Sky Hawkeye HM1315, le test

14
4153

Dsc_0070-600Un multirotor équipé d’un retour vidéo pour moins de 85 € ? C’est possible. C’est ce que propose le Sky Hawkeye HM1315. Il s’agit d’un quadricoptère doté d’une caméra embarquée capable d’envoyer la vidéo en 5,8 GHz vers un écran fixé sur la radiocommande. La boutique en ligne Banggood nous a donné l’appareil pour réaliser cette chronique. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que cela a pu influencer notre jugement.

Tour du propriétaire

Le HM1315 est carrossé comme un jouet. Vraiment comme un jouet, avec des traits grossiers, des couleurs acidulées, un look totalement plastique, un fausse dérive – aileron de requin, un train d’atterrissage souple. Dsc_0087-600Même les supports des moteurs sont énormes, disproportionnés. V-Tech serait marqué sur le canopy que l’on ne s’en étonnerait pas. Pourtant, cet appareil n’est ni plus ni moins un jouet que les quadricoptères concurrents de taille moyenne « à la Syma X5C ». Faisons abstraction de ce look pour enfants de moins de 6 ans pour voir ce que l’appareil a dans le ventre. Les moteurs sont des brushed entrainés par des couronnes, le tout bien protégé dans d’énormes cages en plastique. Les bras sont agrémentés par des Leds, elles-aussi protégées par du plastique. Le train d’atterrissage est évidé, mou… Une conception un peu bizarre mais finalement idéale pour amortir les chocs.

Suite du tour

Dsc_0099-600A l’arrière se trouve une petite trappe pour insérer la batterie, une Lipo 1S 3,7V 700 mAh dotée d’une prise JST rouge. Il faut un peu batailler pour la faire rentrer (et surtout la faire sortir), mais une fois enfoncée, elle tient bien et laisse de la place pour les deux connecteurs JST. Brancher la batterie n’allume pas automatiquement le HM1315 : il faut encore pousser un interrupteur sur On – il se situe sous l’appareil, près de la trappe batterie. Les dimensions ? Il mesure 20 cm de côté, hors hélices, et 9 cm de hauteur. Les hélices mesurent 13 cm de diamètre. Le poids ? 98,5 grammes sans batterie ni caméra, 113,9 grammes avec la caméra sans la batterie, 132,4 grammes en ordre de vol.

Le module caméra

Dsc_0108-600Il se trouve branché au quadricoptère via un connecteur à deux fils, et maintenue par deux clips. Le plastique « cheap » sous la coque ne facilite pas la fixation de la caméra : le clip à l’avant fonctionne bien, mais celui à l’arrière se tord lorsque l’on force. Le plastique qui protège le module caméra est blanc, mais un blanc cassé très différence celui du canopy. La caméra mesure 6 cm de longueur (en comptant l’objectif, qui dépasse un peu), 3 de largeur et 1 d’épaisseur. A cela s’ajoute une antenne semi-rigide de 5,6 cm. La caméra à l’avant est montée sur un mécanisme qui permet de l’orienter vers le haut ou vers le bas, mais de quelques degrés à peine. Pas de trappe pour une carte mémoire : cette caméra n’enregistre pas.

Avant de décoller

Dsc_0130-600Il faut charger la batterie du HM1315 avec le chargeur USB fourni. Comptez environ 45 minutes pour obtenir une pleine charge. La radiocommande en mode 2 (gaz à gauche) requiert 4 piles AA. A la place de l’antenne, sur le dessus, on trouve un plateau un peu bizarre. Il s’agit en fait d’un support destiné à fixer l’écran du retour vidéo. Lequel mesure 13 cm de largeur, 9,5 de hauteur et 2 d’épaisseur. L’écran en lui-même affiche une diagonale de 11 cm (4,3 pouces). La radiocommande et l’écran ne sont pas solidaires. Vous pouvez les fixer l’un à l’autre, mais ce n’est pas obligatoire, les deux sont autonomes. L’écran dispose pour cela de sa propre batterie (une Lipo 1S 3,7V 180 mAh), à charger avec l’aide d’un chargeur USB (un autre) – comptez 50 minutes pour obtenir une pleine charge. Une trappe accueille une carte mémoire de type MicroSD – avec un exemplaire de 4 Go fourni par le constructeur.

On allume tout ?

Allumez l’écran : il reste noir mais affiche les commandes de menu qui correspondent à 5 touches placées en façade. Allumez la radiocommande, puis passez l’interrupteur du HM1315 sur On. Les diodes s’allument en clignotant. Dsc_0134-600Deux vertes sous les bras avant, deux rouges sous les bras arrière. Dans le même temps, l’image de la caméra s’affiche instantanément à l’écran. La liaison 5,8 GHz fonctionne bien ! Poussez le joystick des gaz vers le haut et ramenez-le vers le bas. Les diodes deviennent fixes : l’appareil est prêt à décoller ! Petit détour vers le menu de l’écran, qui matérialise les fonctions des boutons en façade. Les deux de droites, Up et Down, servent à contrôler la luminosité de l’écran. Celui du milieu, Snap, permet de prendre une photo. A sa gauche, Rec lance l’enregistrement d’une vidéo et l’arrête. A gauche, View permet d’aller visionner les photos et les vidéos. Avant de décoller, une pression sur Rec lance donc l’enregistrement de la vidéo, avec un symbole rouge à l’écran comme témoin.

Premier décollage

En poussant la manette des gaz, le HM1315 décolle aisément, avec un bruit assez étouffé plutôt agréable. Sans doute parce que les parties mécaniques de l’appareil, moteurs, pignons et couronnes, sont enfermés dans leur cage de plastique. Dsc_0028-600Le look jouet contraste avec les réactions de l’engin, très agréable et plutôt saines. Il tient très bien son stationnaire, avec très peu de manipulations pour le maintenir en place. Un peu de trims permet de corriger une petite dérive. L’écran affiche l’image filmée à bord, en temps réel. Il ne faut pas en attendre des miracles : la résolution de l’écran est médiocre, l’image n’est pas vraiment belle. Elle peine à gérer les changements de contraste rapides. Plus gênant, l’angle de vision est réduit. Cela signifie qu’il va être très difficile de piloter en immersion avec cet écran : on ne voit pas les obstacles sur les côtés. Comme l’image apparait comme zoomée, le moindre mouvement de l’appareil est amplifié à l’image. Mais en faisant abstraction de ces inconvénients, l’image est étonnamment fluide et réactive, sans vibration ni aucun parasite.

La suite de la chronique (2/3) est ici !

14 COMMENTAIRES

  1. j’attends un drone fpv de ce type mais avec une camera d’au moins 2 mega pixel

    peut etre le JJRC H9D ?

    le look “fisher price” me gene un peu mais peut etre que le look “agressif” des drones rebute les parents a acheter ca pour leur enfant et ce look “friendly” fait moins peur

  2. Super test Fred 🙂 Et tu commences même à démonter les machines haha 🙂 Finalement, tu as été plus rapide que moi 🙂
    Côté lentille ca semble du M6xp0.3…. difficile d’en trouver… peut être la 808#16 D … mais pas sur …

  3. Un test le 25/12, un test le 01/01… tu nous gâte là, merci Fred mais petite question, tu fais jamais la fête alors 😉 encore meilleurs voeux à tous !

  4. D’après ce que tu décris Fred c’est une transmission vidéo numérique probablement wifi. L’absence de parasites et le nombre d’image qui diminue avec l’éloignement est l’indication d’un système numérique. La caméra dans ce cas est une webcam.
    En gros il s’agit d’un Lightbridge pas cher!
    Il faudrait pouvoir identifier les chipsets utilisés pour en savoir plus.
    Pas de perturbation avec l’émetteur qui doit être également en wifi sur un autre canal.
    Ils auraient pu pousser plus loin le concept en n’utilisant qu’un système wifi pour le contrôle du modèle et de la vidéo mais techniquement c’est déjà remarquable pour 85€!

  5. C’est du numérique quelque part mais pas sur une surcouche WiFi. Je sais pas si c’est la modulation qui est numérique (FM=>FSK par exemple) ou si c’est le chip video qui ne traite l’image que si le SNR est à valeur minimum. Malheureusement aucune indication sur le chipset …. J’ai cherché un peu

  6. qu’est ce qui te fait croire que c’est sans surcouche wifi sans avoir vu les chipsets utilisés? Je travaille sur des modules carambola et wrtnode et ces modules sont tout à fait capables de d’égaler ce que fait un lightbridge de DJI! Une fois un lien wifi établi entre le modèle et l’utilisateur on fait passer n’importe quel flux dans n’importe quel sens (vidéo(s) et télémetrie descendante et commandes montantes).

  7. Merci FRED pour ce Test… Certe il y a possibilité à voler avec ce modèle, mais on risque de s’en lasser rapidement…

    Je reviens sur ton article sur le UNICORN1 de chez Banggod

    http://www.banggood.com/fr/UNICORN-1-Mini-FPV-RC-Quadcopter-With-Clairvoyance-3D-goggles-RTF-p-961461.html

    Le kit complet avec les lunettes Clairvoyance et la Radio ne sont plus en Pre-Order mais en livraison à partir du 3 janvier 2015 !

    J’envisageai le montage d’un H250 mais finalement je serai bien tenté par ce modèle et ses lunettes…

    Le produit est-il prévu en TEST prochainement ?

    Merci et encore très Bonnes Année

  8. Pour ma part je vais attendre de voir ce que vaut le JJRC H9D pour m’initier au FPV. Vu son prix, pas besoin d’être très exigeant.

  9. Bonjour j’aii un Sky Hawkeye comme le votre sauf le mien est noir et rouge mais je n’arrive pas à le faire décoller il glisse si j’ose dire au lieu de décoller si vous pouvez me dire qu’elle est le problème et la solution svp merci

  10. Bonjour
    je voudrais faire la manip de changement de lentille pour la caméra de mon JAMARA LOKY (idem Sky Hawkeye HM 1315) mais je trouve la lentille d’origine impossible à dévisser : il faut utiliser une pince ?

  11. Bonjour à tous je n’arrive pas a faire fonctionner la caméra du skyhawkeye. Pouvez-vous m’aider. Merci d’avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.