Stickers Phantom, le test

4
781

Dsc_0007-600Le blanc immaculé de votre Phantom de DJI commence à vous lasser un peu ? Si vous n’êtes pas un passionné de la peinture de carrosseries, optez pour un relooking « light ». C’est-à-dire qui ne requiert aucune compétence en arts graphiques, en maniement du pistolet à peinture. Et, c’est là son point fort, qui peut être retiré à tout moment. Les stickers Phantom Red Neon nous ont été donnés par la boutique Gulliver Modèles. Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous dire si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Changement de look

Les stickers sont tous rassemblés sur une feuille, prédécoupés et prêts à l’emploi. Ils sont faits dans une matière vinyle autocollante plutôt résistante. Dsc_0009-600Nous avons choisi un rouge fluo – l’idée n’est pas d’obtenir un look trendy à tendance hispter, mais plus prosaïquement de pouvoir retrouver facilement le Phantom quand il joue à cache-cache dans de hautes herbes, dans un buisson ou une fois posé sur de la neige. Première étape : il faut nettoyer la coque du Phantom et en profiter pour retirer les éventuels stickers de DJI que vous auriez pu apposer : logo DJI, arcs sur les bras moteurs. Ensuite, il faut impérativement vous armer d’un sèche-cheveux. Le principe est le suivant : vous posez les stickers sur la coque du Phantom. Vous vous débrouillez pour les mettre en place comme vous le pouvez, vous les chauffez quelques secondes. Ils deviennent mous et malléables, suffisamment pour réaliser les finitions. Ca, c’est la théorie, illustrée par une vidéo de démonstration.

 Mais en vrai ?

Dsc_0012-600Les deux premières pièces que vous mettez en place – il y en a 4 pour le dos du Phantom – sont les plus compliquées à gérer : il faut un petit coup de main pour que les pièces suivent exactement les lignes qui constituent le design du Phantom. Ce n’est pas facile, mais il suffit de rester bien calme. Sachant, et c’est rassurant, que vous pouvez retirer les stickers à tout moment. D’ailleurs, ils se décollent tout seuls si vous ne brandissez pas le sèche-cheveux pour les modeler et les plaquer sur la coque. En procédant doucement et en n’hésitant surtout pas à retirer les stickers quand ils ne sont pas positionnés correctement, vous parvenez à un résultat satisfaisant. Il ne reste plus qu’à poser les pièces au bout des bras moteurs. Ne les coupez pas, comme vous l’avez peut-être fait pour les autocollants de DJI, si vous voulez ouvrir la coque du Phantom : il sera plus simple de les retirer et de les remettre une fois refermé.

Alors, ça donne quoi ?

Dsc_0017-600Le résultat est assez sympa ! Le recours au sèche-cheveux élimine toutes les éventuelles bulles d’air, la surface est donc lisse. Le point de fort de ces stickers, leur faculté à être retirés, constitue aussi leur point faible. Ils ont tendance à se décoller au bout d’un certain temps. Mais il suffit d’un petit coup de sèche-cheveux pour remettre les choses en place. Ou même d’un peu de soleil ! Le résultat est tellement sympa qu’on regrette que les stickers ne couvrent pas le dessous de l’appareil (ce que l’on voit quand on est en vol), ni la radiocommande. Notre exemplaire est rouge fluo : vous avez le choix entre plusieurs dizaines de motifs et de coloris. Jaune fluo, petits fleurs monochrome, imitation carbone, argent, or, c’est vous qui choisissez. Le prix ? 21,90 € la feuille, compatible avec les Phantom 1 et 2 de DJI (hors port mais taxes comprises), chez Gulliver Modèles. Ce n’est pas donné. Mais c’est le prix du « pimp my Phantom » !

Dsc_0005-600   Dsc_0015-600

La vidéo d’explications officielle

 

4 COMMENTAIRES

  1. Pour voler en toute discrétion ce n’est pas vraiment l’idéal 😉 Vous pouvez aussi éventrer un de vos coussins et acheter un petit pot de “peinture goudronnée” pour coller les plumes, fixer ensuite à l’avant de votre Phantom un cornet de frites en carton et votre Cigognorotor est prêt pour un vol discret 😀 Regardez ce que l’on peut faire avec un peu d’imagination : un WLToys V262 transformé en “Pterosaur” : http://www.youtube.com/watch?v=9b9rIXzzDnk et http://www.youtube.com/watch?v=I4oMAt91fGA

  2. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de peser la feuille avant et après avoir retiré les autocollants 🙁 🙁
    Au vue de nez, ça doit fait 5 grammes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.