Crash à Genève

7
280

Après un crash à Lausanne (c’était ici), c’est à Genève que s’est écrasé un multirotor, dimanche 7 septembre en fin d’après-midi. Une belle bête qui est tombée sur l’avenue Henri-Dunant – c’est-à-dire en plein centre-ville ! Selon des témoins, une voiture a évité de justesse l’appareil avant qu’il ne finisse au sol. Aucun blessé n’est à déplorer. La photo été prise par l’ancien député écologiste Miguel Limpo, qui se trouvait là par hasard. Il rapporte avoir vu deux hommes récupérer les débris de l’appareil.

Vol illégal ?

Crédit photo : Miguel Limpo
Crédit photo : Miguel Limpo

La Suisse, souvenez-vous, avait décrété en juillet que le survol d’un rassemblement de personnes était désormais soumis à autorisation pour les appareils de 500 grammes à 30 kilos. Ce vol dans Genève était-il considéré comme un survol d’un rassemblement de personnes ? Probablement pas, puisque l’administration Suisse avait indiqué qu’il s’agissait de « plusieurs dizaines de personnes en rangs serrés ». A moins que les pilotes n’aient essayé de filmer le cirque Knie qui s’est établi sur la plaine de Plainpalais. Reste que l’aéroport de Genève se trouve à 4,5 km de l’avenue Henri-Dunant. Or un vol à moins de 5 km d’un aéroport oblige les pilotes à se signaler. Interrogée par le quotidien 20 Minutes, la police cantonale genevoise a indiqué n’avoir reçu aucune demande d’autorisation de survol pour dimanche dernier.

Ce qu’il faut en retenir ?

C’est un bon exemple pour montrer que l’interdiction de survol d’une zone urbaine en vigueur en France a d’excellentes raisons d’être. C’est notre conviction chez Helicomicro. Et tant pis pour les superbes images que tout un chacun pourrait filmer en ville – au détriment de la sécurité.

Source : 20 Minutes

7 COMMENTAIRES

  1. Je suis de Genève. J’avoue avoir déjà volé mon Phantom sur la Plaine de Plainpalais, là où le mec a crashé son drone. Je ne pense pas le refaire…..
    Je trouve que le récent durcissement de la loi en Suisse est une bonne chose. Cette personne était ‘légèrement’ hors la loi puisque encore dans la zone de l’aéroport mais il faut aussi dire que, pour connaitre les lieux, la Plaine de Plainpalais est un endroit très dégagé et relativement sur.
    Donc ce pilote n’a pas pris de risques inconsidérés.

    A propos des vols en milieux urbain, on a beaucoup de chance qu’ils soient encore tolérés d’autant que dans le cas de Genève il y a des possibilités géniales de voler sur le lac en tout sécurité et…. en plein centre ville.

    La loi concernant les drones, chez nous est assez bien faite et nous permet de voler avec beaucoup de libertés. Donc autant s’y conformer pour ne pas aller vers d’autres restrictions….

  2. Je vois bien où c’est, et effectivement c’est dégagé… mais ce n’est pas secure avec une grosse machine, ça reste en maillage urbain dense. D’ailleurs il s’est planté sur l’avenue, qui n’est pas aussi dégagée. Il l’aurait fait avec une petite machine, j’aurais trouvé ça moins inquiétant. Mais avec un gros gabarit…

  3. Salut,
    Quelle loi s’applique si un Français souhaite voler au dessus du Lac Leman ?
    Dans la mesure on l’on est à plus de 5 km de cointrin ou autre aéroport et que nous ne survolons pas un rassemblement et que nous n’allons pas espionner les belles villas autour du lac c’est ok ?

    Merci !

  4. Vu vendredi aprem à Bagatelle : un énorme truc (genre S1000) avec un reflex monté sur nacelle. 2 opérateurs avec chacun sa radio, 1 pour le multi et 1 pour la nacelle.

    Le pilote n’était clairement pas chevronné, ça ne l’a pas empêché de survoler un papa + poussette + gosse (à moins de 10 mètres de hauteur) et de passer au dessus de moi (je m’étais pourtant installé à 100 m) alors que je faisais quelques vrilles avec un petit quad. Suis allé leur faire remarquer que les crashs ça arrivait et que ce n’était pas correct de survoler des personnes sans leur consentement : ils n’en ont clairement rien eu à faire.

    Il faudrait presque faire comme les cigarettes, mettre une photo d’une main avec un doigt coupé sur chaque emballage de multi 😀

  5. Je pense que le fait que tu sois français, suisse ou russe ne change pas grand chose. Si tu voles en Suisse, il faut juste respecter la loi du coin qui selon moi est très claire et intelligente: pas de vol en dessus d’une foule. 2 personnes minimum en cas de vol en immersion et pas de vol à moins de 5 km d’un aéroport à moins d’avoir une autorisation.

    là où je remercie la loi suisse par rapport à la française c’est le fait de pouvoir faire du commerce avec nos images sans problème. Ce marché est en plein boom et, pour ma part, étant réalisateur de films, j’utilise mon phantom sans arrêt pour mes mandats.
    Et les clients en redemandent sans arrêt. Maintenant, la difficulté est de les freiner dans leurs demandes… 🙂 pas tjs simple!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.