Blade 180QX, le test (2)

26
2480

Dsc_0026-600Voici la seconde et dernière partie de la chronique du Blade 180QX de Horizon Hobby. Vous avez loupé la première ? Cours de rattrapage ici ! Le tour des fonctionnalités de l’appareil est fait, l’engin monté et sa caméra opérationnelle, et il a décollé en assurant de beaux stationnaires. Le Blade 180QX est stable, une caractéristiques très rassurante pour les novices, notamment parce que la radiocommande agit sur le vol avec douceur, en pardonnant les erreurs de pilotage.

Coup de boost !

Passez l’interrupteur de gauche à la position du milieu. Pas besoin de vous poser pour le faire. Vous êtes en mode stabilité à angle élevé. Le Blade 180QX devient très nerveux ! Un bonheur pour les pilotes expérimenté, qui peuvent prendre de la vitesse, réaliser des virages serrés, freiner efficacement. L’interrupteur offre une troisième  position : vers le haut. Il s’agit du monde agilité. Dsc_0023-600Attention, l’appareil n’est plus totalement stabilisé, c’est à vous de jouer le rôle du gyroscope des accéléromètres et de rétablir l’équilibre. Ce mode est déconseillé aux débutants, et à éviter en intérieur. Mais si vous volez à l’extérieur, il permet de réaliser des acrobaties : tonneaux, loopings. Il faut un peu de place : prenez de l’altitude, poussez les manettes dans la direction vers laquelle vous voulez déclencher votre pirouette, attendez qu’elle se termine… et tentez de rétablir l’équilibre. C’est assez facile, mais il faut un peu de pratique pour que le rétablissement soit réussi. Pour les premiers essais, vous pouvez repasser l’interrupteur à la position 0 (vers le bas) à la fin de la pirouette pour que le Blade 180QX se stabilise automatiquement. Ca marche… mais c’est de la triche ! Et l’autonomie ? Elle atteint 10 minutes, avec la caméra fixée au Blade 180QX. C’est très satisfaisant, mieux en tous cas que des appareils concurrents. Et dans le vent ? Tout comme le Blade mQX, cet appareil n’est pas vraiment fait pour voler avec du vent. Il y a bien sûr moyen de tenir tête à des bourrasques, mais les hélices assez larges offrent une trop grande prise au vent, qui n’est pas compensée par la vitesse de rotation élevée qu’auraient permis des moteurs Brushless.

Caméra au poing

DSC_0012a-600Pour immortaliser vos vols, prenez des photos en l’air et filmez ! C’est tout l’avantage de la radiocommande  et son bouton rouge de prise de vues. Appuyez une fois : la caméra prend un cliché. Appuyez encore, elle en prend un autre. Faites une pression longue : la caméra clignote, indiquant qu’elle a changé de mode. Si vous appuyez sur le bouton, vous lancez désormais l’enregistrement d’une vidéo. Mais à distance, il est difficile de voir la diode de la caméra pour vérifier si la caméra tourne bien. Il faut se rapprocher pour en avoir le cœur net – car il est extrêmement désagréable de découvrir que la carte mémoire est vide au retour au sol… Une pression supplémentaire sur le bouton rouge stoppe l’enregistrement. La batterie de la caméra fonctionne sans discontinuer pendant 45 minutes. C’est très correct, cela représente plus de 4 vols de suite !

Le résultat ?

Que valent les photos prises par la caméra du Blade 180QX ? Elle produit des images en 1280 x 720 pixels. Jusque-là tout va bien. Mais la compression semble très forte, trop pour que les images soient agréables : elles ne sont pas très nettes. Le constat est le même pour les vidéos, elles-aussi stockées dans une résolution de 1280 x 720 pixels, à 30 images par seconde, accompagnées d’une bande son monophonique. La compression perturbe la netteté de la même manière. PICT0009Et c’est dommage, puisque le capteur de la caméra s’accommode bien des changements de luminosité et respecte les couleurs. Le manque de netteté s’accentue encore avec le mouvement. Lorsque vous filmez en intérieur et en stationnaire, sans vibrations, l’image est correcte, sans plus. Mais en extérieur, l’appareil bouge un peu plus, et l’image se détériore beaucoup. Avec du vent, l’image est tout simplement tellement pixellisée qu’elle en devient floue ! Qui plus est, certaines images sont « perdues », la vidéo devenant saccadée. Au final, cette caméra se révèle très décevante, pas du tout à la hauteur de concurrentes de type Keychain comme la 808 #16 par exemple… Dernier défaut, tout du moins sur la caméra que nous avons testée : connectée en USB, elle a refusé d’apparaître dans l’Explorateur de Windows. Il nous a fallu extraire la carte mémoire microSD pour la lire directement. Etonnant, d’autant plus que cette fonction est mentionnée dans la documentation.

Quelle charge ?

Puisqu’on en parle, est-ce que le Blade 180QX est capable de décoller avec une caméra 808 #16 ? Le surpoids est de 3 grammes seulement. Fort logiquement, le Blade 180QX décolle sans aucun souci et vole à la perfection avec cette caméra qui offre la même résolution que la caméra EFC-720, mais capture des images qui brillent par leur piqué, leur contraste et leur netteté. Ce n’est pas une Gopro, bien sûr, mais la qualité est bien supérieure à celle de la caméra de Horizon Hobby. Dsc_0022-600Il n’est pas possible de la contrôler à distance ? Certes, car il n’est pas possible d’utiliser le connecteur de la EFC-720. Mais il suffit de déclencher la vidéo avant de décollage. Ou de lancer les prises de vues en timelapse pour que les photos soient prises automatiquement à quelques secondes d’intervalle. Il ne vous restera plus qu’à choisir les meilleures. Notez que la bande de type Velcro sous la trappe de la batterie est parfaite pour fixer la caméra 808 #16, et que l’autonomie de l’appareil reste très proche des 10 minutes. Est-ce que l’autre caméra Keychain à succès, la Mobius, peut aussi être portée par le Blade 180QX ? Oui, mais 40 grammes sont un peu handicapants pour l’appareil, qui décolle mais peine à monter, et évolue avec un peu d’inertie à cause de ce surpoids. Pourtant il vole tout de même, et les images qu’elle tourne sont tout simplement superbes, dépourvues de vibrations et du fameux effet Jello en intérieur ! En extérieur, les vibrations sont plus sensibles, mais le résultat reste correct. L’autonomie en prend un coup aussi, elle dépasse difficilement les 4 minutes. La bande de type Velcro permet de fixer la caméra, mais c’est de justesse. Qu’à cela ne tienne, vous pouvez acheter du Velcro, un peu plus long, pour mieux sécuriser la caméra sous l’appareil…

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0003-600Oui, le Blade 180QX se révèle d’une stabilité impressionnante, très agréable pour passer d’un micro quadricoptère à un appareil un peu plus puissant, parfait dans un intérieur (suffisamment grand tout de même), qu’il est possible de faire vol en extérieur – quand le vent est faible s’entend. Son prix ? Il est proposé à 179 € chez Net Loisirs (ici) en version RTF (avec sa radiocommande) et avec sa caméra EFC-720. Cette dernière constitue, vous l’aurez compris, le point faible du Blade 180QX. Mais ce n’est pas rédhibitoire : vous la remplacerez avec bonheur par une Keychain 808 #16 ou une Mobius (même si vous perdez la faculté de piloter la caméra à distance). Et là, les images que vous allez shooter depuis les airs seront top ! Si vous disposez déjà d’une radiocommande de Horizon Hobby, choisissez la version BNF (sans radio), elle vaut 149 € avec la caméra, toujours chez Net Loisirs (ici). Vous pourrez piloter l’appareil sans problème avec toutes celles commercialisées par Horizon Hobby. Attention, les radiocommandes MLP4DSM, DX4e (ancien modèle) et DX5e (idem) ne permettent de sélectionner que les modes stabilité à angle faible et agilité. Mais elles autorisent les prises de vues et déclenchements de vidéos à distance… Dans la boîte, vous trouverez le Blade 180QX prêt à voler, sa radiocommande et un jeu de piles, le train d’atterrissage et ses 4 vis, la caméra et une carte microSD de 2 Go, son Velcro et un câble USB pour la recharge, une batterie et son chargeur USB, un câble pour connecter la caméra au Blade 180QX, 4 hélices de rechange, deux cercles de caoutchouc de rechange pour le canopy, un mini tournevis et le manuel – en (bon) français…

Une vidéo (de la caméra EFC-720 et de ses concurrentes)

Des vidéos filmées avec la caméra EFC-720 livrée avec le Blade 180QX de Horizon Hobby et pilotable à distance, en intérieur puis en extérieur, suivies de séquences filmées avec une caméra Keychain 808 #16, puis une Mobius (à la place de la EFC-720).

D’autres photos

Dsc_0087-600

Dsc_0085-600

DSC_0062a-600

Dsc_0070-600

Dsc_0055-600

Dsc_0040-600

Dsc_0036-600

Dsc_0027-600

Dsc_0022-600

Dsc_0012-600

 

26 COMMENTAIRES

  1. Bonjour ^^

    Merci pour se nouveau test ^^
    Pour moi test neutre 🙂

    Je vais peut être être désagréable mais, outch ! 180 euro !
    Ok il y a une cam, mais quand même … même si il est très stable je pense que le 107C ou 107D sont un meilleur choix … ( j’avoue le design me plais pas ^^ )
    Mais je le redis, à l’utilisation il a l’airs vraiment bien ! mais le cout …

    Bien amicalement

  2. Merci Fred pour cet excellent test (neutre !) : )
    Mais effectivement, comme l’a dit Hamaoks, 180 roros quand même ! :/
    Et quand tu vois la qualité des vidéos/photos, t’as juste envie de prendre une version sans camera…qui n’existe pas ! 🙁

  3. A moins que Horizon Hobby ne force la vente des packs 180QX+caméra (ce qui est tout à faire possible), il est probable qu’une version caméra-free soit proposée…

  4. Très bien écrit s’est toi Fred ? alors une bêtes en vol ? bien content pour une fois pas moi qui perd un bras.
    🙂

  5. Non le mqx ne possedait pas d’un “retour a plat” automatique lorsqu’on lache les manches, faute d’etre équippé d’accelerometres (il ne possedait que des gyros)
    Le modele est donc bien different et s’apparente plutot a un gros nano qx au niveau electronique
    D’ailleurs Fred, petite erreur dans le test a ce propos, en mode “agile” le pilote doit jouer le role des accelerometres, et non des gyros: les gyros garantissent une attitude constnte du modele, les accelerometres, eux, garantissent une assiette constante, et ce sont ces derniers qui sont desactivés dans ce mode 🙂 (la minute indispensable de monsieur casse bonbons)

  6. merci pour ce test, objectif ;)…pas à la hauteur de mon Hoten x (même prix) mais au vue des vidéos, vraiment stable quand même…sans vent !

  7. erreur dans le lien vers le “cours de rattrapage” 😉

    Essai très agréable à lire.
    Juste une remarque, dommage que le prix n’apparaisse qu’à la fin. Moi j’aime bien avoir ce paramètre dès le départ, ce qui permet de confronter les caractéristiques/critiques à la valeur de l’objet dès la première lecture 🙂

  8. Ah, merci pour le lien, je viens de corriger !
    Pour le prix, c’est vrai… En fait, je ne le “monte” en début de chronique que lorsqu’il est vraiment inhabituellement bas, et donc qu’il “excuse” les défauts constatés lors du test. Ta remarque bien sûr est pertinente, je la note !

  9. Bonjour Fred et tout les autres
    Quelqu’un sait-il quel signal sort du module récepteur/contrôleur par prise type servo ordinaire servant à commander la camera d’origine. Peut-être cette commande est utilisable.
    Merci tout le monde.

  10. Re bonjour tout le monde.
    Aussi je souhaiterais savoir ou trouver les instructions sur la programmation de l’émetteur DSMX/2 pour contrôler toutes les fonctions du 180QX. Ordre, sens et débattements des commandes Thr, Ele, Rud, Ail, Vol très stable, Stable, Acro, Caméra Photo, Film.
    Thanks Y’all.

  11. Voici les instructions: http://www.bladehelis.com/ProdInfo/Files/BLH7400-Manual_FR.pdf
    Pour les commandes Throtlle, Elevator, Aileron, Rudder c’est le contrôleur de vol qui s’en occupe de gérer la puissance des moteurs suivant ta commande. Tu n’as qu’à mettre ta télécommande en mode Avion. Pour le Vol très stable, stable et Acro, tu n’as qu’à régler le pourcentage de débattement dans Dual/Rate. Plus le pourcentage est bas, plus le quad est lent, mais stable. Pour enlever la stabilité (entrer en mode Acro) tu diminues le pourcentage du gain du gyroscope en dessous de 50%. C’est pratiquement pareil pour tout les contrôleurs de vols, qu’il soit RTF ou DIY. Mais certain contrôleur DIY faut leur télécharger le bon programme à partir de l’ordinateur avant. Mais bref, suite le manuel!

  12. Ma camera ne fonctionnait déjà pas à la base(dû à la carte SD), mais ne veut toujours pas passer en mode vidéo, ce qui est quand même sa première utilisation…

  13. Hey!

    Je viens de recevoir ce drone avec la télécommande de base et j’ai d’énorme difficulté à le faire se stabiliser. Le mode est “0”, je l’ai allumé sur une surface plane, j’ai essayé d’inverser les moteurs pour voir si un de ceux-ci n’était pas défectueux et cela ne change rien. Le fait est que le drone part toujours dans la même direction et cela dès le décollage du 180 qx. J’ai également constaté qu’à très faible puissance de “gaz” uniquement 3 moteurs se mettent en route c’est qu’une fois la molette de “gaz” à mis parcours que les 4 hélices tournent –> un problème du gyroscope peut être?

    Bref pouvez-vous me conseiller?

  14. Cette machine est excellente et ludique ! La caméra est vraiment moyenne c’est sûr. Pour la machine elle vole bien mais je suis étonné que personne se plain de la batterie qui tient pas super bien, il m’est arrivé plusieurs fois de la voir tomber lorsque le vol était un peu acrobatique. J’ai customisé cela avec une mousse et du velcro qui cale bien la batterie. Sinon il est facilement adaptable en FPV et sans découper le fuselage avec un peu de bricolage, il est super pour avoir du fun en fpv dans un jardin et débuter l’acrobatie. Le mien a du tombé au moins 20 fois dans l’herbe, jamais eu de casse 🙂 Bon vol !

  15. sympa… mais bon vraiment pas solide
    des acrobatie raté, un loop foiré et c’est un bras pété, les hélices finissent par mal tenir même ud moins l’engrenage
    a 10€ le bras en fibre outchh
    et la 1 sortie moteur carte mere hs 40€ la carte
    aie j’arrête les frai pour le moment…le fpv avec c’est sympa,mou…mais sympa pour débuter mais ça reviens chere en piece
    je suis passé sur du vrai FPV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.