Débarquement !

20
150

debarquementOn aime bien râler parce que les endroits où faire voler (légalement) nos multirotors et nos hélicoptères sont bien rares. Eh bien nous ne sommes pas les seuls, Piloter Mag vient de publier un petit coup de gueule à l’annonce du dispositif de protection de l’espace aérien entre le 3 et le 6 juin. Il protège les cérémonies de commémorations du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie. Piloter Mag pointe le focus insistant de l’Aviation Civile sur les peines encourues, décrites en première page du document et en gras ! Jusqu’à 45 000 € d’amende et 1 an de prison. Avec retenue de l’aéronef en prime (de toutes manière, en prison, hein, pas besoin). Et pour lire le document SUP-AIP qui explique ce dispositif… mieux vaut aller prendre quelques renseignements sur les différentes zones, acronymes, chiffres et symboliques des cartes aéronautiques. Avec les différents posts sur l’insertion dans l’espace aérien sur Helicomicro, vous commencez à maîtriser le sujet, non ?

Non mais allô quoi !

Normandy Invasion, June 1944 Crédit photo : Army Signal Corps Collection in the U.S. National Archives
Normandy Invasion, June 1944 Crédit photo : Army Signal Corps Collection in the U.S. National Archives

Ce dispositif est destiné à tous. Mais il constitue un exemple absolument parfait d’un document supposé être compréhensible par le grand public puisqu’il est concerné, mais totalement inintelligible. Vous devrez donc respecter la ZIT (du sol jusqu’aux 150 mètres alloués aux drones) et la ZRT (idem). Nous sommes mauvaise langue : le commun des mortels peut se raccrocher à la page 4 qui explique que… tout est interdit. “Aéromodélisme” et “photographies aériennes de toute nature et notamment par l’utilisation de drone civil”. La sécurité justifie tout cela, c’est assez simple à comprendre. Le plus amusant ? Une ZRT (Zone Réglementée Temporaire) destinée aux drones (militaires) sera “activable avec un préavis de 10 minutes” au-dessus de 1800 mètres (6000 pieds). Les militaires pourront donc photographier les commémorations (et le public… et tout le reste) avec des drones, eux. Le document SUP-AIP pour cet événement se trouve ici.

Vous êtes prévenu : les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, qui promettent d’être fortes en émotions, c’est à suivre depuis le sol. Ou à la télévision. Mais pas question de faire décoller votre multirotors en Normandie entre le 3 et le 6 juin…

Source : Piloter Mag

 

20 COMMENTAIRES

  1. Bonjour ^^

    Il y auras surement des représentants officiel d’autre pays, donc c’est surement pour les rassurés … en même temps j’imagine 15 ou 20 “bouziers” en l’airs et en même temps … y auras toujours un petit malin pour dire que sont “drone civile” est sur et qu’il sais le piloté, qui tenteras de se rapproché un peut trop et qui vas survolé la foule surement très nombreuse en se jour ! 🙂

    6000 pieds … c’est sur que vous pourrais acheté les belle carte postale en repartant :-p bouh les vilains militaire ! il jous pas le jeux ! en même temps il seront pas si bas pour pas qu’on puissent les voirs aux risque de déclenché un vent de panique 😉

    pourquoi les drones de reconnaissance militaire utilise des moteurs à hélice au lieu de réacteur ? sa fait pas de jolie ligne blanche dans le ciel 😉

    Bien amicalement

  2. Je parie qu’il y aura quelques Phantoms qui braveront l’interdiction ou qui ne la connaitront pas 😀

    Ça doit être rigolo de se faire dégommer par un drone militaire alors qu’on fait du FPV

  3. En même temps, les prises de vue aériennes sont devenues d’une banalité…. Reconvertissez-vous, achetez un sous-marin radiocommandé avec un équipement FPV à faire pâlir davantage le Commandant Cousteau dans sa tombe…

  4. Sauf que sous l’eau les signaux radio passent moins bien, et qu’on ne voit pas plus loin que quelques mètres (au mieux) 🙂

  5. Bien sûr. Le propos de ce billet n’était pas de mettre en question l’interdiction de vols, mais de pointer sur la manière dont elle est présentée. Comment diable le grand public peut-il mettre la main sur cette information et ce document ? Mettre en gras les peines encourues sur un endroit non fréquenté par la population concernée, c’est bien, mais ça ne va pas fonctionner. On risque de voir des AR.Drone ou des Phantom voler quand même s’il n’y a pas un effort plus significatif de communication. D’ailleurs sans la news de Piloter Mag, je n’aurais pas été au courant. Je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas…

  6. Ce qui est amusant c’est que mon stage de parapente a lieux a cette période, que le point de deco sera port en bessin… et que j’ai aussi l’intention de faire voler mes modèles réduit multi helices du coté d’Asnelle .
    Il n’y aura pas de descente de gendarmerie c’est sur.

  7. Habitant sur Caen je vais surement pas volé entre le 3 et le 6 juin, quoique peu être avec mon x4 🙂 trop petit et assez vif pour éviter les balles et missiles lol.

  8. yoil sa va être dur de se retenir pour c’est quelque jours ^^ tien en parlant de ça je part de suite volé sur la plage de la Normandie

  9. Vous avez tout à fait raison, Fred, il y a un manque d’infos… Encore que l’info, on va la chercher quand on le veut (la preuve) et que si nul n’ait censé ignorer la loi, nul n’est peut-être pas non plus censé ignorer l’Histoire…

    Sérieusement, un peu de bon sens suffirait pour comprendre qu’entre le 3 et 6 Juin 2014 les plages du débarquement, comme toutes les zones des commémorations du 70ème anniversaire du Jour J et du début de la bataille de Normandie ne sont pas les endroits les plus tranquilles pour s’amuser avec son joujou, non ??

    Il y a un paradoxe, une fois encore, dans tout cela : beaucoup se plaignent à juste titre (Helicomicro entre autres) du manque d’infos (des constructeurs, des vendeurs, etc…) mais se refusent, dans le même temps, (je ne parle d’Helimicro en l’occurrence) de se conformer à une réglementation quand elle voit le jour, quand l’info leur est parvenue…

    Oui, encore une fois, il y aura des gens sérieux et responsables qui n’auront pas besoin de l’info (ou qu’ils la respecteront quand ils l’auront) et les autres… Oui, Fred, il y aura sûrement quelques quadri amateurs alors que la plupart des pros qui ont déposé des demandes depuis plusieurs semaines auprès des Préfectures de Normandie et des autorités liées aux cérémonies ne pourront sûrement pas voler (et travailler) entre le 3 et 6 Juin.

    Ceux (amateurs ou pros) qui se feront prendre à voler sans autorisation ne voleront plus de sitôt. Si ça les amuse de prendre le risque….

  10. C’est kler, il y en a qui on de la chance d’être a 2 minutes de la mer 🙂
    Mais du 3 au 6 attention a ton phantom. Il risque de prendre du plomb dans les hélices lol.

  11. J’aime bien le “non mais allo, quoi?” Et je pense à ces gars qui ont sauté du bateau sur un malentendu.

  12. Gulp. Le titre est couillon mais je prends les cérémonies très au sérieux. Respect pour ces gens-là – surtout après avoir revu 5 minutes du soldat Ryan…

  13. Je suis de Caen et pour le coup entre les hélicos des journalistes et des officiels, les démos aériennes prévues dont la patrouille de France, j’imagine pas le bordel avec des drones en plus.
    Vu la sécurité mise en place pour la venue d’Obama dans le centre ville pour le 60ième anniversaire du débarquement en 2004, cela aide pas non plus.

  14. Salut,

    Je suis de la région aussi et je viens d’obtenir mon autorisation préfectorale pour l’année. C’est dommage mais bon quand je vois 3 militaires qui campent sur le châteaux d’eau à côté de chez moi depuis lundi et les hélicoptères passer un peu partout depuis le début de la semaine c’est vraiment pas le moment de faire n’importe quoi et de perdre 1 an de travail à obtenir les fameux documents pour faire voler le multi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.