3D Robotics Follow Me

24
671

3Drobotics-follow-03Et vous pensiez avoir tout vu, tout entendu au sujet de la technologie Follow Me, qui permet aux multirotors de suivre une cible pour la filmer, avec les projets Kickstarter de Hexo+ et AirDog ? C’était sans compter sur 3D Robotics, à qui l’on doit le contrôleur de vol Pixhawk et le quadricoptère Iris. La société vient d’annoncer la disponibilité de la fonctionnalité Follow Me en mode Beta test.

Le principe ?

Dans le logiciel DroidPlanner sur Android, activez l’option Follow. Placez votre smartphone ou votre tablette de telle manière qu’elle capte bien les GPS, et baladez-vous. Votre multirotor vous suit ! La bonne nouvelle pour les possesseurs d’un appareil doté d’un contrôleur de vol Pixhawk ? La fonction est proposée gratuitement, dans la version Beta 2.0 du logiciel DroidPlanner, associée à la version 3.2 RC 2 d’Arducopter. Pour se la procurer, il suffit de rejoindre Google+ (si ce n’est pas déjà fait), de s’inscrire en tant que développeur, puis de télécharger l’app depuis Play Store de Google… Le site de 3D Robotics se trouve ici.

Note : en France, l’usage d’une fonction Follow Me n’est pas autorisé pour la pratique de drones de loisirs. En effet, la définition d’aéromodèle indique que l’appareil doit être opéré par “un télépilote qui est à tout instant en mesure de contrôler directement sa trajectoire pour éviter les obstacles et les autres aéronefs”. Source : l’arrêté du 11 avril 2012, Article 2, point 7.

La vidéo officielle

D’autres photos

3Drobotics-follow-01

3Drobotics-follow-02

PARTAGER
Article précédentAirDog sur Kickstarter
Article suivantBoscam D58-4

24 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,
    Existe depuis un moment sur les logiciels Android de type Mission Planner pour carte APM 2.5 et 2.6, pas vraiment une nouveauté de ce coté-ci.
    A+

    Patrick

  2. C’est bien gentil le follow me, seulement ça va à l’encontre de toutes les règles de prudence.
    On doit normalement avoir son drône à vue et pas l’inverse pour en avoir un contôle total.

    De plus, si les joggers de france et de navarre qui ne connaissent rien au modélisme commencent à acheter ce genre de trucs ben on a pas fini d’entendre parler.

    Ca nous réserve des moments sympas dans les faits divers…

  3. +1 Patrick & Colvert.

    Je pense à tous ceux qui ont mis de l’argent dans les projets kickstarter qui vont avoir du mal à utiliser leur matos – qui sera interdis j’imagine, dès qu’il y aura un ou deux accidents (je vois bien une machine en fin de batterie se posant automatiquement sur quelqu’un…) – à moins d’habiter dans un pays ou la règlementation est inexistante : à verifier ici :

    http://www.riot.ch/legal-information-about-flying-multicopter-drones-commercial/

    et sinon ici

    http://www.federation-drone.org/les-drones-dans-le-secteur-civil/a-letranger-ca-se-passe-comment/autorites-de-laviation-civile/

  4. Je te rejoins Colvert, quand on voit la répression actuelle concernant les drones, les différents faits divers associés et les risques que peuvent engendrer de tels systèmes autonomes, c’est juste hallucinant.

    Mais je trouve encore plus fort, qu’Helicomicro, qui ne rate aucune occasion de faire un rappel à loi s’en fasse l’écho…
    Ce sujet a été abordé dans les commentaires d’autres sujets il y a quelques semaines, mais je fais partie de ceux qui trouve qu’au fil des mois Helicomicro fait beaucoup de rappels à la loi (vous avez déjà expliqué pourquoi), quitte à maintenant devenir même trop moralisateur, ce qui finit par nuire à la lecture des articles forts intéressants.

    Là en l’espace de 2 jours 3 articles sur ces projets Follow Me, avec un engouement non dissimulé (voir commentaire de la news précédente) pour un système d’une dangerosité évidente.
    Et, on ne peut pas dire que ce n’est que le début, qu’ils trouveront une solution; il est même évoqué que les systèmes de contournement d’obstacles ne sont pas efficaces donc on fait l’impasse sur eux…
    Sauf erreur de ma part, 3 articles, pas une réticence sur cet aspect sécuritaire du projet (alors que d’habitude on a droit a un pavé de plusieurs lignes voire des news qui ne traite que de ça à répétition).

    Désolé pour la longueur du commentaire, mais fallait que ça sorte 🙂
    Comme on dit, qui aime bien…
    Qu’est ce qui explique un retournement aussi marqué vis à vis de la sécurité quand à l’utilisation de nos drones ?

  5. Moi je voulais tout de même remercier Fred pour ces articles. 😉

    Maintenant, je pense qu’on est tous grand et responsable pour savoir faire le pour et contre des sujets.

    Lancer un sujet permet la discutions…

    😉

  6. Ah les gars, z’êtes pas faciles, hein ! 😉
    Quand je parle de sécurité, je suis ultra sécuritaire liberticide chiant.
    Quand je n’en parle pas, je suis ultra libertaire sans foi ni loi aux moeurs dissolues.

    Bon. Que ce soit dit ici puisque je ne l’ai pas dit autre part : le Follow Me entièrement automatisé n’est pas légal en France puisque le vol en vue direct doit être accompagné de la possibilité de prendre les commandes à tout moment.
    Et je vais ajouter une petite note dans chacun des 3 posts concernant le Follow Me… (done)

    Mais le Follow Me, s’il fonctionne bien à terme, ce qui est tout à fait envisageable, va effectivement poser de vrais soucis. Ca sentira le roussi le jour où on verra des drones suivre les skieurs sur les pistes familiales, en aussi grand nombre que les Gopro sur les casques aujourd’hui. La tendance est inéluctable (toujours, bien entendu, si la technologie donne satisfaction)…

  7. +1 ONCLEFLY, toute info est bonne à prendre, elle vous permet d’ailleurs d’en débattre dans les commentaires. Fred ne prend pas partie, il nous transmet l’info telle qu’elle est et je suis personnellement content d’avoir ces infos, faire le tri dedans et la part des choses…..

  8. Non ! rendre compte des progrès dans le domaine de notre loisir n’est pas un mal tout au contraire, c’est ce qui en fait l’excitation et anime la passion qui est en nous.
    Les évolutions techniques n’ont jamais tué personne, c’est l’usage que l’on en fait qui est plus discutable, mais la chacun verra ce qu’il en fera …

    Dans nos discutions je revois souvent le spectre de: ” les trains qui circuleront dans nos campagnes vont tuer les vaches dans nos prés … ” Soyons donc réaliste, prenons le progrès comme il vient et faisons nous les ambassadeurs de notre loisir que je défends depuis 40 ans!
    Bravo Fred de continuer dans cette voie !

  9. de toute façon, on as pas le droit d’utiliser les drones en milieu urbain, donc la question du System follow me ne se pose même pas…

  10. Le follow me, couplé à une radio pourrait être pour le moins très intéressant, il faciliterait le pilotage ainsi que le cadrage.

  11. Mais la technologie Follow Me n’est pas liée à l’utilisation en milieu urbain…
    Sur une piste de ski, sur un chemni de montagne, sur un spot de surf, a priori, ce n’est pas un milieu urbain, et ce sont les usages les plus évidents de l’outil (avant qu’il n’en apparaisse d’autres, bien sûr).

  12. Cette feature, je l’appelle de mes voeux les plus chers depuis bien longtemps déja.
    Je suis ravi qu’elle fasse son chemin et que Fred s’en fasse l’écho.
    Connaissant en plus le Fred, il y mettra toutes les formes, prudences et récap de la loi qu’il faut. Et plutot 10 fois qu’une en fait 🙂

    Je pense que c’est l’une des feature qui amenera réellement le drone chez monsieur tout le monde.
    Que ce soit par une utilisation “sportive” (comme l’a été la gopro) ou une utilisation plus anecdotique.

    J’étais parti à imaginer, sur un forum très connu de phantom certaines de ces utilisations…

    Quant aux problemes de risques, législatifs et autres, il y aura une phase d’adaptation.
    Yaura du cafouillage, des accidents, mais c’est comme beaucoup d’autres domaines.
    je me rapelle encore de l’arrivée des 125cc pour les titulaires de permis B de plus de 2 ans, de l’arrivée des quad (les vehicules terrestres) sur le marché, etc
    A chaque fois, les gens pensaient que c’était la fin du monde… Mais finalement, point d’apocalypse.

    On est en France. On rale, on gueule, on se plaint, mais finalement, on est pas les plus mauvais 🙂

  13. Un super site pour toutes les informations sur les multi-copters.
    Il serait tout a fait dommage que l’auto censure le transforme progressivement en site sur le cerf-volant!

    De toute façon, ça existe, ça se vend, donc inutile de faire l’autruche.( le comble pour un pilote de multi :-))

    Continuez de nous faire rêver, même avec des machines ou des dispositifs politiquement incorrect, ou interdit en France.

    Le bon sens de chacun, ajouté à vos conseils, devraient permettre à tous de pratiquer en pleine connaissance des règles de sécurités et en prenant ses responsabilités.

  14. A condition de prendre toutes les précautions au niveau de l’alimentation, j’avoue que les vols automatiques ont du bon pour éviter les fautes de pilotage…je me sers du fail safe pour faire de longs traveling et j’avoue que ça évite de perdre les pédales.

    La Ground Station a aussi ses avantages.

  15. le vol automatique est autorisé en scénario S2il suffit d’y ajouter un petit parachute avec un système de contrôle sur la personne pour l éjection en cas de soucis

  16. Pffff en France on est des sauvages, des arrièrés, et j’ en passe. Trop de sécurité tue la sécurité. Le modernisme vous connaissez???
    C’ est nouveau et à ces débuts, certes mais quelle prouesse et plaisir de pouvoir ce filmer. Cette idée vient d’ un américain si mes souvenirs sont bon, il voulait suivre son fils jusqu’ à l’ école. Les années avancent, ainsi que le progrès et le modernisme, pour un meilleur. N’ achète pas une voiture avec le régulateur, il va s’ emballer…!!!

  17. C’est quand même mieux si un peu de sécurité est pris en compte pour les appareils Follow me. Tu te vois au ski, dans ton télésiège, attaqué par un machin de 2 kilos qui suit un skieur qui dévale la piste à fond ?
    Au delà de ça, la détection des collisions est tout de même importante, ne serait-ce que pour la survie du multirotor 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.