    Cela dépendra aussi des événements que nous allons organiser. Ça avance, mais c’est une gros boulot d’organisation.
    N’hésite pas à prendre contact.

  10. La license FFAM à 49€ donne une assurance responsabilité civile qui couvre les dommages que l’on pourrait causer avec un drone? Sous réserve bien sur que l’accident se passe dans des conditions en accord avec la réglementation (pas en zone urbaine, sous les 150m etc).

  11. La licence FFAM est à 43€.
    C’est une grande question que je laisserai volontiers aux experts. Fred, si tu nous lis? 😉
    Ce que je peux te dire c’est que tout ce qui est volant (appelle ça drone, aéronef, multirotors) est soumis à des règles d’utilisation précises. De ce point de la notice récemment fournie par la DGAC aide aussi à rappeler le cadre.
    La RC de la FFAM adopte la même logique : elle peut couvrir tout type d’aéronef (à ailes, à 1 ou plusieurs hélices), à condition que les règles d’utilisation soient respectées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.