Through the cracks

13
143

La mode est définitivement aux machines « DIY », aux vols en immersion et au pilotage de précision. Pour faire la promotion de leurs appareils, les constructeurs s’offrent les services de pilotes d’exception. C’est le cas de Charpu et son matériel Lumenier QAV250. Les crédits de la vidéo indiquent qu’aucun appareil n’a été endommagé pendant les vols. C’est fort, parce que la prise de risque (pour le multirotor) est énorme. On imagine le nombre d’hélices ruinées suite à des passages un peu de trop en force…

13 COMMENTAIRES

  1. Il précise que non !
    Après, on le croit ou pas, hein 😉
    Mais bon, je pense que c’est à vitesse réelle, il a l’air de connaître l’endroit sur le bout des doigts, y compris les trous de souris pour entrer dans les bâtiments…

  2. Dans les commentaires, le gars explique que la caméra est orientée vers le haut pour tenir l’inclinaison de l’accélération. C’est ce que je fais aussi, mais j’angle moins que lui (j’accélère moins aussi 🙂 )

  3. Bonjour ^^

    C’est un grand malade “CHARPU” !! 🙂

    Je vous conseil d’allé voir c’est autres vidéo ! il a de la glace à la place du sang ! lol

    Bien amicalement

  4. Chapeau Charpu!! J’ai au moins un point commun avec lui: Si, si! Le coup de la feuille sur la cam FPV, je l’ai fait aussi. 😉
    Bravo à lui, en tout cas, car la vitesse d’évolution avec son DGV (Drone à Grande Vitesse) est vraiment impressionnante!

    Aucune machine n’a été endommagée, certes, mais combien d’hélices?? 😉

  5. Impressionnant !
    La vitesse d’évolution est trop rapide pour paraître réelle!
    Si c’est le cas: chapeau !
    si ça l’est pas : chapeau quand même car la maîtrise est là !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.