Un bac Pro photo option pilotage de drone !

11
432

bac dronePour une fois, l’éducation nationale n’est pas en retard. Saluons l’initiative de Philippe Jacquet, proviseur du lycée Saint Étienne de Cahors, qui a instauré cette option au Bac pro photo (cursus de 2 ans) de son établissement qui pour permettre aux élèves d’ajouter une corde de plus à leur arc a ajouté le pilotage et la prise de vue par drone en option. La formation de télé-pilote est assurée via un partenariat avec le centre de formation Airvolia. La formation comporte les 3 scénarios de vol S1, 2 et 3 encadrés bien entendu par un moniteur. Bien entendu l’apprentissage passe également par des heures de vol sur simulateurs.

Cette formation auprès d’un public jeune et motivé – l’accès à la formation se fait sur dossier et entretien- est une excellente nouvelle pour permettre à notre pays de rester à la pointe de l’industrie du drone civil.

 

 

 

 

airvolia bac drone

 

Plus d’informations:

Lycée Saint Etienne :ici

Airvolia : ici

 

 

 

 

 

 

 

source: AFP

11 COMMENTAIRES

  1. Je tanne mon fils pour qu’il suive ce genre de formation…Y’a tellement de débouché pour un jeune ‘ ki nan veu ”. … Sont C.. Ces jeunes !

  2. Un peu dans le même registre, l’année prochaine je vais monter un petit module de télécom orienté “quad” pour mes étudiants d’IUT. Peut être qu’avec cette carotte ils seront un peu plus motivés …

  3. C’est bête je suis en terminal (microtechniques) bon bâ temps pi pour moi, peut-être en BTS (CIM) j’aurais une opportunité d’en faire un de ses OVNI a 3 rotor en groupe.

  4. Oui mais il faut que ca soit léger …. Maintenant des qu’ils voient plus de 2 ou 3 équations ….. c’est la panique 🙂

    Bref … j’ai réalisé qu’avec du matériel peu onéreux (Arduino, puce nRF24L01, des quads V272, analyseur de spectre, analyseur logique)
    on peut faire des télécoms depuis la couche physique (GFSK) jusqu’à la couche application (pilotage/contrôle)…
    Il doit avoir pour maximum 100 euros de matos ….

  5. C’est d’autant plus intéressant pour eux. En plus je ne suis pas certain qu’ils auront souvent un prof qui leur apprendra en pratique l’ingénierie inversée !
    s’pèce de hacker 😉

  6. J’ai discuté à midi avec des collègues GEII …. et franchement ils seraient archi partants pour la création d’une Licence Pro “drones” abordant toute la chaine: de l’électronique de puissance, la motorisation, l’aspect contrôle, micro-controleurs mais en passant aussi par les aspects radios, immersion, prise de vue, sécurité, pilotage et services associés ….
    Le seul hic, c’est qu’ouvrir/modifier un parcours demande de constituer bcp de dossiers etc ….
    C’est pas pour demain … mais nous sentons que ca pourrait intéresser bcp de jeunes..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.