Galaxy Visitor 2, le test (1)

43
1711

Dsc_0011-600Le dernier-né du fabricant chinois Nine Eagles affiche un air de famille évident avec le fameux Phantom de DJI. L’explication ? Elle est toute simple : les chinois ne s’embarrassent pas de détails comme la propriété industrielle. Le Galaxy Visitor 2 est donc une réduction de Phantom. Ce serait simplement une question de look ? Non, puisque Nine Eagles promet certaines fonctions similaires à celles qui font le succès du Phantom. Un engin pourtant beaucoup plus imposant…

Tour du propriétaire

Le Galaxy Visitor 2 est un quadricoptère dont la structure est entièrement habillée par une coque blanche aux formes rondes. Il reprend le look du Phantom de DJI, nous l’avons vu, avec un souci du détail absolument sidérant (sachant qu’il s’agit d’une copie délibérée) : on retrouve les bandes rouges sur les bras avants, les ouvertures destinées à laisser s’évacuer la chaleur de l’électronique (indispensables sur le Phantom, sans aucune utilité pour Galaxy Visitor 2), la diode principale de contrôle, les diodes sous chaque bras et même la trappe proéminente de la batterie. Dsc_0017-600Il ne manque que le train d’atterrissage « tabouret » du Phantom pour que la copie en réduction soit parfaite. Nine Eagles a sans doute considéré qu’il s’agissait du seul élément disgracieux du Phantom… probablement à raison, d’ailleurs. Réduction ? Oui. Car le Galaxy Visitor 2 tient dans la main. Il s’inscrit dans un carré de 10 x 10 cm (hors hélices), pour une hauteur de 4,5 cm. Les hélices en question sont les mêmes que celles des Ladybird de Walkera (et de leurs innombrables clones) : elles affichent une longueur de 5,5 cm. Petit faute de goût : elles sont oranges à l’avant, noires à l’arrière. Elles auraient dû être blanches pour cultiver la ressemblance avec le Phantom jusqu’au bout. Un connecteur figure sous la coque, c’est celui qui permet de brancher la caméra et de la piloter à distance. Sur l’exemplaire que nous avons testé, la caméra était déjà montée sur le Galaxy Visitor 2. Elle est petite, en plastique transparent fumé, avec un objectif inclinable, depuis la position horizontale jusqu’à un angle de 45° vers le bas. Sur le côté se trouve une trappe destinée à accueillir une carte mémoire de type microSD. Bon point : la boîte contient une carte de capacité de 2 Go ! Les fils qui partent de la caméra vers le connecteur sous la coque sont courts et regroupés, mais ils dépassent tout de même. Il faut veiller à ne pas les arracher ! Dans la boîte sont également livrées 4 protections pour les hélices, fournies avec 4 vis. Les monter ne prend que quelques secondes… et nous le verrons, mieux vaut le faire ! Le poids de l’appareil ? 31,6 grammes nu (mais avec ses protections d’hélices). Avec sa batterie (10,7 grammes) et la caméra (5,2 grammes), il passe à 47,5 grammes en ordre de marche. Autant dire une plume !

Avant le décollage

Dsc_0005-600Petit tour d’horizon de la radiocommande 2,4 GHz. Son design est assez classique, mais Nine Eagles a pris la peine de la peindre en blanc. Les joysticks sont agrémentés de trims. Sur le dessus figurent deux boutons supplémentaires, AUX1 et AUX2. A l’arrière, on en trouve deux autres encore, libellés PICTURE et VIDEO. Voilà qui laisse présager de nombreuses fonctions utilisables à distance ! Notez que la radiocommande est figée en mode 1 ou 2, semble-t-il sans moyen de la modifier. Faites le bon choix à l’achat ! Une fois les 4 piles AA insérées dans la radio, il faut recharger la batterie du Galaxy Visitor 2. Il s’agit d’une Lipo 3,7V 350 mAh 25C. Un chargeur sous forme de clé USB est livré dans la boîte : il faut environ 40 minutes pour obtenir une pleine charge. La batterie est dotée du petit connecteur blanc et plat qui équipe la quasi-totalité des batteries de micro quadricoptères. Ceux de Walkera et Hubsan, par exemple. Parfait ! Cela signifie qu’il est possible d’utiliser les batteries de tous les appareils concurrents du Galaxy Visitor 2 (Ladybird, X4, et leurs clones), et de profiter de leurs chargeurs. Top, non ? NOOOOOOOOOOOOOOON ! Dsc_0041-600Car la batterie de l’appareil de Nine Eagles est affublée d’une polarité inversée. Un détail dont on ne s’aperçoit évidemment pas au premier coup d’oeil, mais qui saute malheureusement aux narines quand on essaie de brancher une batterie classique sur le Galaxy Visitor 2 : les composants de la carte mère fondent en partie, et ce en quelques secondes. Il va sans dire que cet incident signe l’arrêt de mort du Galaxy Visitor 2. Placée sur un chargeur classique, sa batterie n’a pas provoqué de court-circuit, mais elle a rendu l’âme : elle ne charge plus. Vous êtes prévenu : pour utiliser des batteries classiques sur un Galaxy Visitor 2, il faut impérativement couper les fils, et les souder à nouveau pour changer le sens de l’alimentation. Est-ce que je l’ai appris à mes dépends ? Oui.

Premier décollage

Allumez la radiocommande, ouvrez la trappe, et branchez la batterie : la diode principale du Galaxy Visitor 2 s’allume en rouge, signe que l’appareil est prêt à décoller. Glissez la batterie son logement, poussez bien en plaçant le connecteur bien au centre et… poussez encore en regroupant tant bien que mal les câbles jusqu’à réussir à fermer la trappe. Ce n’est pas facile, il faut un peu de pratique pour avoir le coup de main. Voilà encore une particularité partagée avec le Phantom… mais refermer la trappe est beaucoup plus simple sur ce dernier. Dsc_0175-600Poussez les gaz, le Galaxy Visitor 2 décolle… doucement. Poussez les gaz à fond ! Il prend de l’altitude, mais sans se presser. Première constatation : ce n’est pas un nerveux… En revanche, la stabilité est exemplaire, l’appareil ne dérive presque pas. Vous pouvez corriger avec les joysticks, le temps de gérer l’éventuelle dérive avec les trims de la radiocommande. Avancez, reculez, allez à droite, à gauche, faites une rotation à droite, à gauche, le Galaxy Visitor 2 répond bien. Mais… Si vous avancez, donnez de la rotation et en même temps de l’inclinaison, l’appareil part dans une glissade difficile à contrôler. A l’évidence, l’électronique à bord ne se préoccupe pas de remettre l’engin à plat. Le résultat ? En intérieur, vous risquez une rencontre rapide avec un mur. Les protections d’hélices sont la bienvenue ! Avec un peu plus de place, on parvient à redresser le vol et à reprendre le contrôle… Mais souvent, la glissade se termine par un crash, plus ou moins violent. Les protections d’hélices encaissent les chocs, mais finissent par céder aussi. Il est possible de les recoller, mais leur durée de vie est très limitée. Rien à voir avec la protection d’hélices du X4 de Hubsan, qui résiste beaucoup mieux aux mauvais traitements. Notez que les diodes situées sous les 4 bras ne s’allument que lorsque vous poussez les gaz (comme celles du Phantom de DJI). L’autonomie ? Elle est décevante : l’appareil peine à dépasser les 5 minutes en l’air (caméra activée). Il faudra investir dans des batteries supplémentaires pour ne pas être frustré par le temps de vol.

Mini manuel

Comment passer le Galaxy Visitor 2 en mode acrobatie, comme les autres micro-quadricoptères ? Réponse : vous ne pouvez pas. Il peine déjà à prendre de l’altitude, il n’est donc pas question d’espérer l’entraîner dans des cabrioles ! Pour savoir ce dont est capable l’appareil, la lecture du manuel s’impose. Dsc_0016-600Excellente nouvelle : il a été traduit en français, probablement par son distributeur France Distribution Loisirs. Autre bonne nouvelle : le manuel en anglais est également dans la boîte. Et c’est fort heureux, puisque la version française indique bien les fonctions de base, les conseils importants, les modes de pilotage. Mais elle oublie tout simplement la fonction de retour automatisé… qui mérite pourtant des explications, comme nous allons le voir. Est-ce la faute des traducteurs ? Oui. Mais à leur décharge, le manuel en anglais est parfait pour… se retrouver totalement perdu, les fonctions changeant d’appellation au fil des pages.

Alors, ces fonctions ?

Dans le paragraphe intitulé « Fonctions avancées », on trouve les modes « Débutant » et « Confirmé ». Ils sont activés ou désactivés par la pression sur le joystick de droite, avec un témoin à l’écran : un demi-cercle pour le mode « Débutant », deux demi-cercles pour le mode « Avancé ». Les modes contrôlent les débattements, avec pour résultat un appareil plus ou moins nerveux et réactif. Au paragraphe « Fonction frein », la documentation indique que le Galaxy Visitor 2 peut être piloté avec un outil qui freine l’appareil lorsque les joysticks sont relâchés. Si cette fonction est désactivée, l’appareil continue sur sa lancée (à réserver aux pilotes confirmés). Dsc_0009-600Mais le manuel oublie de préciser comment gérer cette fonction ! Il faut aller à la page suivante, au paragraphe « Choix du mode ON/OFF du capteur d’accélération (AUX2) » pour apprendre que c’est une pression longue sur le bouton AUX2 qui gère la « Fonction Frein ». La diode principale permet de vérifier que le changement de mode est effectif en étudiant la manière dont elle clignote après avoir appuyé sur le bouton AUX.

Le mode « intelligent »

Au paragraphe « Choix du mode de vol conventionnel ou intelligent (AUX1) », on apprend qu’il est possible de piloter le Galaxy Visitor 2 de manière classique avec la radiocommande, ou avec une assistance qui permet de s’affranchir de l’orientation de l’appareil. Ce n’est pas très clair ? Décollez, avancez un peu, et imposez une rotation de 180° à votre engin. Il est face vers vous. Les commandes droite/gauche, rotation droite/gauche et avancer/reculer sont donc inversées (mais pas les commandes haut/bas). C’est évidemment perturbant quand on débute le pilotage. Avec le mode « intelligent », qui est activé avec une pression longue sur le bouton AUX1 de la radiocommande, le Galaxy Visitor 2 va toujours dans la direction vers laquelle vous pointez, même lorsqu’il est tourné vers vous. Ou à 90° sur le côté. Ce mode s’apparente au Home Lock que l’on trouve sur un engin plus évolué comme le Phantom de DJI. Lorsque l’appareil est en mode « Intelligent », la diode principale clignote en rouge. Et voilà, c’est tout, le manuel en français ne propose pas d’autres fonctions…

Dsc_0048-600So, those functions?

Il faut plonger dans le manuel en anglais pour connaître la suite ! Dommage, puisque la fonction manquante dans le manuel français est inédite sur un micro-quadricoptère ! Il s’agit du retour automatique au point de départ. Imaginez que vous soyez parti un peu loin, et que vous éprouviez toutes les peines à faire revenir l’appareil. Appuyez sur la touche AUX1 : il revient vers vous, tout seul, sans que vous deviez le piloter – même s’il faut tout de même contrôler l’altitude avec les gaz. Si vous touchez les joysticks, vous reprenez le contrôle de vol. Idem si vous appuyez brièvement sur la touche AUX1, vous quittez le mode de retour automatique…

Voilà pour le tour d’horizon du Galaxy Visitor 2. Les fonctions avancées sont-elles efficaces ? Quelle est l’autonomie de la bestiole ? Que vaut la caméra intégrée ? La réponse, c’est ici, dans la seconde partie de cette chronique.

Une vidéo

 

43 COMMENTAIRES

  1. Bonjour ^^

    Encore un test intéressant ^^

    aïe !!! le coup de la polarité inversé !!! sa crains vraiment !!!
    Sa vous a grillé la platine ?? ils ont même pas était foutus de foutre une diode de protection pour évité sa …
    Je suis pas fan du design du “phantom mais la sur un “mini moi” je trouve sa plutôt sympas ^^
    Par contre la LIPO de 350 mah … déjà que je trouve ridicule l’autonomie de mon mulet mais la à peine 5 min ! …
    Vivement la suite ^^

    Bien amicalement

  2. Bon hier j’ai vu ce drone que franchement je voulais, j’ai ouvert la boite et là déception total, à tout point de vue.
    Le Drone, plastique bas de gamme, qualité médiocre, le reste et pareil, la radio idem, franchement pas mettre un centimes dans cette bestiole.
    Comparer à un autre drone vous allé vite comprendre…Cela vous fera une me..e de plus.
    🙂

  3. Test interessant merci , vivement la partie video !, ca confirme mes impressions de novice , quadri tres sympa niveau look ,mais puissance limitée autonomie reduite et les differentes fonction pas tres claires a maitriser , du moins pour le miens qui est rangé sagement dans un boite ,un moteur et la carte grillée …
    Je viens d acheter le quadri ovni vendu 30 euros dans une grande surface , moins jolie , mais stable , puissant , autonomie 10min , pas de camera mais surement moyen de mettre une keychain , que du fun pour un second mini quadri qui donne acces a la fonction looping sans stress

  4. Ca me rassure que tu confirmes. Je me suis pris une volée de bois vert par deux distributeurs qui ne sont pas contents de ce qu’ai dit. Ils n’ont pas encore lu la suite ! 😎

  5. Fred s’est le métier qui rentre . 🙂

    Moi je suis là pour dire les choses s’en avoir d’influence et cela ce voit. Ni d’intérêt. le mieux s’est d’acheter les drones comme cela fini les liens Sponsorisé. Pour ton site s’est le mieux. Car dans les écrit on le ressent vachement.

    je pense à tous, et quand vous avez mis + de 100€ dedans cela fait mal.

    S’est le cadeau de Noël empoissonné 🙂

    Tout de même toi qui à plein de drone, cela saute aux yeux. S’est pas la qualité d’un LAdyBird ou X4.

    La radio aussi, il y a que le tournevis qui vaut quelque chose la dedans…

    Enfin je vous aurai prévenu 🙂

  6. lol, on attend la suite avec impatience alors…

    @ Davelawave, ça serait possible d’avoir un petit compte-rendu de l’expérience ? quelques photos, une vidéo en vol etc. ?

  7. Bonjour ^^

    @Fred vous pourrez dire aux deux distributeurs que l’honnêteté permet de gardé c’est clients et d’en gagné !

    Sérieusement si il préfère vendre un article de mauvaise qualité et perdre des clients, au lieu de conseillé un bon produit et voir le client revenir et lui envoyé d’autre clients (bouche à oreilles) se sont juste de mauvais commerciaux !

    En même temps c’est un sacré compliment ^^ Ils reconnaissent que vous êtes influant, donc que beaucoup de gens viennent ici cherché des infos de qualité ^^
    De toute façon soit on est du coté du clients en lui disant la vérité, soit on est du coté des revendeurs en faisant de la pub (gratuite)pour tout et n’importe quoi, sans AUCUNE crédibilité !!!

    Continué comme sa Fred ! C’est comme sa que on l’aime votre site ^^

    Bien amicalement

  8. Fred, il n’est pas forcément nécessaire de dessouder les fiches du connecteur de batterie pour en changer la polarité. En effet, les fiches sont maintenues dans le connecteur plastique uniquement pas des petites languettes soulevées. Il suffit d’appuyer sur ces languettes au dos du connecteur et tirer sur le fil pour l’extraire.
    Simplement, attention au moment où les 2 fiches sont à nu, elle ont tendance à venir se toucher et mettre la batterie en court circuit (Ca je l’ai appris à mes dépends !)

  9. Bonjour a tous

    Une petite question au sujet des batteries, et il possible d utiliser les batteries et chargeur d une LAdyBird pour un X4 V2. J ai une belle collection de Lady ;-), et leur cherche un petit copain donc si ils peuvent partager leur alimentation, mon porte monnaie apressira

    Merci Fred pour ton site j attend tous les matins de pouvoir lire le colporteur de passion…

  10. Ce site est super ; il faudrait par contre songer à faire évoluer cette partie commentaires vers un forum ; à un article correspondrait un sujet (comme Les Numériques ? Ha bon ? 😀 ), ce serait plus agréable non ?

  11. Hello Florent,
    Merci pour les compliments. Le truc avec un forum c’est qu’il faut le modérer, et pour cela il faut du monde et du temps. Hélas, nous n’avons aucun des deux.mais disons qu’on garde l’idée sous coude 😉

  12. Okaaaaaaaaaaay ! Bon, je ne le savais pas… je suis mauvais en bricolage, c’est définitif 😉 Je vais essayer de faire la manip’, ceci dit 🙂 Je prévois l’extincteur 😉
    Merci pour le tuyau !!

  13. Bonjour ^^

    @Lukather40 Votre vidéo est faite avec la cam d’origine ??? la qualité est …. vraiment … mauvaise !

    Je sais pas si c’est moi qui m’attend toujours a des résultats mirobolant ou si j’ai quand même un peut raison …. :p

    Bien amicalement

  14. Elle n’est pas aussi mauvaise mais elle n’est pas non plus bien meilleure.

    Si je peux demain je refais un test avec un peu plus de soleil car la c’était en fin d’après midi

  15. Oh, belle trouvaille. Non celle-ci est la version Robbe (elle se présente sous la forme paysage alors que la FDL est en portrait -> voir la photo du contenu de la boite à la fin de la chronique part 2). Du coup, dans celle-ci, tout est traduit ! Génial, merci ! Ca va aider pas mal de monde je pense 🙂

  16. Bonjour j ai acheté le galaxy visitor 2 tout se passe bien jusqu’au moment ou fessant une manœuvre et maintenant il ne s incline plus et ne vas va plus d avant en arrière. Pourriez vous m aidez? Merci d avance

  17. Hello,
    Je venais poster ici un petit retour du GV2 mais depuis ce matin il a pris du plomb dans l’aile, je m’explique : j’ai acheté ce petit drone pour me faire la main avant de m’offrir le Phantom, bref après avoir fait toutes les manips de calibration ce drone est vraiment sympa est simple à utiliser, prise de vue vidéo à la hauteur du prix de vente don plutôt classe bref un bon gadget assez résistant sauf les protèges hélices qui sont carrément cheap !
    Mais depuis ce matin et ce à ma grande surprise, le drone Monte/descend et tourne sur lui même de façon normale mais ne réagit plus aux commandes droite/gauche/avant/arrière.
    au finale c’est comme si les 2 joysticks n’avais plus que chacun un seul axe de travail je doute que ce soir un problème “matériel” mais plus un réglage a la *** qui ce serais activer par magie (genre vol de demo ou autre) si quelqu’un à une idée et/ou à déjà eu le problème (Comme LEA apparemment.)on pourrais essayer de trouver une solution ensemble.
    J’ai déjà envoyer un mail à Nine Eagle (on sait jamais) je vous posterais la réponse si elle est pertinente.
    Ultime question; ya pas moyen de faire un petit factory reset de la remote ?

  18. Mail parti pour le distributeur Français du modèle, plus d’infos possible prochainement !
    En tout cas si je doit le retourner (c’est déjà le 2éme coup de SAV) j’repart tout de suite sur un Phantom et fini l’gadget ! ^^

  19. Bonjour à tous,

    Apparement, il s’agit du même modèle que le Heli-Max 1Si, non ?
    Ce 1Si semble avoir reçu un très bon accueil sur le site RCgroups : d’où vient la différence avec votre essai ?

    Merci,
    LP

  20. A vrai dire, je n’ai pas suivi les discussions sur RCgroups sauf celles sur le Galaxy Visitor 2 au début de sa commercialisation. A l’époque, tout le monde était d’accord sur le manque de puissance, la polarité des batteries inversée, les soucis de contrôle dès qu’il y a de l’inclinaison, le retour au point de départ capricieux, l’orientation automatique hésitante…
    Le mieux, j’imagine, est de croiser les arguments de chacun pour se faire une opinion…

  21. Bon, je corrige ma position. Il est vrai que les commentaires étaient enthousiastes au début du thread sur le Heli-Max 1Si mais par la suite, les membres font état d’un manque de puissance, comme vous le décrivez et recommandent de ne pas acheter ce quad !

    Désolé du dérangement, bonne suite.

    LP

  22. pour les commandes qui ont disparues, c’est que vous avez appuyé sans faire expres sur les joystick et donc entré dans le mode réglage, appyé encore une fois sur les gaz, et tout reviendra dans l’ordre, dans le comparatif ce qui est faux est qu’on peut effectivement tout rerégler tous les réglages d’usine, meme la vitesse de l’auto-retour, les triggers etc
    je peux vous faire un scan d’une doc en francais d’une page ou tout est récapitulé . .merci pour votre site . .ciao

  23. Bonjour,

    Je suis surpris pour les critiques de certaines personnes.

    J’ai acheter le Galaxy visitor 2, et franchement j’en suis content de la bestiole.

    Il est un peu dur de le faire voler au début, mais avec un peu de la pratique ( pour moi 30 minutes ), je m’en sort très bien pour filmer.

    Je n’utilise pas ce drone pour faire de la voltige, j’en ai un autre a 49 euro depuis 4 mois ou je m’entraîne souvent, et cela m’a beaucoup aider.

    Depuis un mois que je m’entraîne avec le Galaxy visitor 2 et le but est de me former a faire du montage de film.

    Je ne dit pas qu’il est parfait et surtout je touche au minimum aux réglages, c’est pas ma priorité…l’essentiel c’est de faire des prises de vues pour des futurs reportages et il le fait très bien.

    A bientôt Fred et les autres…

  24. La partie vidéo est effectivement ce que j’ai apprécié avec cet appareil. La partie pilotage ne m’a pas emballé du tout face à la concurrence, y compris en volant “pépère” pour faire de belles vidéos… Je lui préfère un Alias de LaTrax avec une caméra Mobius, par exemple. Mais tout est une histoire de besoins !

  25. Bonjour,

    Si votre Galaxy visitor 2 ne répond plus aux commandes (avant, arrière, droite, gauche), la sensibilité de vol a été déprogrammer.

    1- Allumez votre émetteur
    2- Appuyez sur le manche de profondeur ( gauche = mode 1, droite = mode2)
    3- Quand l’émetteur a un son intermittent, poussez le manche des gaz a une valeur appropriée (je recommande 25 pour débutant) par défaut il est a 38 en valeur moyenne, appuyez une fois sur l’autre manche pour sauvegarder. ne pas oublier de remettre le manche des gaz a zéro.

    Bon reglage.

  26. Bonjour,

    Je viens poster sur ce site car lors de ma recherche initial je suis passer ici et malgrès quelques com négatif je me suis lancer…J’ai acheter mon premier drone! un galaxy visitor 2! Apres de nombreuses recherches, un budget serré et une furieuse envie de pouvoir filmer en vol (paysage, nature , forets …) j’ai fais ce choix car le rapport qualité prix est malgrès tout présent! certes 110 euros c’est un peu cher mais après 40 min de charge vous pouvez voler…. 5 min. Donc il faudra acheter quelques batteries. 20 € … et des protéges helices de rechange lol Étant débutant je pense que j’achète la coque et un jeu d’hélice 2 semaines après.

    Mais finalement après quelques heures de vol je m’éclate. Vraiment,, mn collegue qui posséde n X 350 de Blade, le trouve stable et la vidéo plus que correcte, certe pas la qualité de sa GoPro mais pour le prix!!!!! il ne me manque qu’une chose… un peu de folie, un petit back flip ou autre!!! Avez vous un conseil d’achat d’un petit modèle pour ce genre de figures.
    Si vous le souhaitez je peut poster une petite video de mes prises de vue.

    En attendant vos conseils pour continuer mon aventure dans le monde de la quadricopterologie!

    A bientot!

  27. Coool 🙂 Bon, rien à faire, moi je n’apprécie pas cet appareil que je trouve lent et poussif. Mais le principal, c’est de s’amuser et de prendre du plaisir !
    Pour aller plus loin, je pense que l’Alias de LaTrax est la bonne machine, solide et nerveuse. Il faut simplement trouver une caméra à y installer, et savoir que les moteurs sont susceptibles de devoir être remplacés…

  28. Bonjour
    Aurais tu gardé ces videos de reglage ? (avec ce lien j ‘ai une page en chinois me disant probablement que ce lien est inaccessible) car mon drone (que je viens d ‘acheter) est loin d etre stable (avec manette de gaz seule, il va tjrs a gauche ou avance)
    Merci d ‘avance

  29. Bonjour j’ai une petite question un ami m’a offert ce galaxy visitor 2 (déjà utilisé) mais la batterie semble endommagée… Lorsque je le charge il clignote très rapidement. Faut -l que je me rachète une deuxième batterie?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.