Les Bleus espionnés par un drone

3
239
Extrait d'une vidéo, publié sur le fil Twitter du journaliste de Canal+ Olivier Tallaron
Extrait d’une vidéo, publié sur le fil Twitter du journaliste de Canal+ Olivier Tallaron

Ou pas. Effervescence médiatique : le sélectionneur de l’équipe de France de football partie en découdre contre la Terre entière au Brésil, Didier Deschamps, s’est plaint de l’intrusion d’un drone sur le terrain d’entraînement de ses poulains. Il a demandé à ce qu’une enquête soit ouverte. Sait-on jamais, la sournoise équipe du Honduras pourrait être derrière la radiocommande de ce qui semble être un Phantom 2 Vision… Ou bien ce pourraient être des journalistes tout aussi sournois, à l’affût d’images inédites filmées sans accréditation.

C’est du sérieux, là ?

Selon Business Insider, il semblerait que les joueurs se soient amusés de l’incursion du drone au-dessus de leurs têtes… mais pas Didier Deschamps, qui soupçonnerait une tentative d’espionnage de la part de l’un des 3 autres pays du groupe (le Honduras, la Suisse et l’Equateur) dans lequel évolue la France. Qui donc voudrait à ce point capturer les images des entraînements fermés au public ? Les secrets des Bleus seraient-ils convoités à ce point ? Pas exactement, selon BFMTV, qui a affirmé que le pilote du drone a été retrouvé par la police brésilienne. Il semblerait que ce soit un fan qui ait voulu obtenir des images, ne pouvant pas avoir accès à l’intérieur du stade. Alors, fan transi ou espion hightech ?

Source : Business Insider

 

3 COMMENTAIRES

  1. Vu que les chaines Françaises ne retransmettent pas les matchs, impossible de voir les matchs sur une chaines gratuites, il y en a qui préfère filmer eux même…

  2. C’est marrant, quelles sont les règles la-bas?
    Il y a TF1 et si vous avez Free, vous pouvez regarder tous les matchs gratuitement sur le canal 583, bon c’est en Turc, mais c’est gratuit…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.