Iris+ Follow me

16
333

irisplus-followme-01La fonction Follow Me sur laquelle reposent les projets Hexo+ et Airdog se trouve déjà implantée au cœur de l’Iris+, le quadricoptère de 3Drobotics. Elle s’appelle « 3PV Follow Me » pour être plus précis. Pour en profiter, il faut le logiciel DroidPlanner 2, disponible gratuitement sur Google Play pour les smartphones et tablettes Android. Petit bonus pour les possesseurs de la montre Pebble : l’appli se pilote directement depuis l’écran de la montre.

6 modes !

irisplus-followme-02Il y a Follow me et Follow me… En fait, l’Iris+ propose 6 modes de fonctionnement. Dans le mode « Leash », l’Iris+ vous suit en maintenant une distance prédéterminée. En mode « Lead », il vole devant vous, en vous faisant face et en maintenant sa distance. En mode « Left / Right », l’appareil vole sur votre côté droit ou gauche, tourné vers vous, en maintenant sa distance. En mode « Orbit », l’Iris+ vole en cercle autour de vous, en pointant vers vous, en maintenant un rayon prédéterminé. Enfin, en mode « Above », il vole à votre verticale, caméra pointée vers le bas.

Démarrer le mode Follow me ?

irisplus-followme-03C’est plutôt simple : il faut allumer l’Iris+, lancer l’appli DroidPlanner 2 et établir la connexion entre le multirotor et l’appareil mobile. Après avoir décollé, il faut positionner l’appareil à la hauteur à laquelle vous voulez qu’il reste pendant vos mouvements, passer en mode Loiter (GPS). Il ne reste plus qu’à sélectionner « Follow » dans DroidPlanner pour que l’appareil vous suive. La hauteur et la distance peuvent être modifiées de manière logicielle, sans toucher à la radiocommande, depuis DroidPlanner.

Sympa, non ?

Si vous avez la chance de disposer d’un Iris+, n’oubliez pas de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout risque d’incident ou d’accident une fois l’appareil lancé à votre poursuite. Le mieux, pour respecter la loi en France, est de passer la radiocommande à un autre pilote en mesure de prendre le contrôle à tout moment, à votre place. La vidéo qui suit, publiée par 3Drobotics, décrit bien le fonctionnement du mode Follow me… L’équipe ne se prend pas au sérieux, et ça fait du bien !

16 COMMENTAIRES

  1. J’attends avec impatience les videos de ces drones se prennant un arbre, un immeuble pendant qu’ils filment en mode “follow me”. Sans algorithme d’évitement d’obstacles …. ce genre de fonction, n’est valide qu’en zones très dégagées. Même en mer, pour des surfeurs, kit surfeurs, le temps d’installer leur matériel, se mettre à l’eau, aller sur zone, l’autonomie de la batterie va être très limitative ….

  2. Gadget qui montre le savoir faire de 3Drobotics, la voie est ouverte, les améliorations suivront, on n’arrête pas le progrès.
    Après la mise en oeuvre est une autre paire de manches 🙂
    Qui à déjà exploité toutes les possibilité de son NaZa ou autre centrale de vol…
    En tout cas le PixHawk est une plate-forme à l’avenir prometteur bien que d’autres ne tarderont pas à en emboîter le pas à nous d’en tirer le maximum voir d’innover encore !

  3. L’autonomie de l’Iris+ est de 20 minutes environ. Si tu prends 10 minutes pour la préparation, ça laisse encore 10 minutes de vol réel, ce n’est pas si mal…
    Pour l’instant, je présume qu’il faut impérativement un pilote en backup. Pour la sécurité, mais aussi pour aller placer le drone en position, le ramener après l’évolution. Dans ce cas, on est proche des 20 minutes de vol réelles.
    Pour les obstacles… ben les premières vidéos de crashes auront probablement un effet régulateur, vu le prix de la bestiole et d’une Gopro 😉

  4. Sur l’AirDog il y a une fonction départ différé. on laisse le drone au sol, on se met sur le spot (de surf) et on active le drone pour qu’il nous rejoigne. Après il faut voir la porté réelle.

  5. J’imagine les petites surprises que le “follow me” peut réserver : rentré chez lui, le propriétaire du multirotor s’aperçoit que sur son trajet, derrière un buisson, un homme s’adonne à quelques trémolos tandis que sa partenaire joue un petit air de flûte enchantée tout en secouant les maracas. Pensez-y, protégez-vous des droits de hauteur en portant un très très grand sombrero parce que vous pourriez faire le buzz sur le web à votre insu…

  6. Il me paraît vraiment génial ce drone surtout pour son prix équivalent au Phantom. Il manque juste le retour vidéo.

    Je suis preneur de vos retour sur ce drone hi-tec

    Par contre dans la vidéo, qu’on m’explique, car j’espère que son smartphone et le boitier follow sont étanche car il faut bien l’avoir sur soi.

  7. Arf, tu as de l’imagination ! Ou alors tu parles de situations vécues ? La musique adoucit les multirotors, c’est bien connu ;)))

  8. comme le vaisseau protos dans les Starcraft (jsais pas si la reference parle à tout le monde)
    LA CLASSE…

  9. Merci pour les infos Fred, j’ en ai commandé un, j’ attend de le recevoir, et vous donnerais mes premières impressions, et le prix qu’ il m’ aura couté, parceque je le commande directement chez eux. Moi ou je l’ utiliserais, je ne pourrais que blesser moi-même :o). En plus j’ai vu qu’ il avait une fonction qui permet de définir un périmètre à pas dépasser.

  10. Ce message est ancien mais j’aurai voulu savoir si certains ont commandé sur leur site aux usa? Y a t’il eu des taxes de douanes? Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.