Fendi et l’AR.Drone

6
222

fendi00Nous vous avions invités à assister au défilé de la collection Automne-Hiver 2014-2015 de la marque italienne Fendi. A cela une bonne raison : ce défilé était filmé avec des caméras « classiques », mais aussi depuis des AR.Drone 2 de Parrot, aux couleurs de la maque de prêt à porter. Peut-être n’avez-vous pas assisté à l’événement en temps réel. Il est encore temps de regarder le show, en différé, depuis cette adresse. L’interface de visualisation est plutôt réussie : vous choisissez la vue classique ou celle filmée depuis un AR.Drone simplement en faisant glisser la souris sur les images.

Perfectible, dirons-nous…

fendi08Ce happening a eu le mérite de faire parler des drones de manière un peu plus sympa que le traitement récent dans les médias. Mais pour être honnête, il y a de quoi être déçu par la qualité des images diffusées par les AR.Drone. La caméra gigote, ce n’est pas bien grave. Mais la pixellisation trop forte est tout de même dérangeante, à tel point qu’on distingue mal les modèles qui évoluent sur le podium. L’interface, qui permettait de placer le flux des AR.Drone presque en plein écran pendant le show a d’ailleurs été modifiée pour limiter la taille de l’image prise depuis les airs – et donc réduire l’effet de pixellisation.

La faute à l’AR.Drone ?

fendi07En partie. La liaison Wifi était probablement très perturbée par la forte densité de téléphones mobiles Wifi. Est-ce que les choses auraient pu être améliorées ? Une simple caméra Mobius et un émetteur 5,8 GHz sur chaque AR.Drone 2 auraient diffusé une image quasiment parfaite en VGA. Personne n’aurait vu le subterfuge… Au final, est-ce que la vue du défilé depuis un drone a constitué une valeur ajoutée ? Pas vraiment. A vrai dire, ce qui importait, c’était le buzz… Peu importe, vivement le prochain événement filmé depuis un drone !

6 COMMENTAIRES

  1. Allez j’enlève la touche SHIFT…Entre le politicien dans son CESSNA très sympa qui n’a jamais piloté de sa vie un drone mais qui compatit et cette idée de com brillantissime de PARROT lors de ce très beau défilé de la marque FENDI aux images embarquées les plus pourris jamais vues sur un évènement INTERNATIONAL !!! Je m’avoue vaincu Fred…
    Je fais des raccourcis faciles”OK” ! mais ,là, on commence sérieusement à toucher le fonds de ce qui ne tourne plus rond dans ce pays : Absence totale de résultat !
    Ils auraient dû prendre le gars de Nancy pour filmer le défilé et avec les images de Parrot pas de danger de procès de droit à l’image : On ne sait même pas distinguer ce que les filles portent ???
    MADE IN FRANCE.

  2. D’où ma conviction : je suis sûr qu’il existe un marché pour la prise de vue indoor par drone. Les machines actuelles (et a fortiori celles destinées aux pros ne sont pas du tout conçues pour cela, notamment pour des raisons de sécurité (survol d’un public). Il reste à inventer et concevoir une machine spécifique. Il y a à mon avis de la place pour une machine aussi sophistiquée que les drones professionnels, mais qui serait d’un format très réduit (environ 15 à 20cm d’envergure) et très légère, dotée de toute la technologie actuelle (caméra HD embarquée et stabilisée, stabilisateur, gyroscope, détecteur d’obstacle, retour automatique, etc) destiné uniquement à réaliser des séquences vidéo en intérieur.

  3. Je suis persuadé que c’est pour bientôt. Le Alias de LaTrax serait parfait pour ça, il lui suffirait d’embarquer un peu d’électronique… Ca devrait être le “job” de Parrot que de faire un tel engin, dans la continuité de l’AR.Drone.
    De quoi changer à jamais la tenue des sessions photo des mariages (pour tous) 🙂

  4. Parrot c’est pourtant bien français…Bon alors, on a des pilotes italiens ! Dommage tout de même pour un tel évènement d’avoir des IMAGES HI-8 de la fin des années 80 pour des drones censés être l’EVOLUTION du film embarqué de ce nouveau millénaire…Vous avez raison tous les deux : Le marché du drone indoor est un réel BUSINESS à venir…peut-être même bien plus juteux que celui outdoor (d’ailleurs les militaires ont déjà ce type de mini drone espion testé actuellement dans des simulations de prise d’otage !)…C’est vrai qu’un Alias de Latrax avec l’auto stabilisation d’une mini paluche HD autonome en 5.8ghz, ça aurait été le TOP dans ce type d’évènement ! Mais HUBSAN devrait nous sortir quelque chose de MAGIC d’ici quelques temps…A n’en pas douter ! WAIT AND SEE.

  5. Oui, Parrot est français, mais il s’agissait de l’initiative de Fendi, une société italienne, pour un défilé à Rome…
    Mais je suis d’accord avec toi, d’ailleurs c’était le propos de mon actua : les images étaient particulièrement moches. Dommage, dans la mesure où l’idée était bonne, je trouve, et qu’il n’aurait pas fallu grand chose pour proposer qqchose de beaucoup plus réussi (regardable).
    Maintenant, c’est un début, je trouve l’initiative intéressante. Ils sont spécialistes de la mode et de la com’, pas du drone. Ca viendra, ils apprendront certainement de cette expérience !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.