Blade 200 SRX, le test

24
5806

Dsc_0129-600Les hélicoptères radiocommandés résistent plutôt bien à la déferlante des multirotors. Il faut dire que ce sont des appareils parfaits pour améliorer ses réflexes de pilotage, un peu émoussés par les aides à la stabilisation un peu trop prononcées des quadricoptères comme ceux de DJI ou de Horizon Hobby. Mais piloter un hélicoptère, ce n’est pas forcément se frotter à la voltige et aux figures insensées… qui demandent des heures de pratique et… forcément un peu de casse. Non, le simple plaisir de faire voler un hélicoptère, avec de évolutions assez réalistes, est très gratifiant. Il y a bien le Blade 120SR de Horizon Hobby, mais il commence à accuser son âge. Et face à une bourrasque de vent, il ne tient pas vraiment. Il y a aussi le Blade 130X, mais c’est un appareil à pas variable un peu trop complexe pour débuter. Dsc_0150-600Alors ce tout nouveau Blade 200 SRX de Horizon Hobby serait-il l’appareil qu’il faut pour piloter un hélicoptère en extérieur, mais sans devoir investir dans un engin surpuissant ? Ce test devrait vous aider à répondre. Notez que l’appareil nous a été prêté par la boutique en ligne Net-Loisirs. Vous le savez, nous sommes attentifs à ce que nos tests soient conduits sans influence. N’hésitez pas à nous dire si vous n’êtes pas convaincu…

Tour du propriétaire

Dsc_0135-600Le Blade 200 SRX mesure 38,5 cm de longueur (hors pales et rotor de queue), 9,2 cm de largeur, et 14,2 cm de hauteur. Le poids ? 190,4 grammes sans la batterie, 260,8 grammes avec. Les pales principales mesurent 19,2 cm longueur chacune. En plastique blanc, elles sont assez épaisses et très peu flexibles. Les hélices sont en pas fixe : c’est uniquement la vitesse de rotation qui contrôle la hauteur à laquelle vole l’appareil. Le canopy ne couvre que l’avant de l’appareil. La structure laisse apparaître l’énorme couronne d’entraînement du rotor principal, le moteur brushless 3900 Kv qui l’anime, le récepteur radio 2,4 GHz Spektrum 8 voies, et un ESC sous l’appareil. Malgré une gaine transparente, ce dernier se révèle assez exposé, tout comme la couronne. Le moteur brushless, lui, est en revanche bien à l’abri dans la structure. Notez que la mini-antenne de l’émetteur s’est prise à plusieurs reprises dans la couronne. Dsc_0165-600Pas au point de l’arrêter, mais suffisamment pour produire un bruit inquiétant. Il convient donc de vérifier que tous les câbles sont bien branchés avant de décoller – et il y en a beaucoup à la sortie du récepteur radio. A l’arrière, le rotor anticouple est un modèle tripale, en plastique souple, d’un rayon de 4,1 cm. Il est entraîné par un moteur brushless de 5100 Kv qui n’est pas protégé – mais il y a également peu de chances qu’il se trouve endommagé en cas de crash.

Avant de décoller

La position de la batterie est empruntée à celle des engins haut de gamme, à l’avant de l’appareil. Conséquence de cela : vous devez impérativement retirer le canopy pour la mettre et la replacer. Pour être fixé à la structure, ce canopy s’appuie sur de petites rondelles de caoutchouc… à manipuler avec précaution. Elles sortent de leur logement et ne sont pas faciles à remettre. N’espérez pas les retrouver si elles tombent sur de l’herbe, ce qui nous est arrivé (mais il y en a quelques-unes de rechange livrées dans la boîte du Blade 200 SRX). Dsc_0167-600Pour que la batterie ne glisser pas, Horizon Hobby fournit du velcro à coller sur la structure et sur la batterie elle-même. Enfin, une bande à scratch velcro enserre la batterie et la maintient fermement en place. Il faut tout de même être prudent : si la batterie est placée trop en arrière, elle risque de toucher le bras de l’un des servos du plateau cyclique. Le résultat en vol serait catastrophique. La batterie est une 11,1V 800 mAh 3S et 30C. Elle dispose d’une prise JST rouge et d’une prise d’équilibrage pour la recharge. Horizon Hobby fournit un chargeur avec prise secteur, qui demande 1 heure et 30 minutes pour atteindre la pleine charge. Nous avons testé la version vendue en RTF, c’est-à-dire prête à voler, avec une radiocommande LP6DSM fournie et préréglée. Elle requiert 4 piles AA… qui sont fournies dans la boîte ! Comme la batterie est presqu’entièrement chargée, vous pouvez décoller dès la sortie de la boîte. Vérifiez que l’interrupteur de gauche soit poussé vers l’arrière, pour placer le Blade 200 SRC en mode 0 (débutant). Veillez à ce que celui de droite soit tiré vers l’avant pour profiter des petits débattements.

Premier décollage

Dsc_0011-600Allumez la radiocommande, retirez le canopy, placez la batterie et fixez-la, branchez le câble d’alimentation et posez l’appareil au sol. Attendez que l’appairage s’effectue, c’est une question de secondes. Déployez les pales pour que la mise en route du rotor principal ne déséquilibre pas le Blade 200 SRX. Reculez-vous et poussez doucement les gaz. La machine s’ébroue jusqu’à ce que le régime soit suffisamment élevé et que les vibrations disparaissent. Poussez encore les gaz un peu plus : le Blade 200 SRX décolle doucement. Il gigote pas mal, c’est à vous de compenser tout de suite. Les commandes répondent bien, sans latence, mais avec un peu d’inertie. Rien de gênant, d’autant que cette inertie disparait lorsqu’on pilote avec un peu de plus de punch. Vous pouvez prendre un peu le large et tenter quelques virages, quelques boucles, de prendre de la hauteur. Le Blade 200 SRX n’est pas un grand nerveux, mais c’est très bien ainsi puisqu’il est destiné aux pilotes débutants… Il a un petit peu la tremblote, mais rien de bien gênant.

Aller plus loin

Dsc_0024-600Poussez l’interrupteur de droite vers l’arrière. Le Blade 200 SRX passe en grands débattements. A vrai dire, le résultat n’est pas impressionnant, on a un peu de mal à ressentir le boost. Remettez cet interrupteur en position vers l’avant. Cette fois-ci, passez l’interrupteur de gauche en position du milieu. Vous êtes en mode Intermédiaire. Les choses sérieuses peuvent commencer : l’appareil est devenu beaucoup plus nerveux ! Prenez le temps de maîtriser ses évolutions, puis poussez l’interrupteur de droite vers l’arrière pour être en grands débattements. Cette fois-ci, le résultat est très convaincant : le Blade 200 SRX gagne sérieusement en nervosité. Parfait pour oser des vols agressifs ! Revenez en mode petits débattements, et tirez l’interrupteur de gauche vers vous. Vous êtes en mode Expérimenté. La stabilisation est désactivée, et vous pouvez faire prendre de l’inclinaison à l’appareil jusqu’à le faire basculer totalement. Ce n’est pas un pas variable, les vols dos et les figures sont impossibles. Mais en procédant suffisamment rapidement, vous pouvez réaliser des pirouettes. La recommandation habituelle est de rigueur : n’activez ce mode que si vous vous sentez suffisamment… expérimenté (d’où le nom !). Dsc_0015-600Oui mais pour une fois, vous allez pouvoir vous mesurer à ce mode sans risquer un crash à coup sûr…

Mode Panique

C’est l’un des arguments de vente de Horizon Hobby : sur la radiocommande se trouve un interrupteur que la documentation décrit comme destiné à activer le mode Panique. Lorsqu’il est tiré vers l’avant (il ne reste pas en place, il faut maintenir la pression), il « calme » le Blade 200 SRX. C’est-à-dire que si au gré de vos évolutions, vous faites trop pencher l’appareil et que vous sentez son contrôle vous échapper, l’interrupteur Panique permet de redresser la situation. Voilà pour la théorie. Et en pratique ? Lorsque vous activez l’interrupteur Panique, l’appareil se redresse effectivement, interrompant toute manoeuvre un peu rapide. Si vous êtes en difficulté, par exemple sur le dos ou dans une position que vous ne comprenez plus, tirez sur l’interrupteur Panic. Et hop, le Blade 200 SRX se stabilise presque instantanément, à plat, même s’il se trouve dans une posture qui ne l’avantage pas. Dsc_0194-600L’outil est impressionnant de réactivité ! Evidemment, il faut enclencher l’interrupteur Panique bien avant de s’approcher du sol, il n’y a pas de miracle à attendre si vous êtes trop près du plancher des vaches. Sachez tout de même que le mode Panique ne fait que remettre l’appareil d’aplomb. S’il partait dans une direction… il continue à y aller, c’est à vous de reprendre le contrôle (et il faut relâcher l’interrupteur Panique pour cela). Lorsque vous êtes en mode Débutant, le Blade 200 SRX s’incline très peu. Par conséquent, l’interrupteur Panique ne sert pas à grand-chose. Mais il prend tout son sens lorsque vous tentez de profiter d’un vol un peu plus pêchu, principalement en mode Expérimenté.

Autonomie ?

Dsc_0171-600Le Blade 200 SRX fonctionne à plein régime pendant 10 minutes : c’est une belle autonomie. Lorsqu’il donne ses premiers signes de fatigue, vous n’avez pas plus de 40 secondes pour vous poser. Peut-on monter une caméra sur l’appareil ? C’est un réflexe auquel les pilotes de multirotors sont habitués. Mais le Blade 200 SRX n’est pas prévu pour cela. Il n’offre pas de surface suffisamment plane et résistante pour fixer une mini caméra. Sous l’appareil, il y a l’ESC. Devant, il y a le canopy. Bref, cet appareil est fait pour le pilotage à vue, pas pour les vols filmés à bord ni les vols en immersion. Mais c’est évidemment possible, avec un peu d’astuce.

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0115-600Si vous avez envie de débuter avec un hélicoptère radiocommandé « sérieux », oui ! Ce n’est pas du tout un jouet, avec sa taille et ses moteurs brushless. Il sait accompagner le pilote débutant dans ses premiers pas, évoluer avec lui lorsqu’il prend de l’assurance. La fonction Panique est rassurante quand on se frotte à des modes plus nerveux ou sans assistance à la stabilisation. Son vol est souple, plutôt réaliste. Le prix ? L’appareil est proposé à 250 € en RTF (avec sa radiocommande) chez Net-Loisirs. Ce n’est pas donné, mais aucun concurrent ne propose une fonction de stabilisation aussi efficace et sécurisante que la fonction Panique. Certes le prix est assez élevé, mais gardez à l’esprit que ce mode est capable de vous faire économiser des pièces détachées puisqu’il vous évite bien des crashs !

La vidéo

D’autres photos

Dsc_0192-600

Dsc_0191-600

Dsc_0185-600

Dsc_0183-600

Dsc_0178-600

Dsc_0173-600

Dsc_0164-600

Dsc_0162-600

Dsc_0161-600

Dsc_0160-600

Dsc_0159-600

Dsc_0158-600

Dsc_0157-600

Dsc_0154-600

Dsc_0153-600

Dsc_0145-600

Dsc_0143-600

Dsc_0140-600

Dsc_0138-600

Dsc_0131-600

Dsc_0125-600

Dsc_0119-600

Dsc_0118-600

Dsc_0003-600

Dsc_0010-600

Dsc_0030-600

Dsc_0039v

24 COMMENTAIRES

  1. Autant j’ai ressenti un vrai enthousiasme dans l’article sur le V977, autant là … l’avis me semble beaucoup plus mitigé.
    Et à ce tarif … bof …

  2. un pas fixe bien construit un peu fun en brushless, c est pas mal du tout, malheureusement le prix est assez fort.

  3. Je viens de me le procurer, il vole bien, bonne autonomie, pas de stress en le pilotant.
    Je ne regrette pas mon achat.

  4. bonjour a tous je viens de me procurer cet helico et j’en suis très content. etant debutant j’arrive bien a le controler en le mettant en mode debutant. il vole super bien repond parfaitement au commande et resiste a un vent faible. si vous maitrisez pas trop je vous conseil d’en faire pour la premiere fois dans un champ la ou il y a de la place. le seul hic d’apres moi eest la fragilité de la grosse couronne principale en plastique le moindre choc endommage les crans et il faut changer direct la piece. si je doit mettre une note je meterait 8/10 tres bon produit je vous le conseil….. bon vol a tous

  5. bonjour a tous …. le blade 200x est un tres bon produit … tres souple pour un debutant je conseille meme de voler en mode intermediaire… ce que je fais .il se maitrise bien et n’est pas beaucoup plus virulant qu’en mode debutant … a essayer salut et bon vol a tous

  6. Bonjour ,
    je viens d’acheter un blade 200.
    je suis super content.
    je voulais savoir si on pouvais le faire voler plusieurs fois de suite sans l’abîmer.
    j’ai deux accus mais je me demande si cela n’est pas dangereux pour les moteurs de les faire tourner 30minutes sans repos.
    merci
    B

  7. C’est un moteur brushless, tu peux y aller franchement. Si tu sens qu’il est vraiment très chaud (au point d’avoir du mal à le toucher), pais une pause avant de redémarrer. L’anticouple aussi est brushless, donc solide. Même vérification sur la température, mais si c’est ok, vole ! 🙂

  8. Bonjour,

    Petite question sur les 3 modes disponibles.(1 debutant-2 intermédiare-3 avancé)
    Peux ton passer d’un mode à l’autre (Intermédiaire vers avancé) pendant le vol ou bien il est préférable de le poser , de changer de mode et puis redécoller ?
    merci .

    Ps encore merci pour ton feedback précédent 🙂
    je fias deux lipo à la suite et tout fonctionne bien :-))

    bishop

  9. Je suis débutant et suis très content seul bémol la fragilité des pignons des micro servo, à quasi chaque crash même peu violent quand les pâle touche le sol malgré le fait d avoir coupé les gaz, les pignons des servos fichu déjà 4 servo remplacé

  10. l Américain avec son Vidéo qui as mis une 460ma comme Batterie , as tres raison, elle vole beaucoup mieux et cherche moins a redessendre tout l temps , moi j ai 2 Batterie asteur Eflite 450ma 3s 30C 11.1 Volt.
    Ça me donne 8.20 minute de volle et c est l extase Lolll …
    La Batterie Eflite pèse 1.4 Onze de moins que la 800ma …
    Bon Vol a Tous Lolll …

  11. Bonjour à tous, moi je viens d’acquérir le BLADE 200SX mais avec une télécommande DX6I, donc pas celle avec livré avec mode débutant. C’est un véritable cauchemar, crash sur crash. Là il est reparti chez le fournisseur pour réparation. Les explications de la télécommande sont incompréhensibles pour un novice comme moi. Je ne sais plus quoi faire pour arriver à le faire voler….

  12. salut une vraie merde le 200, changé 2 fois les pignons tjrs le mm du servo latéral(atterrisage assez dur) changé chassis (cassé à l’avant 2mm épaisseur)puis ne décollait plus,pffff changé pales 6 en 8 ° magnifique puis mtn tourne en rond qd je veux décollé, une MERDE !!!! ce truc ,vive les 450, et très fragile pour [email protected] acheté!!!!
    merde pour Blade

  13. bonjour
    je viens d’acheter un 200 srx et j’ai une dx6i pour contrôle. le manuel dit de trimer les gas full up et les autres trims au neutre.Moi j’ai le trim des gaz a environ 4 clics de position off. Maintenant,quand je monte les gaz, le modele sa cabre ou penche vers la droite, vue de l’arriere.
    Es-je fais quelle chose de mal ou la programmation n’est pas sur la coche?
    J’aimerais un peu d’aide SVP

  14. Le blade 200 est sympa attention au mode expérimenté ! Violent enfin pour moi le seul click c’est le manque de puissance je suis en intermédiaire a la descende garder bien les gaz à la moitier voir plus !!! La dx6 nouvelle version j’ai eu du mal à le paramétrer galère … Pour les réglages regarder sur YouTube , pour la puissance il dise qu’il faut mettre un pignon 13 t ???? Sinon il a une méthode de réglage idem YouTube de toute façon avant de chercher la puissance il faut le maîtriser parfaitement bon vol

  15. Je reviens franchement je l’ai mis sur le côté 2 s et la surprise les 2 cervo a changer ! Puis maintenant il vibre ds tous les sens incontrôlable …. Je vais changer le châssis et voir avec le moteur ils disent qu’il faut intervenir dessus ? Bref !!! Personnellement je suis très déçu pourtant on peut le mettre a 200% sans changer le pignon !!! Ok pour la puissance mais trop trop fragile je reprend mon vieux Tiny 400 ……………..

  16. Je l’ai depuis 2 mois, c’est un très bon hélico très stable vol très bien et avec une bonne autonomie. Par contre il manque bcp de puissance, pas facile les atterrissage àvec ce blade

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.