UGCS

7
956

Qu’est-ce que UgCS ? C’est un logiciel développé par SPH Engineering, une société lettone basée sur l’aérodrome de Riga. UgCS, ça veut dire Universal Ground Control Software. En d’autres mots, UgCS est un outil pour programmer des vols automatiques de drones à partir d’un ordinateur, sur des cartes.

Pour qui ?

ugcs-04L’outil est destiné aux professionnels qui veulent préparer des vols à réaliser automatiquement, pour par exemple établir une cartographie, pratiquer une surveillance vidéo, procéder à un état de lieux à dates régulières (vérifier la maturation d’un champ de céréales par exemple, ou l’évolution d’un chantier), réaliser des objets 3D en photogrammétrie, etc. La version UgCS Pro ($2000) permet de prendre le contrôle d’une flotte de drones de marques différentes. Elle offre des possibilités de scénarios complexes, sans limite numéraires. La version UgCS One ($65) est destinée aux opérateurs qui ont des besoins simples, des appareils de même marque, sans possibilité d’importation d’outils cartographiques comme les données KML ou DEM. Enfin, la version UgCS Open est proposée gratuitement pour tous. Elle est limitée à des vols à 500 mètres du point de départ et 120 mètres de hauteur. Elle permet de prendre le logiciel en main et se former à ses principales fonctions de tracé d’itinéraires. Les différences entre chaque version sont indiquées sur cette page.

ugcs-02

Comment ça marche ?

ugcs-03Le principe est simple : avec l’aide d’outils simples, vous créez un parcours sur une carte, en précisant la hauteur de chaque point de passage. L’itinéraire est envoyé dans la mémoire du multirotor, qui peut le suivre tout seul sans intervention manuelle. La compatibilité est assurée avec les appareils qui reposent sur un contrôleur de vol APM (APM, AR.Drone, PixHawk), DJI (Naza-M V2, A2, Wookong-M), Mikrokopter. Parmi les appareils grand public, l’AR.Drone 2 équipé de l’extension Flight Recorder est pris en charge par UgCS, tout comme le Phantom 2 (et les Phantom équipés d’un Naza-M V2 et c’est le seul Phantom indiqué comme compatible dans la documentation), l’Iris de 3Drobotics… Notez, c’est fort appréciable, que les concepteurs du logiciel ont pris la peine de proposer une version française du logiciel !

Création d’un plan de vol

Un vol comporte un point de décollage, des points de passage, un point d’atterrissage. Tous sont configurables avec la hauteur, le comportement de la caméra. Des outils sont fournis pour simplifier les itinéraires en cercle, les ajouts de points de passage, des courbes, éviter les collisions avec le décor, contrôler la vitesse du vol, etc. ugcs-05Après avoir lancé le calcul de l’itinéraire, UgCS présente une coupe transversale du vol. Les données du vol, envoyées par télémétrie, peuvent être affichées dans une fenêtre, tout comme l’image vidéo en provenance de la caméra à bord. Le logiciel est même capable de prendre en charge la norme ADS-B (transpondeurs) pour l’évitement de collision avec d’autres engins volants. Les vols automatisés vont se développer rapidement : autant se faire la main avec ce logiciel multi plateformes que l’on peut prendre en main et triturer gratuitement, sans même disposer d’un multirotor compatible ! Le téléchargement de la version Open d’UgCS se trouve ici. Pour les plus curieux, les manuels d’utilisation sont disponibles ici.

Une vidéo

7 COMMENTAIRES

  1. La doc “dji” telechargeable sur le site indique que le PV2+ n’est pas compatible au contraire de ce qui est indiqué dans l’article.

  2. Voici le copié collé pour DJI :

    Supported multicopter autopilots:
    Autopilot
    Supported
    A2
    Yes
    Wookong-M
    Yes
    Naza-M V2
    Yes
    Naza-M Lite
    No
    (Helicopter autopilots are not supported)
    Supported RTF products:
    Product
    Supported
    Phantom 2
    Yes
    Phantom 2 Vision
    No
    Phantom 2 Vision+
    No
    Phantom 1
    No
    Phantom FC40
    No

    En fait il se base sur le DATALINK … donc peu imprte le controleur DJI du moment qu’il a le DATALINK.

    J’essaye de comprendre la valeur ajoutée par rapport à ce que je peux faire avec mon ipad et balancer le tracé ds le multi une fois sur place …

  3. 53 euros l’appli quand même! Mais si ça marche comme indiqué dans le teaser c’est peut-être une révolution!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.