Une p’tite mousse ?

8
160

lakemaid1La livraison par drone, nouvel épisode. Depuis l’annonce de Jeff Bezos d’Amazon, les démonstrations s’enchaînent. Nous avions découvert les livraisons de champagne en Suisse. Cette fois-ci, direction les lacs gelés du Minnesota et du Wisconsin aux Etats-Unis. Comment ravitailler en bière les pêcheurs (et les pêcheuses, vous verrez pourquoi dans la vidéo) isolés dans leurs petites baraques préfabriquées installées au milieu des lacs ? Le liquide indispensable pour la survie, brassé par Lakemaid Beer, est évidemment livré avec un multirotor !

Fisherman’s friend

Le président de Lakemaid Beer, Jack Supple, explique que « Amazon doit faire face à de nombreux obstacles. Les zones urbaines denses constituent un frein pour la livraison par drones. Mais nos tests à nous ont été conduits dans des régions désertiques, sur des étendues gelées et vierges d’arbres ou de lignes électriques. Notre drone peut voler en ligne droite, directement vers des coordonnées GPS. lakemaid2Les maisons des pêcheurs sont de hauteur uniforme, ce qui nous permet de les survoler sans risques, et de respecter la hauteur imposée par les autorités. C’est un terrain de jeu idéal pour nous. Les premiers tests ont été des succès sur des lacs de moyenne taille. Nous envisageons maintenant de tester nos drones sur des lacs plus vastes ». Et d’ajouter malicieusement « nous serions heureux de partager nos recherches avec Amazon ».

Vrai ou faux ?

Le projet semble techniquement viable… Mais le multirotor est-il capable de porter le poids du pack de bières, selon vous ? Ne cherchez pas trop longtemps, car il s’agit une fois de plus d’un buzz média, le but étant simplement de faire la promotion d’une nouvelle bière, la Lakemaid Frosty Winter Lager. Le site officiel de la marque se trouve ici. A consommer avec modération, évidemment. Et puis tant que vous y êtes mangez aussi moins de sel, moins de sucre, et au moins 5 fruits et légumes par jour.

La vidéo

 

8 COMMENTAIRES

  1. A force, soit ils vont finir par “Diaboliser” les drones, soit au contraire en faire des produits tellement populaire qu’il va y en avoir de plus et plus. Dans les deux cas, tous les pays risquent de légiférer et de rendre notre passion difficile à pratiquer…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.