DJI Phantom 2 Vision+, le test (2)

74
4445

Dsc_2472-600Voici la seconde partie de la chronique du Phantom 2 Vision+, le nouveau-né du constructeur DJI. La première partie, c’est ici.

Pour décoller avec un Phantom, c’est tout simple, il suffit de loucher. Pas avec les yeux, ce n’est d’ailleurs pas conseillé, mais avec les deux manettes de la radiocommande. La manipulation démarre les moteurs, il suffit de pousser les gaz pour prendre les airs. Le décollage est franc, un peu rapide même. Mais le Phantom 2 Vision+ se stabilise dès que vous relâchez la manette des gaz. Si vous êtes en mode ATTI, il reste à une hauteur constante, mais il se peut qu’il dérive. En mode GPS, et si bien sûr l’appareil capte correctement les signaux des satellites, il compense automatiquement la dérive. A quoi ça sert, ce mode GPS ? Vous pouvez positionner le Phantom en hauteur, à un endroit, et l’y laisser. Pratique pour trouver un bon angle de prise de vues et laisser le Phantom filmer sans jamais intervenir. Nous avons mené nos essais un jour de vent assez fort (10 à 15 km/h) et par rafales : la compensation du contrôleur de vol est très réussie, l’appareil ne bouge pas de plus d’un mètre de sa position initiale, ni en dérive ni en hauteur. Notez que la radiocommande du Phantom est dépourvue de trims, ces boutons qui permettent de compenser une dérive. Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas supposé dériver du tout ! L’atterrissage est facile, le Phantom reste très droit, et permet de réussir le posé avec précision. Le smoteurs se coupent automatiquement après quelques secondes. Ou vous pouvez forcer leur arrêt en faisant loucher les manettes de la radiocommande, comme pour l’allumage.

Le pilotage ?

DSC_2426-600Le Phantom 2 Vision+ se révèle aussi agréable à piloter que ses prédécesseurs. Il monte très vite si vous le lui demandez. Attention à ne pas vous laisser entraîner par l’excitation, vous risquez d’atteindre très rapidement les 150 mètres du plafond auquel nous sommes autorisés. Pensez à restreindre la hauteur maximale de vol dans l’Assistant pour PC ou Mac, il existe une option spécialement prévue pour cela. Vous pouvez aussi indiquer une distance maximale par rapport à votre point de départ. Pratique pour contraindre l’appareil à rester dans un rayon déterminé. Une fois monté, il faut redescendre. Le Phantom reste plutôt stable pendant cette manœuvre, et la caméra compense les inévitables secousses – tous les quadricoptères souffrent du même déséquilibre lors de descentes rapides. Pour les éviter, il est préférable de donner une direction en même temps. Les plus expérimentés descendent en spirale, ce qui assure un vol très stable même avec une descente rapide. Attention : si vous baissez la manette des gaz à fond vers le bas plus de quelques secondes, le Phantom coupe les gaz. Voilà qui est très gênant si cela vous arrive alors que vous êtes encore assez haut ! Notre conseil, c’est de ne jamais faire de descente trop rapide. Par défaut, l’interrupteur de droite sur la radiocommande permet de choisir entre le mode GPS (fixé à une position) et le mode ATTI (stabilisé, mais pas fixé).

Aller plus haaaaaaut

Avec le logiciel Assistant, vous pouvez ajouter le mode Manuel. A réserver aux pilotes expérimentés, il supprime une partie de la stabilisation. A quoi ça sert ? A piloter de manière plus agressive puisque l’appareil peut prendre plus d’inclinaison, voire faire des loopings et des tonneaux. L’interrupteur de gauche est inactif tant que vous n’avez pas lancé l’Assistant. Ensuite, il vous permet de choisir entre le mode de pilotage classique, le Home Lock et le Course Lock. p2vp-03Avec le Home Lock, vous n’avez pas à vous préoccuper de l’orientation de l’appareil, il ira par exemple toujours vers l’avant quand vous le lui demanderez (même s’il est en train de revenir face à vous). Cette fonction est fort pratique si vous ne voyez plus très bien le Phantom, et que vous avez perdu votre sens de l’orientation. Si la liaison entre la radiocommande et le Phantom vient à lâcher ? Selon les réglages, à effectuer avec l’Assistant, là encore, il se pose là où il se trouve, ou bien il déclenche un RTH. C’est-à-dire un Return To Home, ou encore retour au point de départ. Dans la pratique, lorsque le Phantom 2 Vision+ détecte une perte de connexion avec la radio de plus de 3 secondes, il tente de se diriger tout seul vers l’endroit d’où il a décollé. S’il est à plus de 20 mètres de hauteur, il y reste. S’il est en dessous, il grimpe d’abord à 20 mètres, puis revient. Arrivé sur le point de décollage, il descend à la verticale, se pose et coupe les moteurs. C’est une sécurité bien pratique en cas de perte de connexion radio. Ce qui, sachez-le, n’arrive pas qu’aux autres ! Il est possible de reprendre le contrôle de l’appareil pendant le RTH (appelé Failsafe), il suffit en théorie de basculer l’interrupteur de droite sur la position ATTI ou Manuel – mais nous n’avons pas essayé.

Prendre des photos

DCIM103MEDIALa caméra est capable de produire des photos dans des résolutions de 4384 x 3288 en 4:3, 4384 x 2922 en 3:2, et 4384 x 2466 en 16:9. Les fichiers peuvent être stockés au format Jpeg classique, mais aussi en Raw. Ce dernier laisse plus de libertés aux amateurs de beaux clichés pour retoucher leurs images. Mais il faut disposer de Photoshop ou d’un logiciel équivalent capable de prendre en charge les plugins d’Adobe. Le déclenchement des photos peut être à la demande, mais aussi par rafales de 3 ou 5 captures – ce qui est plus prudent pour être certain de disposer d’un cliché correct. Un autre mode permet de lancer la prise de vues à intervalles réguliers, entre 3 et 60 secondes. Avec ce mode, pas besoin de se préoccuper du déclenchement, les photos sont prises automatiquement, il ne reste plus qu’à être concentré sur le pilotage et le cadrage. La qualité des photos est très satisfaisante. Ne vous attendez pas à ces clichés aussi réussis qu’avec un appareil photonumérique ou une Gopro, mais le piqué est satisfaisant. On regrette que les couleurs soient malmenées lorsque la luminosité est faible. La caméra peine aussi à reproduire les nuances d’un ciel gris (auquel nous avons été confrontés pendant nos test). Notez que si la réception GPS est opérationnelle, les clichés sont géotaggués avec les coordonnées latitude et longitude, stockées dans les données EXIF.

 DCIM103MEDIA DCIM103MEDIA

Shooter des vidéos

La caméra du Phantom 2 Vision+ offre 6 modes. Commençons par les résolutions les moins élevées. Le 640 x 480 en 30 images par seconde (VGA) ne sert pas à grand-chose. Le 1280 x 720 pixels à 30 images par seconde est plus intéressant, mais c’est le mode 1280 x 720 pixels à 60 images par seconde qui se révèle le plus efficace. Nous allons le voir, associé à la nacelle stabilisée, il fait des miracles. Le mode 1280 x 960 pixels en 30 images par seconde n’intéressera que les besoins de vidéos au format 4:3. photo 1bLe mode 1920 x 1080 pixels en 30 images par seconde est le seul qui propose une résolution Full HD. Il y a pourtant un mode 1920 x 1080 pixels en 60 images par seconde, pourquoi cette remarque ? Parce que ce dernier mode est un 1920 x 1080i, c’est-à-dire « interlaced » ou entrelacé. Pour faire simple, l’image est tramée, c’est-à-dire faite de deux images qui ne sont pas complètes. Les explications étant très compliquées, mieux vaut décrire le résultat : les vidéos montrent des traits un peu disgracieux sur les scènes très animées. Au final, le mode 1920 x 1080 60i est très fluide, mais souffre de déformations peu agréables. Le mode 1920 x 1080 30p est de belle résolution, mais n’autorise pas les ralentis et peine quand la vidéo est un peu rapide. Le mode le plus agréable est le 1280 x 720 60p, avec sa fluidité impressionnante notamment lors de panoramiques, la possibilité de produire des ralentis. Mais la résolution un peu plus faible prive de détails comme les feuilles des arbres. L’angle est de 110° ou 85°, au choix… mais pas dans tous les modes ! Et le son ? Il n’y a pas de piste sonore…

Mode 1080i sans bouger
Mode 1080i sans mouvement
Mode 1080i en bougeant
Mode 1080i pendant un panoramique

Ok, mais en pratique ?

DSC_2429-600L’image se révèle de qualité très satisfaisante ! Si vous êtes habitué à celle de la Gopro 3, ou même de la Gopro 2, vous serez forcément déçu. Le piqué de la caméra leader du marché est bien supérieur. Il suffit de ne pas trop vouloir en demander à la caméra du Phantom. Plus la luminosité est forte, meilleure est l’image. Mais la bonne surprise vient de la nacelle stabilisée. Ca sert à quoi, une nacelle stabilisée ? Tout simplement à se débarrasser des secousses que l’on constate avec les caméras montées sur des multirotors. Que ce soit à cause du vent ou du pilotage, ça bouge dans tous les sens jusqu’à donner la nausée. Avec une nacelle stabilisée, l’équilibre de la caméra est maintenu avec l’aide de capteurs et de moteurs rapides. La nacelle du Phantom 2 Vision était stabilisée sur un axe, et encore, d’une manière assez peu réactive. Oubliez-la, celle du Phantom 2 Vision+ a fait un bond technologique de plusieurs générations.

Une nacelle étonnante !

Dsc_2460-600Elle est stabilisée sur 3 axes, comme la toute dernière-née de chez DJI, la nacelle H3-3D. Le principe est simple : elle compense lorsque le Phantom se penche vers la droite, la gauche, l’avant et l’arrière. Ce qui fait 2 axes. Le troisième compense la rotation de l’appareil en vol, généralement due au vent. Le résultat ? Même secouée par des rafales de vent, la nacelle parvient à éliminer les secousses pour stabiliser la caméra comme si elle était fixée au sol ! Nous nous sommes amusés à la secouer vraiment fort : son comportement est étonnant, et elle n’a jamais « décroché », c’est-à-dire arrêté de fonctionner parce que les compensations à réaliser étaient trop fortes. Bien que la caméra soit placée très basse par rapport à la coque du Phantom, il arrive que les bras et les hélices entrent dans le champ, surtout lorsque l’appareil est utilisé de manière un peu sportive vers l’avant ou sur les côtés. Ce qui n’est pas un réel problème : pour filmer correctement, il est important de voler avec douceur et précision, plutôt que de courir un sprint. Notez que la nacelle anticipe les rotations, en fonction des ordres donnés par la radiocommande. La compensation du 3e axe n’est donc pas uniquement obtenue par la boussole électronique du Phantom 2 Vision+. (voir la 2e vidéo pour une démonstration).

Parfait pour cadrer

La caméra peut être orientée dans une direction : vers le haut et vers le bas. Il faut pour cela toucher la réglette à l’écran du smartphone. Ce qui n’est pas pratique en vol. Une autre manière de procéder consiste à toucher l’icône boussole sur la gauche de l’écran. Une fois activée, l’inclinaison de la caméra suit celle de votre smartphone. photo 2aIl suffit donc d’incliner ou de relever la radiocommande (sur laquelle est fixé le smartphone) pour gérer la caméra. Pas mal ! Ce que permet cette nacelle ? Décollez et figez le drone devant ce que vous désirez filmer en activant le mode GPS. Même s’il y a du vent, il fait son possible pour rester en place. Evidemment, les compensations pour ne pas quitter sa position et sa hauteur génèrent des secousses. Mais peu importe : la nacelle les compense automatiquement. Le résultat ? Vous obtenez une image presque aussi stable que si elle avait été shootée depuis une très longue perche. Notez qu’un mode FPV peut être activé : il diminue les effets de la stabilisation. Cela permet de piloter avec seulement le retour vidéo à l’écran du smartphone, ou avec des lunettes spéciales comme les Moverio BT-200 d’Epson (prises en main ici).

La portée

Dsc_0098-600Nous avons réalisé notre test habituel de portée vidéo au sol. Le but ? Faciliter la procédure de test d’une part, essayer l’appareil dans des conditions difficiles puisque les ondes se propagent mal à hauteur du sol. Ce sont des conditions réelles ? Oui et non. Non parce qu’on vole généralement en hauteur. Oui parce qu’il peut arriver que l’on se retrouve à hauteur du sol et un peu loin. Le test avait donné des résultats corrects avec le Phantom 2 Vision. Avec le Phantom 2 Vision+, nous avons été un peu déçus : la vidéo s’est brouillée puis a disparu à partir de 95 mètres seulement. En prenant un peu d’altitude, les choses s’améliorent rapidement puisque ces 95 mètres sont largement dépassés. A 50 mètres d’altitude et 200 mètres de distance, la liaison était encore opérationnelle. La taille de notre terrain de jeu ne nous a pas permis d’aller plus loin. Mais sachez la liaison a continué à fonctionner à peu près correctement derrière des arbres, à 200 mètres de distance. A peu près puisque l’image s’est figée à plusieurs reprises. Il a suffi en revanche de descendre à moins de 5 mètres derrière ces arbres pour perdre le signal.

La portée, suite

DSC_2428-600La portée de la radiocommande atteint selon DJI 400 mètres (ou 800 en mode Etats-Unis). Nous n’avons pas pu le juger nous-même, nos essais n’ont pas emmené le Phantom jusqu’à cette distance. Nous pouvons simplement affirmer que la liaison de la radiocommande n’a pas flanché jusqu’à 200 mètres, y compris derrière des obstacles. La portée du signal vidéo est estimée à 500 à 700 mètres par DJI. Ce sera à vérifier. N’oubliez pas qu’il est uniquement permis de voler à vue directe en France, en vol normal comme en immersion. Soit beaucoup moins que ces 500 ou 700 mètres. L’autonomie ? Elle est très correcte, avec une première alerte au bout de 13 à 15 minutes (diodes rouges clignotantes et alarme sur le smartphone), mais la possibilité de voler encore 3 à 6 minutes. Soit une durée de vol comprise entre 16 et 20 minutes. Pourquoi un écart 4 minutes entre deux vols ? A priori parce que la charge complète de la batterie ne l’est pas toujours, complète. Lorsque la diode du chargeur passe au vert indiquant la fin de la charge, la batterie offre généralement 16 minutes d’autonomie. Il se trouve qu’en la laissant branchée une petite heure de plus, nous avons la plupart du temps gagné 4 minutes supplémentaires… Une autonomie qui au final n’atteint pas les 25 minutes annoncées par DJI, mais qui se révèle tout de même très confortable… Puisque le Phantom 2 Vision+ que nous avons testé n’était pas un appareil de série, il convient de prendre ces valeurs (portée de la radio, de la vidéo et autonomie) avec toutes les précautions d’usage. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences si vous avez acquis un Phantom 2 Vision+ !

Faut-il l’acheter ?

Bien que la caméra ne soit pas à la hauteur d’une Gopro (mais rares sont celles qui y parviennent), le Phantom 2 Vision+ semble l’appareil parfait pour qui désire piloter et filmer sans souci. C’est-à-dire sans se préoccuper du montage, des réglages, que ce soit pour le multirotor en lui-même ou pour la caméra vidéo et son retour d’image en temps réel. Sa nacelle stabilisée est terriblement efficace ! Dsc_0003-600L’appareil se révèle parfait pour aller filmer depuis les airs avec un minimum de connaissances en radiomodélisme. Oui, mais il y a un… mais. Il faut pouvoir se l’offrir, ce Phantom 2 Vision+, car il est commercialisé à 1099 €. Tout de même ! C’est cher, évidemment, mais il convient de relativiser les choses. Le Phantom 2 Vision+ est un multirotor RTF, prêt à voler. Prêt à filmer aussi, et avec une nacelle 3 axes. A notre connaissance, il n’existe pas d’appareil grand public de série disponible avec de telles caractéristiques (hormis sous la forme de kits revendeurs). Ajoutez à cela qu’il requiert très peu de réglages, qu’il s’avère d’une simplicité déconcertante à piloter – même si nous conseillons toujours de ne pas débuter avec un engin de cette taille et de lui préférer un petit gabarit pour apprendre. Nous avions adoré le Phantom 1 lors de sa sortie, début 2013. Il en va de même pour ce modèle !

Vous pouvez l’acquérir auprès de notre partenaire StudioSport, ici.

Les vidéos

Edit : une autre vidéo est à consulter ici.

Quelques explications sont nécessaires…

La première vidéo montre des images tournées avec la caméra du Phantom 2 Vision+. Elles constituent un torture-test puisque la luminosité était très faible – ciel d’orage très sombre ce jour-là. Difficile d’avoir de pire conditions ! Il faudra attendre que le soleil revienne pour que nous puissions shooter de nouvelles vidéos qui mettent un peu mieux la caméra en valeur. Notez la perte de signal vidéo en prenant de la hauteur à la verticale du pilote. Orienter le répétiteur Wifi (et la radiocommande) vers le haut permet d’éviter ce souci. Les vidéos ont été tournées avec un vent entre 10 et 18 km/h.

 

La seconde vidéo montre la facilité de mise en place des hélices auto-bloquantes, la compensation par anticipation de la nacelle (3D) lorsqu’on provoque des rotations, le temps de latence du retour vidéo sur smartphone, et enfin la vivacité de la nacelle 3D.

 

La troisième vidéo montre quelques vols du Phantom 2 Vision+ en modes GPS et ATTI.

D’autres photos

Dsc_0098-600

DSC_2433-600

DSC_2435-600

Dsc_2459-600

DSC_2467a-600

Dsc_2468-600

p2vp-01

p2vp-02

p2vp-04

p2vp-05

p2vp-06

p2vp-07p2vp-08

p2vp-09

photo 2b

photo 2c

photo 3b

photo 3c

photo 4a

photo 4b

photo 4c

photo 5c

 

74 COMMENTAIRES

  1. Très beau test encore une fois ! Je suis assez d’accord avec l’argument du prix mais je me pose une question. Quel serait le prix d’un multi même en kit revendeur avec des performances équivalentes ?

  2. Test triple A comme d’habitude Fred! Le vision+ est vraiment un drone avec lequel on prend beaucoup de plaisir à voler et à filmer 🙂 Bravo!

  3. Sur la vidéo 1 ma nièce 4 ans 1/2 elle hurle ” ça casse les oreilles cette musique…”

    salutations et merci FRED

  4. Ils ont fumés pour le prix …
    1000€ dans un quad fait pour filmer ou quand tu filmes tu vois les hélices ou le quad, non merci.

    Appel au Pigeon, s’est le printemps 😉

  5. Pour l’avoir juste en face de moi : les 1000 euros sont vraiment justifié contrairement au vision 1. il est tres abouti, la nacelle est juste wouaaaaaaaaa mais surtout, pour des photographes, c’est ENFIN un matériel abouti sans cassé sa tirelire (un objectif canon serie L en regle général on est à plus de 1000 euros et c’est sans compter le boitier)

  6. Bonjour. La qualité des photos a-t-elle été testée? et comparée à une gopro3+ ou une AEE sd23 ou s70? Merci

  7. Super article très détaillé.
    Cependant “L’image se révèle de qualité très satisfaisante ! Si vous êtes habitué à celle de la Gopro 3, ou même de la Gopro 2, vous serez forcément déçu.” Donc elle n’est pas très satisfaisante mais très médiocre^^. La qualité de la Gopro 3+ black est déjà moyenne à mon gout…
    En pratique toutes les vidéos que j’ai vu par ce vision + sont à vomir niveau qualité d’image :/. Ce n’est que mon avis ;).

  8. Merci pour le test !

    C’est vrai qu’il un mignon petit look “partons à la pèche, avec ca je peux m’assoir partout”.

  9. Merci pour ce test qui reflète mon ressenti après les quelques minutes de vol que j’ai pu faire.
    Le vent assez fort de 10-14 km/h me fait sourire. ;o)
    Ça fait 9 jours que j’ai mon P2V+ et depuis, le vent n’est pas descendu sous les 30/40 km/h.
    J’ai essayé par vent faible (30 km/h) et la stabilité du P2V+ en mode GPS est bluffante. Par contre avec les rafales à 50, le crash n’a pas été loin (vivement le le cers se calme).
    Sinon, niveau qualité vidéo, je confirme le moins par rapport a une gopro. Par contre la nacelle 3D est une véritable merveille.

  10. Hmmm, si tu veux une meilleure image que la Gopro ou ses concurrentes, il faut passer à une gamme supérieure de multi 🙂 On va dire que la Gopro satisfait la plupart des amateurs. Même la Mobius, d’ailleurs… (Ça dépend de ce qu’on veut en faire, comme toujours)

  11. Les hélices, c’est quand on vole comme un sagouin…
    Pour l’instant, je n’ai pas trouvé de machine simple à l’emploi, sans réglages, avec des qualités similaires, pour moins cher ! Déjà que les nacelles 3D sont rares…

  12. Pour information :
    La Panasonic HX-A500 4K pour concurrencer la Gopro 3+ ?

    – Extrait de “LESNUMERIQUES” du 7/04/2014 :
    “Si la GoPro Hero3+ Black Edition reste la référence sur le marché des caméras sportives, sa fluidité en 4K laisse à désirer, notamment à cause d’une fréquence limitée à 15 i/s qui occasionne des saccades (bien que les capteurs Sony utilisés dans les GoPro peuvent traiter jusqu’à 50 i/s).
    La Panasonic HX-A500 filme en 4K 16:9 (3840 x 2160 px) à une fréquence de 25 i/s, ce qui est la norme en vidéo. Elle peut également filmer en 1920 × 1080 px à 50 i/s, en 1280 x 720 px à 100 i/s, et en 848 × 480 px à 200 i/s, ce qui autorise de beaux ralentis. L’image est traitée par un capteur BSI 1/2,3 pouce et la caméra dispose d’une connexion Wi-Fi.”

    – Poids de l’ensemble : 119 et 31 grammes !
    – Prix : moins de 400$ !!
    – Disponibilité : Juin 2014 !!!

    Aux testeurs de jouer …

  13. C’est prometteur… mais à 150 grammes. Difficile d’emporter ca sur un multi de loisirs, ou alors sans stabilisation, ce qui ruine l’intérêt du 4k 🙁
    Vivement la même chose à 100 grammes !

  14. Merci pour ce top test ! Et les vidéos illustrent bien tes propos.
    Le plus impressionnant pour moi reste cette nacelle qui est bluffante et permettra de faire de belle vidéo (j’adore l’effet e montée et descente verticale)
    Dji fait fort quand même en offrant une solution tout en main, de qualité et simple d’utilisation…..reste le prix qui, c’est certain, évoluera en fonction de la concurrence et du temps
    1 seul reproche qui heureusement m’empêche de craquer ( 😉 )pas de solution toute faite d’immersion ….
    Çà existe des lunettes vidéos wifi ?

  15. Non je le redis super cher pour ce que cela fait médiocrement.
    Super test pour autant, grâce à lui on peut avoir
    une bonne idée.
    Même si cela fait ceci cela 1000€ tout de même.

    Plus de bras pour piloter donc… 😉

  16. Ca n’existe pas à ma connaissance, à part celles de Epson que j’ai mentionnées dans le post et testées dans un autre. Mais si la demande est suffisante, nos amis chinois ne laisseront pas un marché en évolution sans l’occuper 😉

  17. “…Non je le redis super cher pour ce que cela fait médiocrement…”
    heu tu peux développer ? ya quoi de médiocre ?

    a mon avis rien, que du bon et surtout rtf et ça c’est vrai ça se paie !

  18. sinon question bête ! 🙂

    Vous achetez ou vos hélices pour votre phantom ??? plastique ou carbone ??

  19. surtout pas prendre de carbone pour le fantom 2 il perd de sa stabilité

    moi perso les plastique je les achète sur studiosport

    ils en fond 3 diferente blanche (celles d’orrigine) en plastique noir et il fond des blanches avec le bous de couleur

    http://www.studiosport.fr/lot-4-helices-9-phantom-2-phantom-2-vision-p-3158.html

    http://www.studiosport.fr/lot-4-helices-9-dji-e300-avec-ecrous-integres-p-3606.html

    http://www.studiosport.fr/lot-4-helices-9-dji-e300-avec-bandes-couleurs-p-3604.html

  20. Salut à tous ,
    aujourd hui un pot complètement novice me tel pour me demander de venir l aidé à mettre en route ce dji phantom vision plus qu un de ses ami lui a envoyé. J ai trouvé la qualité de l image impressionnante. Il y avait un vent de 20km/h et c
    quasi aucun mouvements… top
    J aimerais savoir si il est possible de mettre une gopro h3+ avec la zenmuse h3-3d dessus à la place de celle qu il y a et de gardé les fonctions avec le répétiteur?

  21. Non, pas à ma connaissance… Pas même sous forme de bidouille.
    Il y a eu des essais pour mettre la Gopro en plus de la caméra du Phantom 2 Vision+, mais le montage est compliqué et le surpoids trop important pour que ce soit une solution pérenne.
    Pour la Gopro 3, il vaut mieux opter pour le Phantom 2 + nacelle H3-3D + iOSD + une solution d’émission et réception en 2,4 GHz…

  22. Ce qui me fait peur c est que je la qualité de la vidéo et tellement bonne que je me demande si j aurais mieux ? Peut être en 2.7k ?? Et est ce que si je prend tout sur mon retour vidéo j aurais autant d informations ? Et pour finir de quel porté je dis poserais ?
    Voici le liens pour te montrer la qualité et avec 20km/h de vent.

  23. Tout dépend de ce que tu veux en faire. Mais vouloir une qualité supérieure, c’est a priori pour des travaux professionnels – et les requis légaux ne sont pas les mêmes que pour des vidéos à but non commercial. Ou alors le 2,7K te permet d’ajouter une stabilisation logicielle supplémentaire pour des images parfaites. Tout dépend vraiment de ce que tu veux en faire.
    Je dirais que pour la plupart des usages à titre privé, la qualité du combo nacelle 3D+caméra du Phantom 2 Vision+ est largement suffisante.

    Avec une Gopro et un émetteur, tu ne vas pas gagner beaucoup en portée (surtout si tu respectes la puissance d’émission pour la France), et tu seras obligé de rajouter un iOSD si tu veux profiter de la télémétrie (hauteur, distance, etc).

    Et dis donc, elle est impressionnante la villa de la vidéo 😉

  24. Re merci de tes réponses mais J ai quelques questions encore car je souhaite faire un achat rapidement . je voulais attendre le hubsan pro mais c est tellement long…
    Alors je souhaite avoir une qualité top pour sortir sur top grand écran et je souhaite faire des film de la nature( matin lever de soleil, arbres, etc) donc avoir une bonne porté de 1 km de mon point de départ( je suis pas en France bien sûr) peux tu m aidé en me conseillant de l ensemble ou vaut il mieux un dji p2vision+
    Merci en me si tu préfère.
    Merci pour la maison;)

  25. Si tu veux une qualité top, oublie le retour en Wifi, l’image est compressée sauvagement et il y a des lags. En retour 2,4 ou 5,8 GHz, tu auras une image en 640 x 480 pixels. Sur grand écran, c’est la cata 😉
    Si tu veux une vraie belle image et au moins 1 km de portée (hors de France, bien sûr bien sûr 🙂 ), tu n’as pas trop le choix il te faut un Phantom 2 + Lightbridge. L’addition est salée, mais là tu as un vrai retour Full HD que tu peux broadcaster vers un écran grand format…

  26. Je me suis mal exprimé. Je souhaite une top qualité sur l enregistrement pas sur le retour video. Alors est ce que le dji phantom2 avec zenmuse h3-3d gopro h3+black mais qu est ce que je peux installer pour le retour et les informations ? Pas le lightbridge.
    merci

  27. Merci, je pensais que c’était dji.
    Sinon autre question la limite 25Mw est-elle valable pour les régions d’outres mers?

  28. Mais pour revenir sur la qualité de l’image, petite “faiblesse” à mes yeux sur ces types de produits (je suis très 4K et je me soigne), un test me laisse songeur (DJI Phantom Vision+ VS H3-3D (3-Axis Gimbal) & GOPRO3+) :

    http://www.youtube.com/watch?v=uLG0OtBRbbw

    En résumé : bonne qualité générale pour le prix (sans atteindre le très bon) mais l’image de la GoPro3+ me semble bien inférieure à la Vision+ et ce contrairement à ce qui est dit plus haut, isn’t it Fred !

  29. Petit Québécois ici, j’attend mon vision plus pour le 11 juin. J’en dors plus, si je ne plante pas je vous reviens avec mes essais

  30. Je veux savoir, pour mon premier vol, j’ajuste sur naza-m avec le home lock et je mets la switch à GPS ? Ou bien je laisse sur phantom, en espérant que le home lock sois activé
    Désolé je suis vraiment débutant

  31. Salut un autre Québécois 🙂 Je viens acheter le fameux Phantom 2 Vision+ et je devrais avoir d’ici lundi prochain ! Je suis a mon premier drone a vie et je suis vraiment débutant et j’ai vraiment hâte de tester ce jouet en espérant aussi ne pas le planter trop rapidement 😛

    Petite Question vous allez a qu’elle distance le plus loin avec ce modele ?

  32. Bergyshow fait une recherche sur YouTube (Yves Mc) je suis debiutant moi aussi, et premier drone à vie. Fred a raison j’adore cette machine, vas-y molo au début, j’ai été chanceux, un petit plantage pas de dommage, j’ai monter a 480 pieds, le contact à couper, mais avec le Go Home il est revenu à son point de départ. Des heures de plaisir:)

  33. Good ! Merci Yves , j’aimerais pouvoir discuter avec toi éventuellement pour se donner des conseils ou partager des idées ! Si jamais ta Facebook tu peux m’ajouter ( Maxime Bergeron ) Au plaisir !

  34. Salut Yves , jai reçu mon phantom aujourd’hui , on dirait qu’il a trop information a prendre au debut ! Est-ce que tu a calibrer dans les menu en connectant le phantom au Pc ? si tu a envie j’aimerais que tu m’appel et je te rappellerais après pour pas tes de longue distance ! mon cell: 819-996-8641

    Merci

  35. Merci de partager tes premières vidéos, Maxime.
    D’habitude, je retire les vidéos qui montrent des vols en agglomération (en prévenant les auteurs), parce que la loi en France ne n’autorise pas la pratique, parce que le bon sens l’interdit aussi.
    Puisque tu voles au Canada et que je ne connais pas les lois qui y sont en vigueur, je laisse la vidéo. Mais je tiens à préciser que le bon sens prévaut aussi ! Plus concrètement, interdis-toi de voler dans une zone résidentielle, surtout lorsque tu débutes. Même quand tu prendras plus d’assurance, d’ailleurs. Tu as de la chance d’avoir de grands espaces autour de toi, profites-en, et évite les risques d’incident ou d’accident. Comme tu es assureur, je suis certain que tu comprends bien la notion de risque 😉

  36. bonjour a tous je viens d’acquérir ce vision+ (je possédais le vision avant celui ci)

    je suis vraiment agréablement surprit et content de l’évolution entre les 2 modèles même si a l’apparence peut de changement mise a par la camera et ça nacelle

    une porté bien plus grande j’ai atteins les 475M de distance (sans avoir perdu le signale j’ai du faire demi tour je le voyait tous juste et j’aime pas perdre de vu un drone)avec une altitude d’environ 15m ou 20M se que je n’arrivais pas a faire avec le vision de base souvent a 250M voir 300M le signale était perdu et la surprise même le signal vidéo était encore présent a 475M sur le vision de base je perdais le signal vidéo très vite ver les 100M voir 150M avec de la chance

    ces test on été fait au même endroit avec une météo similaire car je sais que cela peut varié sur la porté du signale

    donc vraiment très content de mon nouveau “joue joue”

    j’ai pas encore fait des comparatifs de la qualité photo/vidéo pas eu le temps

    et je ne parle pas de la grande nouveauté du vision+ ça nacelle qui na rien a voir avec la nacelle qui équipe le vision de base (enfin je sais pas si on peut appeler ça une nacelle^^ )

  37. bonjour,
    je suis un heureux possesseur du vision + depuis quelques jours. j’habite en pleine campagne, au milieu des champs et forets. Je suis déçu de perdre mon signal autour des 500m (même si certains penseront peut être que c’est déjà très bien), y a t’il moyen de faire voler facilement plus loin mon drone, car là j’arrive à peine à la moitié de mon champ sans même pouvoir aller jusqu’à la foret et je suis frustré!

  38. Bonjour,

    Je viens d’acquérir le vision+, je l’ai équipé de la nouvelle gopro 4 et j’ai installé l’appli sur ma tablette. Jusque là, quelques recherches, mais ça va lol. Par contre dans le tutoriel de l’appli, ils disent d’allumer la commande du drône, puis le répétiteur wi-fi et enfin le drône… Quelqu’un peut m’aider en m’expliquant ce qu’est le ‘répétiteur wi-fi’ ??? Je n’arrive pas à connecter l’appli à la gopro 🙁

    Merci d’avance

  39. Bonjour,

    J’ai trouvé l’image, désolé mais uniquement en anglais, j’avais pas trouvé en français…

  40. Salut, je vend neuf pour 1000 euros dji vision
    De novembre 2014
    1 écran black Pearl
    transition vidéo digital dernier modèle
    Pied atterrissage large
    Caméra modius pour les connaisseurs cordialement

  41. Bonjour, je viens d’acheter le modèle présenté ici, j’ai fait quelques essais de vol que ce soit en mode GPS ou ATTI. Super sympa comme drone, assez impressionnant au premier décollage mais on s’y habitue rapidement. J’aimerai émettre une petite correction, l’arrêt des moteurs une fois au sol ne se fait pas de la même manière qu’à la mise en route, sinon votre drone va se mettre de travers et se coucher !!! Pour stopper les moteurs il faut utiliser le contrôleur de gauche et le descendre à fond pendant 3 à 5 secondes (le contrôleur va rester bloqué en bas) et le drone va se couper.
    Voilà, cordialement.

  42. Oui, tu peux attendre qu’il coupe les moteurs automatiquement. Mais selon la surface, ce n’est pas toujours le cas. Et dans le cas d’une surface meuble, il tombe à la renverse avant de couper les moteurs tout seul… Couper les moteurs en faisant loucher les joysticks ne le fait pas se coucher, il faut faire le mouvement rapidement, il est pris en compte dans l’instant.

  43. Bonjour a vous tous,
    Peut on avoir le retour vidéo directement sur un PC ? au lieu de l’avoir sur smartphone.
    Merci d’avance

  44. Pas à ma connaissance, le traitement de l’image est assurée par l’app de DJI qui n’est proposée que sur iOS en Android, pas Windows ni Mac OS X…
    Peut-être y a-t-il eu des reverse engineering sur la connexion, mais je n’en ai pas connaissance…

  45. Savez-vous s’il existe des développement pour avoir des vols programmables plus sophistiqués: exemple tourner autour d’une cible avec la caméra ne la quittant pas, etc.. ?
    Ph

  46. Bonjour à tous j’ai un problème avec mon drone je volais dans la foret mais entre temps le drone est partir très haut donc j’ai du commuté sur ATT pour le faire descendre. mais ça pris un choc. Quand j’ai finir de tout remettre là ça refuse de démarrer et donne seulement des alertes que vais-je fais?

  47. Bonjour, j’aimerais acheté un dji et je me tâte a savoir si je prend le 2 vision + ou ou le phanthom v2 avec zenmuse a 759 euros ou alors en économisant un peux plus le 3 standard a 920 balles (???))
    A savoir que j’ai déjà une gopro h4 ,donc le phantom 2 avec zenmuse h3-3d a 759e ne serait pas mieux pour moi?
    Le phantom 3 aurait peut être de meilleurs caractéristiques que le phantom 2 ?
    Merci d’avance pour vos réponses 🙂

  48. Bonjour, pour ceux que ça intéresse ,j’ai ma réponse a mon post juste au dessus .
    Je vais partir sur le dji phantom 3 standard qui passe a 819 euros aujourd’hui 🙂

  49. Allô ,il y a un pilote dans le drone 🙂
    Un peu mort ce forum ,ou alors l’engouement pour le phantom est retomber

  50. salut jai le advanced et je ne parviens pas a le pousser a plus 1km alors qu’il a un portée bien plus grande, avez vous une idée?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.