Lunettes Skyzone Sky01, le test

64
4798

Dsc_0142-600Cette paire de lunettes vidéos destinée à pratiquer les vols en immersion n’est pas vraiment récente, mais vous avez été nombreux à nous demander ce qu’elles valaient. Est-ce une alternative satisfaisante au leader du marché, FatShark ? Réponse dans cette chronique. Notez que les lunettes Skyzone nous ont été prêtées par la boutique StudioSport. Vous êtes habitué à cette mention, désormais, mais elle nous semble importante : à vous ne nous dire si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement. A quoi servent des lunettes d’immersion ? A afficher la vidéo filmée à bord de votre multirotor et envoyée en temps réel sans fil, depuis un émetteur vidéo. C’est la base des vols en immersion : vous obtenez dans les lunettes une vue semblable à celle d’un pilote qui serait installé à bord de votre engin volant… Les points forts de cette paire de lunettes ? Elle héberge un récepteur 5,8 GHz à 32 canaux, compatible en théorie avec la totalité des émetteurs du marché. Elle offre aussi une caméra intégrée, qui permet de voir sans retirer les lunettes…

Tour du propriétaire

Dsc_0082-600Noires avec des touches métallisées, les lunettes sont habillées d’une texture douce façon « peau de pêche » assez agréable au toucher. Les dimensions ? 16,5 cm de largeur, 7,5 de profondeur et 4 de hauteur. Le poids ? 195,6 grammes avec la sangle élastique et le câble d’alimentation. Auxquels il faut rajouter 2 fois 3,4 grammes pour les deux antennes bâton livrées avec les lunettes. Soit un total de 202,4 grammes. Les deux écrans LCD d’une résolution de 854 x 480 pixels – soit un peu plus que le VGA (du WVGA, soit Wide VGA) – sont ajustables indépendamment avec des curseurs sous les lunettes : le but est de respecter la distance inter-pupillaire (IPD) de chacun. Dans la pratique, cela permet de choisir l’écartement entre les écrans. Sur le haut, on trouve un bouton qui permet de régler la luminosité (en le poussant vers l’avant ou l’arrière) et le contraste (vers la droite ou la gauche). Pratique pour s’accommoder d’une météo chargée en nuages ou au contraire d’un soleil radieux. Le FOV (angle de vision) des lunettes est de 30°. Une valeur qui ne « parle » pas beaucoup.

Suite du tour

Les écrans sont placés derrière des lentilles grossissantes. Les lunettes ne sont pas directement au contact de la peau : un cache en caoutchouc se place autour des yeux pour éviter toute entrée de lumière pour une sensation d’immersion optimale. Dsc_0071-600La sangle est réglable pour qu’elle maintienne correctement les lunettes sans pour autant devenir un garrot qui appuie sur le crâne. Sur l’appareil, côté droit, figurent 3 boutons. Le premier est « Band » : il permet de sélectionner l’une des 4 plages de fréquences du 5,8 GHz. Le second est « Ch », qui permet de choisir l’un des 8 canaux de chaque plage de fréquences. Soit 32 en tout. Le troisième est « Track ». Il s’agit d’un bouton qui active le « head tracking », ou encore le suivi des mouvements de la tête à l’aide de capteurs. A quoi ça sert ? A orienter la caméra à bord du multirotor – pour peu que vous soyez équipé d’une nacelle compatible.

C’est pas fini

DSC_0001a-600Du côté gauche de la paire de lunettes, on trouve deux boutons pour régler le volume sonore, et un bouton « Caméra ». Il sert à choisir entre la vue en immersion et la vue depuis la caméra des lunettes. Laquelle se trouve en façade avant. Toujours en façade avant, on trouve deux connecteurs pour installer des antennes. Ils sont de type Femelle (pas de vis à l’extérieur) et SMA (un trou au centre). Un peu d’aide pour ces histoires de connecteurs ? C’est ici. Ils sont par conséquent destinés à accueillir des antennes Mâle SMA. Skyzone en fournit deux, de type bâtonnet à angle réglable. A gauche, un connecteur isolé sert à brancher le câble d’alimentation. En dessous des lunettes, côté gauche, on trouve un connecteur pour le « head tracking ». A droite figurent un connecteur jack 3,5 mm libellé « AV Out », un « AV In » et un « Ear Out ».

Les câbles ?

On trouve dans la boîte un nombre impressionnant de câbles ! Le premier est celui pour l’alimentation, terminé par une prise JST rouge. Donc par une batterie 2S (7,4V), a priori. Dsc_0080-600Mais la documentation indique qu’il est possible d’aller bien plus loin, jusqu’à 28V. Nous avons utilisé de petites batteries 2S 7,4V de 850 mAh. L’autonomie atteint plusieurs heures : nous n’avons jamais vidé notre batterie malgré plusieurs heures passées en vol ! C’était une inquiétude, pourtant, puisque les lunettes ne sont pas équipées d’un interrupteur. Une fois la batterie branchée, elles sont en marche. Pour les éteindre, il faut débrancher la batterie. Le câble d’alimentation est suffisamment long (1,20 mètre), parfait pour glisser la batterie dans une poche de pantalon ou de veste. Son poids ne s’ajoute donc pas à celui des lunettes. Parmi les autres câbles, on trouve aussi un spécial Futaba, un JR, un WFLY et un câble A/V classique avec des prises Cinch mâles et un connecteur Jack 3,5 mm.

On allume ?

Dsc_0143-600Mettez en route l’émetteur vidéo en 5,8 GHz de votre multirotor, branchez la batterie, chaussez les lunettes… et c’est parti pour le spectacle. A vrai dire, c’est vous qui allez le faire, le spectacle, pusique c’est vous le pilote. Pour trouver la fréquence de votre émetteur, vous avez deux solutions. Soit vous la connaissez et vous vous référez au tableau fourni par Skyzone. Soit vous n’en avez pas la moindre idée et vous y allez à tâtons. Au pire, vous devrez parcourir les 32 plages de fréquences. C’est l’histoire d’une minute, au plus. Un détail irritant : chaque pression sur les boutons de changement de fréquences s’accompagne d’un ou plusieurs bips. Un pour le canal 1, mais huit pour le canal 8 ! De quoi taper sur les nerfs de ceux qui sont à côté de vous (et sur les vôtres, d’ailleurs).

Ca donne quoi ?

Img_1363-600Première constatation : l’image est plutôt belle, avec un piqué très agréable. Mais assez petite. Décrire la sensation n’est pas facile, d’autant que la filmer n’est pas plus envisageable. Disons qu’avec des lunettes FatShark de type Base ou Aviator, on a l’impression d’être assis au tout premier rang au cinéma, mais avec une image un peu floue et souvent crénelée – on distingue les pixels. Avec les FatShark Dominator, les Cinemizer de Carl Zeiss ou ces Skyzone, on se trouve au dernier rang. L’image est donc plus petite, mais avec un bien meilleur piqué. C’est mieux ou c’est moins bien ? A vrai dire, c’est une histoire de goût. Et d’habitude, aussi… Mais lorsqu’on chausse les lunettes pour la première fois, la petite taille de l’écran surprend.

Le récepteur ?

Dsc_0083-600Les tests de portée sont difficiles à réaliser dans des conditions correctes, non empiriques. Le récepteur à l’intérieur des lunettes est en théorie d’excellente qualité puisqu’il s’agit d’un modèle Diversity. Pour faire simple, il s’appuie sur deux récepteurs, deux antennes et choisit en temps réel la combinaison qui offre la meilleure réception. Les deux antennes bâton qui sont fournies avec les lunettes ne constituent pas une solution idéale, puisqu’elles reçoivent à peu près de la même manière. Il est judicieux de remplacer au moins l’une des antennes par une Pinwheel ou une Cloverleaf pour la réception de proximité. Le choix d’une antenne directionnelle de type Helix n’est intéressant que si vous êtes certain de bien la pointer dans la bonne direction – et autant le dire, une fois les lunettes sur le nez, difficile de savoir dans quelle direction on tourne la tête !

La qualité de la réception ?

Dsc_0069-600Nos essais ont montré que le récepteur s’en tire de manière très honorable, avec une réception semblable à celle du RX-LCD5802 de Boscam. L’avantage du récepteur intégré ? Pas besoin d’un boîtier récepteur externe, de ses câbles et de son alimentation : vous pilotez léger. Et si d’aventure vous aviez besoin de connecter un récepteur externe, c’est possible, il suffit d’utiliser la prise « AV In ». A l’inverse, si vous voulez utiliser le récepteur des lunettes pour diffuser l’image sur une autre paire (de même marque ou concurrente) ou sur un écran, ou encore vers un enregistreur DVR, il suffit de le brancher sur la prise « AV Out ».

La caméra intégrée

Img_1374-600Appuyez sur le bouton « Caméra » : l’image du récepteur 5,8 GHz disparait pour laisser la place à celle de la caméra frontale. Sa résolution est adaptée à celle des écrans LCD : 640 x 480 pixels. L’angle, qui atteint 120° (et semble bien supérieur dans la pratique), est agréable pour bien voir tout ce qui vous entoure sans devoir déchausser les lunettes. Il faut simplement s’accoutumer au grand angle qui déforme les objets. Gadget ou fonction indispensable ? Tout dépend de votre usage des lunettes. Si vous aimez, parce que vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec les vols en immersion, décoller et atterrir à vue, il suffit de démarrer en vue « Caméra », passer en mode réception vidéo, puis revenir en mode « Caméra » en fin de vol.

Aucun défaut ?

Ce serait trop beau… L’un des principaux n’est pas rédhibitoire, mais il est un peu casse-pieds : on appuie sur les boutons présents sur les côtés sans le vouloir quand on prend les lunettes en main. Dsc_0066-600Même en faisant attention, le réflexe consiste à les saisir par les bords, et non pas par l’avant. Le résultat ? Vous appuyez par mégarde sur le bouton « Caméra » ou, plus pénible sur « Band » ou « Track » (sans, bien sûr, savoir lequel des deux). Dans ce cas, vous êtes bon pour refaire une recherche de la plage de fréquences. Et ses biiiip, biiiiip, biiippp… La caméra frontale est une excellente idée, mais quel dommage que les lunettes ne soient pas dotées d’un enregistreur vidéo sur cartes MicroSD ! Cela aurait permis de tirer un meilleur parti de cette caméra, et d’être en mesure d’enregistrer les vols… Dernier regret : en plein soleil, les lunettes chauffent beaucoup. Pas au point de ne plus être chaussées, mais suffisamment pour être inconfortables. La casquette sera de rigueur à l’été prochain.

Les fonctions non testées

Dsc_0075-600Nous ne sommes pas équipés du matériel nécessaire pour le « head tracking », nous n’avons donc pas testé cette fonction. Les lunettes donnent satisfaction pour tous, y compris les possesseurs de lunettes de correction – qui peuvent utiliser les Skyzone sans leurs lunettes, donc. Sauf les myopes. Dans ce cas, des lentilles spéciales peuvent remplacer celles livrées dans la boîte. Mais nous n’avons pas essayé non plus.

Faut-il les acheter ?

Oui, ces lunettes d’immersion se révèlent agréables à porter, sans générer de fatigue ni de tension musculaire. Dsc_0080-600Elles produisent une image assez agréable, moins belle toutefois que celle des lunettes Cinemizer (Oled ou pas). Le récepteur intégré se débrouille très bien avec sa fonction Diversity, et la caméra frontale constitue un plus – même si elle n’est pas indispensable. Reste le prix : à 449 € chez StudioSport, cette paire de lunettes d’immersion se révèle très chère. Plus, par exemple, que les Dominator v2 de FatShark (qui intègrent un enregistreur vidéo, mais pas de récepteur par défaut ni de caméra frontale).

PARTAGER
Article précédentSky Hero et les pompiers
Article suivantCanada et réglementation

64 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Merci pour ce test je veux justement pour mon cadeau de Noel m équiper de lunette 😉
    Juste une remarque : ??
    ci tu rajoute au Dom V2 le récepteur 5.8 (7 canaux uniquement non Diversity pas de double réception)
    Plus le Gyro pour le head tracking tu arrive a un Total de 549 eur. Promo de studio sport
    http://www.studiosport.fr/pack-fatshark-dominator-v2-5-8ghz-p-4699.html

    Donc a comparaison d égale équipement et avec 32 Canaux plus le diversity, pour moi les Skyzone sont une très bonne affaire et en cherchant bien on les trouves a 310 Eur
    Bonne journe

  2. Merci Fred, excellent test 🙂

    J’aimerais vraiment passer au vol avec immersion avec des lunettes mais j’hésite énormément sur la paire de lunettes a choisir!
    D’ailleurs à ce propos, compte-tu faire un test des cinemizer oled, qui semble être la référence du marché ?

    Je te remercie,
    Bonne journée

  3. Ghost l’idéal pour toi serait de pouvoir essayer les (différentes) lunettes utilisées par des modélistes.
    Dans ce genre de choix le ressenti personnel est souvent prépondérant dans le choix. Si tu as l’occasion rapproche toi de gens que en ont, et fait toi un avis pratique et personnel.
    Le prix est une chose, ce que “chacun” voit et perçoit peu varier.
    Attention ! lors de comparaisons de ne changer QUE les lunettes dans la chaîne d’évaluation (pas la caméra, ni le récepteur sauf s’il est intégré bien sûr)

  4. Merci pour le test mais c’est très important de préciser quelle est la caméra utilisée ?

    – une caméra 16/9 type GOpro ou Mobius
    – ou une caméra 4/3 Fatshark, Pico, caméra de surveillance, celle du kit 3

    Boscam et Skyzone c’est bien le diversity mais il font tout en 16/9 donc avec une GoPro ça sera super chouette mais avec une caméra 4/3 ca sera déformé et il n’y aura aucun moyen de changer çà. Alors que des écrans 4/3 peuvent restituer une image 16/9, certes en ajoutant des barres noires. C’est ce qu’on appelle le 4/3 Letterbox.

    D’après ce que j’avais lu sur rcgroups et confirmé sur une vidéo comparative sur Youtube, Skyzone ce sont des écrans 16/9 et donc tout sera en 16/9, donc déformé quand utilisé avec une caméra type Fatshark.

    C’est pourquoi j’ai choisi les Attitute SD à la place des Skyzone, qui ont 35° de FOV, sont en 4/3, batterie remplacable,…

    Donc à nouveau, lunettes très bien pour caméra 16/9

    PS : faudrait tester le phénomène de buée aussi 🙂

  5. +1 Tout à fait d’accord! L’idéal est de tester différents modèles, ne serait-ce que pour voir si tu les supportes. L’immersion totale, c’est extraordinaire… à condition de supporter les lunettes FPv. Étant donné leur prix, mieux vaut en être sûr.

  6. J’ai testé les ZEISS. Le seul avantage est la définition de l’image plus grande.
    Mais parler d’immersion pour des lunettes, quelles qu’elles soient, est faux.
    Aucune lunette ne vous immergera totalement dans l’image.
    Il faudrait pour cela un plus grand angle de vue.
    Vous êtes au mieux installé devant un grand écran de cinéma, dans la pénombre.
    C’est pourquoi je préfère un moniteur, beaucoup moins cher.

  7. 310 Euros sur les sites étranger je suppose ???

    En tout cas elle me plaisent vraiment mais 445€ car reste très cher.

  8. Un moniteur a également l’avantage que tu n’est pas obligé de pratiquer le FPV en double commande, car tu peux apparenter cela au vol à vue 🙂 et donc rester dans la “légalité” 🙂
    Les choisir au-moins en 450mcd et 500/1 pour le contraste 🙁

  9. Il faudrait que je les achète, en l’absence de prêt possible… Mais c’est hors de portée de ma bourse 8-)))
    Je les ai prises en main, ceci dit, donc je peux te livrer mon avis : la qualité de l’image est superbe, mais trop pour ce que les émetteurs analogiques peuvent diffuser. Qui peut le plus peut le moins, mais dans le cas du matériel d’immersion actuel, elles sont disproportionnées. Elles prendront tout leur intérêt lorsque la diffusion des images se fera en HD avec du HDMI. Ca vaut aussi pour les lunettes Cinemizer Plus (donc pas Oled), que j’ai en revanche. Là aussi, l’image est très belle, mais je leur reproche de produire une image très petite (on est vraiment au tout dernier rang au cinéma pour reprendre l’analogie), elles se règlent difficilement – et dans mon cas pas du tout, mon nez doit être trop imposant – et il faut rajouter un accessoire (celui de Zeiss, très cher, ou des lunettes de ski bricolées) pour être vraiment isolé de la lumière.

  10. C’est clair, chausser les lunettes permet vraiment de se faire une idée. La taille de l’écran perçue n’est pas facile à décrire, et je ne vois pas de moyen de filmer l’expérience…

  11. Je possède ces lunettes depuis 1 an et j’en suis satisfait. La caméra frontale ne me sert pas vraiment car la caméra déforme pas mal l’image. Pour la réception rien à dire. Le headTraker marche super bien, la touche Track sert à déterminer l’horizon.
    Pour la batterie ont peu placer sans problème la lipo 2s Fatshark. Enfin le problème des appuis accidentels sur les touches je l’ai solutionné avec des gabarits découpés et percés dans une plaque de plastique (bidon d’eau déminéralisée) que j’ai ensuite collé au double face. Plus de problème de déréglage (vu sur RCgroups).
    Par contre une V2 est sortie il y a peu, qui saurait me dire les différences avec la V1?

  12. ” et leur laisser un mot au moment de la commande pour qu’il déclarent le colis moin cher et ne pas se payer les douanes du coup !”

    Je tacherai de m’en souvenir … peux tu m’expliquer plus en détail ?
    Tu leurs demande une facture moitié prix pour payer moins de taxe ??
    Éviter les douanes a partir d’un certains prix ??? C’est à adire ???

  13. Effectivement, le ratio de l’écran est important, ainsi que le traitement de l’image quand elle n’est pas dans ce ratio. Mais du coup, les combinaisons sont nombreuses et un peu complexes. Je n’ai pas la même chose sur une Gopro2, une Gopro3, une Mobius, une 808, un VA1100, une FatShark. Il faudrait que je trouve un moyen de simplifier les tests… et de l’expliquer, aussi 😉
    Pour la buée, c’est assez simple : je n’ai vu passer aucune paire, pour l’instant, qui ne provoque pas de la buée. Même les Cinemizer ouvertes !

  14. Hello,

    J’ai ces lunettes également. Je n’ai pas de point de comparaison, mais j’en suis assez satisfait. L’image est correcte, le head tracker intégré fonctionne bien, de plus le câble pour ma futaba était livré avec :-p
    Je les ai trouvé à 380€ en France avec la livraison gratuite, mais le prix va jusqu’à 499€ selon les magasins, évidemment en commandant directement en Chine ce sera moins cher, à chacun de voir…
    Je n’ai pas vraiment testé le diversity, puisque j’ai 2 antennes cloverleaf, et j’ai peur de mettre une antenne directionnelle, car comme le dit si bien Fred, on ne sait plus dans quelle direction on regarde, et si l’avion/quad sort du champ de l’antenne, c’est la panique.
    Sinon ce que je reproches, c’est surtout les boutons band et channel a coté du bouton Track (qui permet de recentrer la vue), si en plein vol on souhaite recentrer la vue et que l’on se trompes de bouton, on perd le signal vidéo, et le temps de repasser toutes les bandes ou tous les canaux, le modèle sera crashé. J’avais songé à une modification comme celle de Watteur (merci pour le tuyau).

    @Fred: dans les paragraphe “les fonctions non testées” tu fais référence a des lunettes “Flyzone” au lie de “skyzone” 😉

  15. Pour reprendre les dires de FRED, je possède les Cinemizer OLED et, effectivement, l’image est petite (relatif). Ca équivaut à un écran de 40″ à environ 2 mètres (testé à coté de ma TV Sony 40EX720). La qualité est excellente, sauf la colorimétrie. Les couleurs sont très chaudes. Le noir est très profond (techno OLED).
    Pour confirmer un commentaire plus haut, peut importe le FOV, même avec la sensation d’etre au premier rang, la sensation d’immersion, je ne l’ai pas ! Mon avis est que pour avoir cette fameuse immersion, seul un visiocasque comme les Oculus le permettra car l’image englobera quasiment notre champs de vision. Possédant un écran TV de 10″ à coté des Cinemizer, je préfère encore l’écran. Après, c’est une affaire de gout.

    Autre chose. Les matrices 16/9. Avec une transmission video 4/3, l’image sera déformée. Perso, je déteste ça. Sur les Cinemizer, on peut régler le ration (16/9, 4/3). En réglant en 4/3, on perd encore plus de champs de vision. Du coup, l’image se retrouve encore plus petite ! Pour palier, il faut une Gopro qui sort du 16/9. C’est ce que j’ai fait.

  16. Attention, la pratique est maintenant connue des services de douanes. Si tu tombes sur un contrôleur qui connait le prix des produits, il va non seulement te compter des frais de dossier, le paiement de la TVA, mais une amende indexée sur son estimation du prix du produit. Ca peut aller assez loin, et j’ai vu arriver un Chronopost taxé de 300 € pour un produit décrit comme offert et ayant une valeur marchande de 40 € (les deux mentions étant exacte, pas “bidouillées”).
    Il est donc probable que les surtaxes à l’arrivée de produits chinois soient de plus en plus nombreuses.

  17. Hmm, les FatShark Base que je continue à utiliser produisent une image grand format (mais pas très jolie) qui me donne de belles sensations… Comme je le décris, c’est vraiment être au premier rang au cinéma, la sensation d’immersion est forte. Pas comme le champ de vision de l’oeil, of course. Pour te donner une idée, je vole debout avec les Skyzone ou les Cinemizer, mais je suis obligé de m’asseoir avec les Base sinon je finis par tomber…

  18. Un autre avantage des Zeiss Cinemizer Oled est d’avoir une prise HDMI, indispensable pour se connecter au Skycontroller du BeBop de Parrot. Dans la gamme Fatshark, seul le Dominator HD (plus disponible à la vente) bénéficierait aussi une HDMI.

  19. Bonjour Fred.

    Mon message n’a rien à voir avec cet article 🙂 -très bien détaillé d’ailleurs-

    Je souhaite m’acheter un Cheerson Cx-20 Auto-Pathfinder. Il n’est qu’à 231 € sur le site Banggod. Je voulais savoir si ce site était fiable, et s’il faut payer une quelconque taxe ?? ( J’ai moyennement apprécié les frais de douanes de 20 euros sur hobygaga, je ne veux pas renouveler ce genre d’expérience ! 🙂 )

    Je voulais aussi te demander ton avis : ce drone est-il fiable ? L’as-tu testé ?
    Merci d’avance 🙂

  20. Je suis dans le 91. Ça n’est pas bien loin du 77. Si tu veux les tester, je pourrais te prêter les miennes sans problème. En général, on se réunit le dimanche matin (dans le 91 ou ailleurs en IDF). Si tu veux nous rejoindre un de ces jours,… 😉

  21. Tous les achats en Chine sont hors taxes. C’est à dire que tu es supposé payer la TVA à l’entrée en France. Si tu ne la paies pas, c’est illégal. Je me doute que tu n’as pas apprécié les frais de douane, mais c’est ainsi que fonctionne le commerce dans la plupart des pays du monde 😉 C’est pour ça que j’indique, quand je parle de produits dans une boutique chinoise en ligne, si les frais de port sont en sus, ainsi que les taxes. Les taxes ne sont pas inhérentes à la boutique, mais à l’entrée en France. Elles sont appliquées de manière plus ou moins fréquentes selon les transporteurs (toujours avec DHS et Fedex, très souvent avec Chronopost, souvent avec Colissimo, etc). Mais c’est une loterie… Si tu veux éviter les taxes, les amendes, et l’import illégal, il faut acheter en France ou contacter la boutique chinoise pour faire déclarer la marchandise à son arrivée en France (et donc payer les taxes de manière régulière).
    Pour répondre à la deuxième question, je n’ai pas testé cet appareil, simplement utilisé quelques minutes. Il y en a plusieurs versions, avec différents contrôleur de vol, mais… aucune ne m’a semblé vraiment sûre.

  22. Excellent! Merci Florent d’avoir rapporté le lien, je n’arrivai plus à remettre la main dessus! C’est aussi vrai pour l’odeur de plastique mais cela s’estompe un peu avec le temps.

  23. Quelqu’un à précedement évoqué le problème de buée. C’est vrai que c’est désagréable et dangereux, existe-t-il une parade?

  24. Mettre un peu de produit vaisselle semble le plus efficace, la salive ou un produit utilisé pour la plongée mais pas compatible en fonction des lentilles en plastique ou en verre.

    On parle aussi d’avoir les lunettes pré-chauffées, en les portant sur le front ou les laisser allumer.

  25. Disons que je voulais souligner deux problématiques “méconnus” des novices en lunettes FPV :

    – le ratio de l’écran
    – la buée

    J’en profite pour rajouter que j’ai testé la portée entre le diversity du Boscam LCD et des lunettes fatshark Attitude SD et je n’ai vu aucune différence. A mon sens le diversity sans les antennes adaptées (chères) ne sert pas à grand chose.

    Bon alors testée avec une mobius hein ? 🙂

  26. Ouai ça me dit ! Je me suis inscrit sur le forum Airgonay, ou j’ai vu que tu avais craqué pour les zeiss 😀
    Pendant vos rencontre vous faites du low riding ? Car j’ai vraiment envie de m’y mettre et j’hésite entre une porco ou jpay spider 🙂

    Bonne journée

  27. Il m’est arrivé d’avoir des montées d’adrénaline, pour des raisons diverses, pendant le vol. Dans ce cas, la buée se forme et ça rend les choses encore plus difficiles. Je n’ai pas trouvé de solution 🙁

  28. Bonjour,

    Je fais du FPV depuis pas mal d’année, j’en suis à ma 3eme paire de lunettes. Les dernières en date : Cinemizer OLED. Autant vous dire qu’il n’y a pas mieux !
    Tout ce que j’ai eu ou que j’ai pu tester d’autre sont des lunettes LCD:
    Mes premières lunnettes etaient des Rimax Virtual vision max. Lunettes tenues par une sangle et dont les ecrans etaient dans un boitier que l’on pouvait basculer devant ou au dessus de la tete, plutot pratique pour ne pas avoir à déchausser les lunettes sans arrêt mais les cahoutchouc couvrant les yeux pour ne pas laisser passer la lumière pendant les vols n’étaient pas assez couvrant, il vallait mieux piloter avec un linge sur la tête ! La qualité des ecrans etaient passables, image plutot délavée et la résolution etait annoncée par le constructeur d’une drole de façon: Plus de 920000 pixels, presque le mega pixel, ce qui devait etre plutot rassurant. Hé bien non, le constructeur arrive à ce chiffre avec la formule mathématique suivante 640x480x3 ! 3 pour les 3 couleurs primaires des 3 sous-pixels composant 1 pixel. Bon en fait c’était des lunettes 640×480 basiques.

    J’ai poursuivi avec les Vuzix Wrap920, lunettes moins encombrantes mais toujours en LCD et encore avec la meme façon d’annoncer les pixels, Wrap920 920 pour 920000 pixels… donc encore des 640×480.
    Le contraste etait meilleur mais la résolution toujours faible. Pour voler en avion ça suffisait mais à l’époque je voulais faire un essai en hélico (pas encore de multicoptère à l’époque) et en helico mieux vaut avoir une bonne image pour savoir si l’hélico dérive ou pas hors avec aussi peu de détail à l’écran (la pelouse se résume à une zone verte à l’écran !).

    Quelques années aprés, Zeiss annoncait ses cinemizer OLED avec une trés bonne résolution et une trés haute qualité d’image, il a fallu attendre 1 an pour qu’elles soient enfin commercialisées… à un prix halluciant ! 700€ ! A ce prix là on a une télé FullHD de bonne taille ! J’ai attendu un peu et acheté ces lunettes d’occaz sur Amazon à environ 400€. Elles avaient un défaut sur les lentilles qui prennaient l’humidité et s’opacifiaient. J’ai contacté Zeiss qui m’a repris les lunettes en garantie et renvoyé une paire toute neuve !
    Voilà pour la petite histoire. J’utilise ces lunettes pour le FPV en multicoptere et j’ai des amis qui ont des FatShark, j’ai donc pu comparer les deux lunettes du moment:

    Les Zeiss se présentent sous la forme de lunettes assez design en blanc et fines, reliée par un fil à un petit boitier contenant la batterie, des prises et les boutons de commande. Sur ce boitier il faut brancher une source video (HDMI via un adaptateur fourni ou Video par une prise jack). En FPV il vou faudra donc un récepteur avec antennes et sa batterie. C’est là le côté moins pratique sur les FatShark! Vous avec forcement plus de fils à gérer et un récepteur à poser quelque part ! Au début j’utilisait un trépied avec un recepteur 4 antennes (tant qu’à faire). J’ai finalement trouvé un autre moyen. J’utilise un moniteur 7′ LCD diversity 2 antennes fixé à ma Taranis et je branche mes lunettes sur la sortie de ce moniteur. J’ai alors tout dans la main et sur le nez et je retrouve alors la mobilité. J’utilise un batterie LiPo de 2500mAH 3S dans la Taranis ce qui me permet d’alimenter l’écran sans avoir à gérer de batterie supplémentaire.
    Mais je reviens au Cinemizer OLED. Essayez-les, vous ne voudrez plus autre chose ! La qualité d’image est géniale, elle est lumineuse, les couleurs au top et la résolution suffisante pour un signal vidéo. Une résolution fullHD ne servirait à rien en FPV car nous utilisons des camera vidéo PAL/NTSC et des émetteurs vidéo. La norme PAL/NTSC c’est 700×480 au mieux.
    Meme si l’image est trés lumineuse, il faudra prendre l’option des caoutchouc qui couvrent les yeux pour ne pas être gêné par le soleil (option encore cher chez Zeiss). Une fois clipsés sur les lunettes, ces cahoutchouc vous empêcheront de replier les lunettes, ce qui est trés con! Soit vous vous arrangez pour trimbaler vos lunettes ouvertes sans arrêt soit vous déclipsez ces cahoutchoucs à chaque fois pour ranger vos lunettes dans le bel étuis Zeiss. Je vais réfléchir à un système pour accrocher mes lunettes derrière mon moniteur. Ah oui, du coup Taranis+Ecran+(Lunettes), vous utiliserez une sangle pour tenir le tout sinon bonjour les bras !
    Mon pote a des FatShark, j’ai testé mais aprés avoir gouté aux Cinemizer, meme avec leur coté pratique, je préfère de trés loin les Cinemizer !

    Donc si le père noel est généreux d’habitude avec vous, prennez les Cinemizer vous ne le regrettrez pas !

    Dernier point, les cinemizer supportent les video 3D, je suis en train de monter un quad style porkette avec video3D embarqué pour le FPV. La qualité d’image obtenu pour l’instant en side2side avec les Cinemizer sont plutot bon meme si du coup la résolution horizontale est divisée par 2. Je ferais un billet là dessus prochainement que je transmettrais à Fred.

  29. On ne fait presque QUE du low riding 🙂 🙂
    Si tu veux un conseil, commence par la Porket, qui résiste mieux aux incidents des premiers pas en low-riding. Le Spider est étonnant, mais c’est un bolide qu’il vaut mieux piloter une fois l’expérience du FPV bien acquise.

  30. J’ai commencé par une Porket, que j’adore. Et puis maintenant j’ai aussi un spider, qui est tout aussi excellent!
    Mais, je suis d’accord avec Fred, la porket est un peu moins puissante, plus souple, et très résistante, donc parfaite pour commencer. Si tu veux prendre contact et faire du low Riding, n’hésite pas à nous rejoindre ici : http://amr-asso.fr/Forum

  31. héhé, pour une fois que j’ai un produit avant qu’il ne passe sur hélicomicro…:)

    Pas grand chose à rajouter a ce test qui est comme toujours bien fait 🙂

    J’ai donc ces lunettes depuis 6 mois et j’en suis super content
    Ma seule comparaison était mes lunettes DIY et ça n’a juste rien avoir, encore heureux vue le prix (perso 350 € livré)

    Pour moi, il y a quand même un défaut assez important qui n’a pas été évoquer : j’ai quelques fois beaucoup de mal à trouver la fréquence de mes émetteurs (notamment sur le kit 600)

    Ce n’est que chez moi ou d’autre ont ils ce problème ?

  32. Etant assez exigeant, je cherche :

    – un quadricoptère disposant des fonctions principales comme le rth,le maintien d l’altitude… etc…

    -Il doit pouvoir voler pendant plus de 10 minutes ( il dit être donc assez gros et puissant, capable d’embarquer une caméra )

    -Il ne doit pas dépasser les 350 euros 🙂

    – Le point de vue esthétique n’a aucun importance, pourvu qu’in ne soit pas rose fushia 🙂

    Quelqu’un a-t-il une proposition ?

    J’oubliais : peut importe la marque !

  33. lu ,
    pour moi ca seras les fatshark base sd car trop peur d’avoir un écran rikiki pour l’immersion 🙂

  34. Mon expérience d’essai : les “vieux” gerbent, les autres adorent… ! (et j’ai rien contre les anciens)
    Perso Fatshark Base sd et testé les skyzone.

  35. Perso (base SD) j’ai un écran aussi, et y a pas photo en termes de sensations… même un masque LCD est plus immersif.
    On dit “immersion” non par réalisme absolu mais parce que justement tu ne vois rien d’autre, et le soleil ne te dérange pas.

  36. pour avoir des lunette fpv avec une bonne imgage , un récepteur intégré et un enregistreur vidéo sur carte microSD le tout compatible avec la VA1100 je dois prendre quoi ( si possible sans me ruiné )

  37. est si je veux pouvoir voler en immersion a environ 300 m de distance quelle drone je doit prendre et avec quelle matos ?

  38. Salut,
    Des lunettes avec enregistreur, il n’y en a pas tant que ca. Je ne connais que les nouvelles fatshark et les futures skyzones. Le VA1100 ne te permettra pas une portée de 300m, plutot 150.

  39. bonjour,
    je connaissais déja la portée de la VA1100 ma question portait sur les autre système fvp que je pourrait ne pas connaitre
    mais merci de ta réponse 🙂

  40. Bonjour à tous, bonjour Fred,

    Je pilote depuis plus d’un an dans un but pro à terme. Pour les cadrages j’utilise un ecran sur trepied : confortable mais peu portable dans certaines situations. Le soleil reste gérable en orientant le trepied et avec une bonne casquette 3 faces. Afin de rester legal (le vol en immersion est interdit en solo mais autorisé en double pilote)et atteindre mon objectif : pouvoir cadrer correctemment, seul, sans appareillage lourd et tout en restant legal la paire de lunette monoculaire de chez Pirateeye me semble une excellente alternative tout en un. Il ne s’agit plus tout a fait d’un vol en immersion mais plutot d’un demi Fpv qui permet de conserver un controle visuel externe en permanence. Quelqu’un a t il dejà testé ces lunettes ? Remarques et commentaires sont les bienvenus. Merci à votre redaction qui présente toujours des tests tres complets et bien rédigés

  41. Bonjour a tous j’ai un petit (gros) probleme avec mes Skyzone, je n’arrive plus à changer de bande. Lorsque j’appuis sur bande, il bip 3 fois puis une 4 eme et impossible de faire autre chose. Si quelqu’un a une solution, je serais content de reprendre mes gammes de debutant.
    Bonne fêtes à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.