Drone et archeologie

0
828
Crédits CNRS – UMR 5608 TRACES, Terrae – Projet Archéodrone, clichés J. Braga.

Les usages civils des multicoptères se développent à vitesse grand V, pour preuve cette initiative de Nicolas Poirier, chargé de recherche au CNRS et basé à Toulouse. Spécialisé en archéologie au sein de l’unité TRACES “Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Société”, équipe Terrae “Archéologie et histoire des sociétés médiévales méridionales”, il a choisi de donner un coup de boost à ses missions en s’appuyant sur un octocoptère équipé d’une caméra thermique. Le principe ? Les photos aériennes ne dévoilent pas forcément ce que recèle le sous-sol. Mais une caméra thermique permet de révéler des différences de température qui aident à la prospection, puisque la présence de vestiges ou de ruines modifie sensiblement la température à la surface du sol.

Grand format

Crédits CNRS – UMR 5608 TRACES, Terrae – Projet Archéodrone, clichés L. Bruxelles.

Il fallait un multicoptère suffisamment puissant pour être en mesure d’embarquer la caméra thermique. Nicolas Poirier s’est tourné vers la société Flying Eye, qui lui a fourni un équipement sur mesure. Car la caméra thermique, une FLIR T620, pèse tout de même 1,4 kilo. Le drone et sa radiocommande sont accompagnés par une station au sol capable de rapatrier en temps réel les données de pilotage (batterie, altitude, GPS, etc.), de contrôler les points de passage GPS (waypoints), l’enregistrement des vidéos.

Hors des frontières

Le projet Archéodrone a mené son équipe sur plusieurs sites archéologiques dans des endroits proches comme le Berry, mais aussi un peu plus éloignés de nous. Il a notamment permis de survoler le site de Silla del Papa en Espagne, réputé pour sa difficulté d’accès, ou en Afrique du Sud sur les sites de Kromdraai et Sterkfontein (voir la vidéo plus bas). Les missions et l’actualité du projet sont à suivre sur le blog Archéodrone, qui se trouve ici. Le site est un bonheur si vous aimez ce type de projet, avec des explications détaillées sur les missions. Vous allez y découvrir par exemple les bases de la Photogrammétrie et de la Thermographie aéroportée…

Crédits CNRS – UMR 5608 TRACES, Terrae – Projet Archéodrone, cliché N. Poirier.

Archéodrone, mission en Afrique du Sud.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.