3D Robotics relance ses livraisons

8
264

3dr-01La société 3D Robotics, créée par l’ancien rédacteur en chef de Wired, Chris Anderson, avait brusquement stoppé ses livraisons hors des Etats-Unis il y a quelques semaines. Certaines commandes du quadricoptère Iris ou du contrôleur de vol Pixhwak, par exemple, n’ont pas été honorées. Les raisons de cette interruption ne sont pas claires – et 3D Robotics n’a pas répondu à nos questions.

Stratégique !

Il semble que 3D Robotics ait dû obtenir une STA (Strategic Trade Authorization), nécessaire pour exporter des Etats-Unis des appareils considérés comme « stratégiques » pour le pays. Les multirotors qui permettent des vols automatisés semblent particulièrement visés. La bonne nouvelle, c’est que cette autorisation semble avoir été obtenue et que les envois d’appareils, de composants, d’accessoires (batteries, moteurs, etc.) ont repris. « 3D Robotics reprend les livraisons internationales à destination de 44 pays », indiquent les porte-paroles de la marque. La France en fait partie, tout va bien.

PARTAGER
Article précédentSodebo et le buzz drones
Article suivantQuestion d’un député

8 COMMENTAIRES

  1. Excellent matos (pour en avoir un) mais il faudra oublié d’y ajouter une nacelle brushless. L’IRIS fait déjà 1300gr avec une lipo 3500-3800mAh 3S, une fois une nacelle et gopro et les “longs pieds” 3DR ajoutés on tombe dans les 1800g et la motorisation n’est plus suffisante pour assurer un vol en toute sécurité. Il y a un groupe “3DR IRIS Owner” sur Facebook où de nombreuses autres propriétaires de la bestiole ont remonté le même soucis, nos logs ont été envoyés à 3DR et on attend leur analyse. Qui a priori est assez simple : l’IRIS doit subir un gros régime + passer à des lipos 4S (mais là peut-être un léger soucis sur les moteurs et leur refroidissement).
    Actuellement, l’IRIS s’accommode très bien d’une gopro montée à l’avant de l’engin, fixation fixe. Le Pixhawk est juste le meilleur contrôleur de vol qui m’aie été donné d’essayer jusqu’ici. La capacité de programmation des vols est juste parfaite. On est loin de DJI et de ses trop nombreuses limitations sur leur Ground Station. En qualité de vol “pur”, ie non programmée, l’IRIS (et Pixhawk) est aussi fantastique. Le mode de vol “drift” par exemple est un paradis pour le vol en fpv (combinaison du yaw & roll sur un seul stick) et le mode “loiter” (gps hold) est d’une stabilité un cran ou deux au dessus des naza et wookong (selon mon expérience).

  2. Trop tard 🙁
    lassé d’attendre, j’ai investi dans un autre système compatible APM.
    Pour bien moins cher 🙂

    Cheerson CX20 open source version.

  3. bonjour serait il possible que je vous contacte par téléphone pour avoir des precisions sur la pixhawk cordilement

  4. Oui mais je suis en Belgique… Donc si l’international ne te fâche pas, pq pas. Par contre je ne vais pas laisser mon num de tél ici, envoies-moi un message via le forum, alias moombe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.