Hubsan H201F

85
878

Le vol en immersion (c’est-à-dire avec une vue depuis l’hélico, comme si vous étiez dans le siège du pilote) est à la mode ces temps-ci. C’est une excellente nouvelle, puisqu’il est possible de s’amuser à prix léger. Tout est relatif, disons plutôt à un coût moins élevé qu’auparavant… Le dernier-né de chez Hubsan, un constructeur chinois, est entièrement dévoué à la cause du vol en immersion. Pas de bricolage, pas de soudures, pas de choix de matériel, tout est prêt à l’emploi !

Tour du propriétaire

Le H102F est un petit hélicoptère mono-rotor, plutôt d’ancienne génération puisqu’une partie de sa stabilité repose sur une barre de Bell. C’est une tige au-dessus des pales principales, lestée par deux poids. Un rotor arrière complète le dispositif pour assurer l’anticouple (éviter que l’hélico ne parte en rotation). Ce n’est pas un micro hélicoptère : l’engin mesure tout de même 35 cm de longueur (hors pales), avec un rotor principal de 38 cm de diamètre. Du fait de sa technologie monorotor et de sa taille, il est très clairement destiné à évoluer en extérieur, ou dans un intérieur à grand volume, un gymnase par exemple. Bon point pour la réalisation : la tige de queue en métal est épaisse, semble solide, renforcée par des haubans fixés à la cage (en métal également) qui contient le cœur de l’hélico (moteur et électronique). Le tout pèse d’ailleurs presque 190 grammes. Le plastique n’est pas absent de cet hélicoptère, c’est lui qui protège le moteur du rotor de queue, c’est aussi dans cette matière qu’a été faite la couronne principale. Entrainée par un galet en métal, lui : il y a un risque d’usure à la longue entre les deux pièces. Le canopy est plus épais que sur les petits hélicoptères, il est du coup très résistant. La caméra, dispositif indispensable pour le vol en immersion, se trouve entre les patins du train d’atterrissage… Elle dépasse un petit peu : les patins ont été munis de rondelles de caoutchouc pour surélever l’hélicoptère – et assurer des atterrissages moins brutaux. Une petite trappe permet d’accéder au compartiment de la batterie, placée à la verticale (c’est inhabituel). Elle tient bien dans son logement, sans risque de bouger ni de se détacher.

L’équipement vidéo

La caméra constitue le principal instrument de vol pour l’immersion. Hubsan explique qu’il s’agit d’un modèle de 5 mégapixels. Soit une résolution d’environ 2500 x 2000 pixels. Parfait, mais nous allons voir que… une telle résolution ne sert à rien pour cet hélicoptère ! L’objectif de la caméra est orientable. Un peu. C’est-à-dire que vous pouvez la faire pivoter de quelques degrés. Mais elle ne peut pas être positionnée à l’horizontale, ni à la verticale : elle reste inclinée de 5 degrés environ. Une fente à l’arrière de la caméra laisse supposer que l’on peut y glisser une carte mémoire de type SD. Pourtant, non, déception, il n’y a pas de lecteur de support mémoire… La caméra est équipée de son propre émetteur vidéo, qui envoie l’image en temps réel. Pour la recevoir, Hubsan a conçu une radio un peu particulière. Elle repose sur les classiques joysticks et leurs trims, mais elle inclut aussi un écran ! Elle est agrémentée de deux antennes. Celle de gauche sert à la connexion radio en 2,4 GHz pour le pilotage de l’hélico. Celle de droite est en 5,8 GHz, exclusivement destinée à la réception du flux vidéo. En théorie, l’usage des technologies 2,4 et 5,8 GHz permet de réduire les risques d’interférences des ondes radio. L’écran LCD de 3,5 pouces est plutôt réussi, clair et visible même en plein soleil. Bon point : Hubsan a aussi ajouté un cache en trois pièces, qui se déplie en un clin d’œil et évite que le soleil ne vienne perturber la vision de l’écran. La résolution de l’écran n’est pas indiquée par Hubsan, mais elle est faible, probablement de 320 x 240 pixels, peut-être de 640  x 480 pixels. C’est suffisant pour voir correctement l’image, mais on se demande, du coup, à quoi peut bien servir la résolution de 5 mégapixels de la caméra ? A enregistrer une vidéo du vol, bien sûr ! La radiocommande comporte d’ailleurs une trappe pour glisser une carte mémoire de type MicroSD. Sauf que… Sauf que la déception est la même que pour la caméra montée sur l’hélicoptère, la trappe ne comporte pas de lecteur de cartes. Le connecteur Jack 3,5 mm rose est une sortie pour brancher des lunettes. Mais celles habituellement utilisées pour le vol en immersion ne sont pas compatibles.

Premier vol

Une fois les 8 piles AA placées dans la radio, la batterie 7,4V 650 mAh 15C rechargée (cela prend environ 1h30), placée et branchée dans l’appareil, il faut allumer la radio. Elle prend quelques secondes pour lancer le logiciel, puis attend la connexion avec l’hélico. L’opération prend quelques secondes. Mais échoue parfois, il faut alors tout éteindre et tout rallumer. La radiocommande choisit à ce moment des fréquences (2,4 et 5,8 GHz) qu’elle estime les moins encombrées. Dès que la connexion est établit, l’image captée par la caméra embarquée s’affiche à l’écran. Elle est accompagnée de quelques indications numériques (cela s’appelle un affichage OSD, « On Screen Display »). On y trouve par exemple la valeur des joysticks, le voltage des piles de la radiocommande. Mais n’espérez pas y trouver la charge de la batterie, le cap, l’altitude ou la position GPS, l’électronique de bord ne dispose pas des capteurs adéquats. Un indicateur de temps se déclenche dès que vous mettez les gaz, il vous permet de surveiller la durée du vol (et d’éviter de trop solliciter la batterie). Il est temps de décoller. Pour ce premier essai, ce sera un vol à vue. Le H102F semble puissant, suffisamment en tous cas pour partir à la verticale assez rapidement. Sans trop dériver, ce qui est plutôt encourageant pour la suite. Il se comporte comme les micro-hélicoptères classiques : il est assez stable, mais penche légèrement sur le côté et a tendance à souffrir d’un mouvement de balancier (dû à l’inertie de la barre de Bell). Il est nerveux sur la rotation, sur l’élévation, mais manque un peu de pêche pour l’avance et le recul ainsi que la translation. Il est possible de lui faire piquer du nez, puis de mettre les gaz à fond. Dans ce cas, il prend rapidement de la vitesse. Mais il faut avoir un peu d’expérience pour se lancer dans cette manœuvre… Avant la suite, il convient de régler le H102F, avec les trims de la radiocommande, pour qu’il décolle en restant parfaitement stable, sans dériver. Hubsan précise qu’il suffit de faire décoller puis atterrir l’appareil pendant 3 secondes pour qu’il s’auto-trimme, c’est-à-dire qu’il équilibre le vol de manière automatiquement. Dans la pratique, cela n’a pas fonctionné, il a fallu réaliser les réglages nous-même. Attention, l’appareil est très sensible au vent. Ne pilotez pas si le vent est trop fort, vous ne parviendrez pas à garder le contrôle de l’appareil.

Deuxième vol

Il est temps de piloter en immersion, c’est-à-dire en se fiant uniquement à l’écran de la radiocommande. Première constatation : on voit suffisamment bien l’image pour se rendre compte du décor. Poussez les gaz… mais pas trop ! La vue sur l’écran est en temps réel (il y a un léger décalage dont on ne se rend pratiquement pas compte), mais l’estimation des distances n’est pas facile. Veillez à évoluer dans un endroit suffisamment vaste, et à distance de personnes, animaux, voitures, etc. Ce premier vol en immersion est un challenge qui consiste à piloter l’appareil en essayant de comprendre ce que l’on voit à l’écran. La sensation est vraiment agréable, d’autant que l’appareil répond plutôt bien. Il est suffisamment précis pour que l’atterrissage puisse être entièrement réalisé en immersion, sans regarder l’hélico. Les informations indiquées en OSD (sur l’écran) ne servent pas à grand-chose. Seule la valeur de la manette des gaz est intéressante, elle permet de doser la puissance du moteur lorsque l’hélico descend. Car vu depuis l’écran, on a du mal à savoir s’il monte, s’il descend, vite ou pas vite… Le vol en immersion est vraiment amusant, plutôt facile à pratiquer même sans avoir jamais essayé auparavant. Bref, c’est une expérience réussie avec ce H102F. L’autonomie est de 8 minutes environ. C’est très correct.

Mais encore ?

L’appareil est résistant : nous l’avons crashé à plusieurs reprises sans qu’il ne montre le moindre signe de fatigue. Pourtant, il y a de quoi râler… Nous l’avons vu, ni la trappe de la caméra ni celle de la radiocommande ne permettent d’accueillir une carte mémoire. Une décision incompréhensible, d’autant que le vol de l’appareil est souple, stable, et sans vibrations excessives. Il aurait pu produire de superbes images en altitude, qui auraient profité de la caméra 5 mégapixels. D’ailleurs on n’en demandait pas temps : une vidéo Full HD de qualité affiche une résolution de 1920 x 1080 pixels (soit 2 mégapixels seulement !). La radiocommande aurait pu enregistrer, de son côté, le retour vidéo de ce que l’on voit à l’écran – interférences y compris. Car des interférences, il y en a. Hubsan assure que la radiocommande (pour le pilotage)  porte de 100 à 300 mètres. Possible, mais nous ne l’avons pas vérifié. Car le constructeur précise aussi que la portée de la vidéo est de 50 à 100 mètres. Et là, les affirmations se révèlent un peu optimiste. Le signal commence à faiblir à une vingtaine de mètres à peine, passant en noir et blanc, sautant, passant à de la neige puis à un écran bleu. Panique au sol lorsque cela arrive, puisqu’on se retrouve en aveugle en l’air ! Deux solutions : attendre quelques (très longues) secondes que le signal revienne tout seul, ou essayer de distinguer l’appareil à vue. Nos essais se sont déroulés en milieu urbain et en rase campagne, avec des résultats similaires. A 50 mètres, nous n’avions plus aucune image… Les obstacles perturbent l’image encore plus rapidement : faire le tour d’un arbre est un challenge !

Alors, il faut acheter ?

Ce mini hélicoptère permet de s’essayer au pilotage en immersion, et l’expérience est une réussite. Mais l’absence d’outils pour enregistrer la vidéo est regrettable. Nous vous conseillons d’attendre une future version, qui remédiera probablement à ces oublis. Hubsan propose d’ores et déjà une paire de lunettes (NO-H510), pour une meilleure immersion, qui vaut environ 100 €. Un prix vraiment léger qui s’explique par la faible résolution, 300 x 224 pixels seulement (à comparer aux 640 x 480 de lunettes Fat Shark). Notez que l’écran comporte une interface (minimale), grâce à laquelle il est possible de modifier la sensibilité des commandes. Le résultat n’est pas formidable…

Tout ceci nous permet de vous déconseiller l’achat du H102F pour l’instant. En tous cas tant que l’appareil ne sera pas en mesure d’enregistrer la vidéo… Cet oubli regrettable, qui réduit singulièrement l’intérêt du H102F, ne permet pas d’oublier le prix assez léger de l’ensemble, environ 140 € (hors taxes et frais de port). La boite comprend, outre l’hélicoptère, sa caméra déjà montée et la radiocommande, une batterie, son chargeur, un rotor de queue et un mode d’emploi. Nous l’avons acheté ici, mais on le trouve sur d’autres sites d’achat en ligne… La page officielle sur le site de Hubsan se trouve ici.

La vidéo en vol

http://youtu.be/CZoX3Aj_nKM

Pensez à passer en plein écran pour mieux profiter de la vidéo…

 

La vidéo du retour image au sol

Voici une vidéo du flux vidéo reçu au sol. Comment est-ce possible, alors que nous avons bien expliqué que ni la caméra ni la radio n’étaient capables d’enregistrer ? En fait, la fréquence d’envoi en 5,8 GHz est compatible avec certains récepteurs d’autres marques. Dont celui que nous utilisons pour réaliser nos vols en immersion. Mais l’image que vous allez voir est de qualité inférieure à celle que l’on voit sur l’écran de la radiocommande du H102F. Les interférences sont par ailleurs moins nombreuses avec la radio qu’avec le récepteur additionnel. Mais cela vous donnera une idée de ce que l’on voit en vol…

http://youtu.be/sMZo8NYxDt0

Pensez à passer en plein écran pour mieux profiter de la vidéo…

 

Quelques photos supplémentaires…

85 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Le h202 F invader de hubsan corrige t-il les default notaemment au niveau de l’enregistrement de la caméra ??
    Merci.

  2. Je n’ai pas eu le H202F (c’est le modèle birotor) entre les mains pour répondre… Mais l’électronique embarquée semble identique, il ne doit pas y avoir de grandes différences entres les deux modèles…

  3. Enregistrements possible en version D(101/102/201/202)…
    Je possède le H102D depuis peu

    Je pense que d’autres version viendront avec USB (et microSD sur la télécommande ?)

    Je voudrais bien savoir sur la sortie vidéo est compatible avec d’autres lunettes que celles d’hubsan

  4. J’imagine qu’il y a pression pour que les sorties de la radio deviennent plus standards… Ca arrivera probablement puisque les ports microSD et miniUSB sont creusés dans le boîtier. Après, je suppose que c’est une histoire de coûts… Si un constructeur demande à Hubsan 10 000 pièces avec port USB, ils lui feront 😉

  5. Oui mais du coup, je devrais juste racheter la télécommande j’espère … J’avoue un mini-HDMI, ca serait génial….

    Mais cette compagnie semble vraiment ne pas ouvrir leur matos pour éviter les hacks, mods surement

  6. “En fait, la fréquence d’envoi en 5,8 GHz est compatible avec certains récepteurs d’autres marques. Dont celui que nous utilisons pour réaliser nos vols en immersion”

    Quel est ce récepteur ?

  7. Je ne connaissais pas celui-ci ! Excellente trouvaille, il a un écran 5 pouces, il enregistre, il a une batterie longue durée, et il est dispo pour la plupart des bandes de fréquences !
    Merci 🙂 🙂

  8. Pour le convertisseur, tu veux récupérer le signal vidéo de la prise de la radio dédiée aux lunettes d’immersion ? (ou alors je suis à côté de la plaque et je n’ai rien pigé 🙂 )

    Pour la caméra, je ne l’avais pas vue, mais elle fait envie. Le seul truc gênant, c’est l’angle de 90° seulement. En immersion, c’est un peu juste, on a l’impression d’avoir des œillères… On peut probablement rajouter une lentille, mais ça complique.

  9. Exact pour la récupération …. voir si ce mini-jack ne serait pas une sortie AV déguisée… Déjà je viens d’essayer l’autre entrée (a priori une audio), mais en fait pas d’audio dessus …

    Pour la camera, oui 90 deg, c’est un peu juste ….mais bon 🙂
    on peut pas tout avoir, légèreté, FullHD et super angle 🙂 (pour pas cher)

  10. Il doit bien y avoir de la vidéo, mais j’ai essayé avec des lunettes FatShark, je n’ai rien. Pas plus avec des câbles divers et variés qui trainent chez moi vers une entrée RCA téléviseur 🙁

    Pour la caméra, je reste sur la 808 FPV… C’est ce que j’ai vu de meilleur pour un prix dérisoire…

  11. Si ça se trouve, tu vas réussir à faire qqchose du signal vidéo ! En tous cas ça m’intéresse 🙂 🙂

    Super cette vidéo, le pilotage a l’air très simple. Moi j’ai plus de mal à passer les portes en immersion, on va dire 🙂 🙂 En tous cas joli montage !

    Et pour la nouvelle 808, je ne savais pas ! Merci pour le lien vidéo… Je suis client direct 😉

  12. J’espère bien … pour extraire ce signal vidéo … La clef gere qques protocoles analogiques … mais bon si ta télé n’y arrivait pas 🙁 (tu avais essayés les 2 modes PAL/NTSC ?)

    Pour le montage, ca pese 8grs, c’est leger … et là j’essaye ne négocier la camera + DVR wireless. Pour l’instant, il me le propose à 126$ au lieu de 191$ :). Ca commence à être intéressant 🙂

  13. En apparté, cet hélicopter est bien sympa à piloter je trouve … Très stable et je le trouve assez véloce.

    J’ai mis des LiPo 900mah et il devient de suite plus nerveux et endurant. Au moins deux modèles peuvent s’adapter …

    Storm 900mah, 25C 7.4V
    Description Capacity (mAh) Voltage (v) Number of Cell Weight (g) Dimensions (LxWxT) Max Cont. Discharge
    LPB-740915 900 7.4 2S1P 48.0 55 X 31 X 15mm 25C
    http://www.helipal.com/hyper-lithium-7-4v-900mah-15c-li-po-high-power-battery.html

    Lion power 900mah, 7.4V 25C
    L57mm x W30mm x H14mm, 48grams, connecteur JST, JST/BEC
    http://www.hobbygaga.com/fr-lion-puissance-li-po-batterie-900mah-7-4v-25c-bg717-p260361.htm
    http://www.banggood.com/Wholesale-Lion-Power-7_4v-900mah-25c-Lipo-Battery-Bg717-p-65633.html

  14. Tu voles à vue, ou uniquement en regardant l’écran (je crois que c’est à vue, mais la vidéo passe mal chez moi – merci Free 🙁 )
    Et tu as trouvé une charmante camérawoman 🙂

    Je l’aime bien, mais il est difficile à piloter avec l’écran uniquement (en immersion), principalement parce qu’il s’agit d’un monorotor, et je trouve aussi qu’il a du mal à tenir au vent. Mais pour le reste, il est top fun ! 🙂

  15. Oui pour l’instant je vole à vue …. mais avec la méteo (surtout le vent) qu’on a dans le sud ces derniers temps… pas facile. En plus je sors d’une fracture de femur, donc pas trop sortir dehors.

    Là je vais faire quelques petits mods dessus:
    1) Mettre une LiPo 3S sur la TX (ca va me faire gagner un peu de poids)
    2) Peut être faire extension des bras des servos
    3) Changer les antennes vtx/rtx pour gagner au moins 3dBi (voire plus si affinité)

    N.B Pour la camera woman, je me plains pas 🙂 et puis c’est de sa faute… c’est elle qui m’a offert mon premier hélico, depuis j’ai le virus !!! 🙂 j’en ai 7 bientot 9 🙂
    3 V911, 1 V912, 1 V913, un so33G, l’hubsan. un V922 et 1 GW xieda 9958 en attente. Ce qui me plait, c’est de prendre des hélicos pas chers et de les modder un peu, bref me faire la main en modélisme dessus.

  16. Je rajouterai que si je peux avoir dans les 200 metres de portée … avec un plus grand écran (avec le systeme 5″), ca peut être encore plus sympa.

    Tu n’as pas de version D?, car j’ai remarqué que lorsque on démarre l’enregistrement (sur la TX), j’ai 2 à 3 fois d’images/seconde sur l’écran. C’est comme-ci, l’enregistrement prennait toute la partie CPU… Mais comme ce sont 2 cartes séparées, je n’y crois pas. Peut être un parasitage…. ou l’alimentation sous-dimensionnée

  17. C’est cool d’avoir une sponsor 🙂 🙂 🙂

    Effectivement, le vent est un vrai souci pour le vol en immersion, on ne se rend pas compte de la dérive.

  18. Ben non, ma radio a bien la trappe pour une carte mémoire, mais il n’y a pas d’électronique derrière 🙁 C’est terriblement frustrant !

  19. En fait, j’ai une trappe vide sur la radio pour une MicroSD, et une trappe vide sur l’hélico pour une SD.
    Les deux vides, ça énerve 😉

  20. Ils sont avares en détails sur les caractéristiques techniques, chez Curtis Youngblood. Mais c’est probablement du pas variable…

  21. Oui carrément en fait la référence de camera PCB est la H102-D22.
    Le site d’hubsan est très mal fait, car cette carte du la trouve dans les spares du H202D (et pas celui du H102D aussi). Bref non-comment.
    Sinon en regardant http://www.goodluckbuy.com/hubsan-fpv-virtual-video-goggles-glasses-first-person-view.html
    ils disent que ca sort du NTSC… c’est bizarre que sur ta télé, ca n’a pas marché. Tu as pris un bon cable ? car je pense qu’il ne faut qu’un cable audio (avec 2 traits noirs sur le jack http://www.electrodepot.fr/fiche-jack-3-5-2-rca-noir-3m.html et comme la dernière photo pour les lunettes qui montre aussi le connecteur 2 brins) et pas un RCA audio-video (qui en a 3 trois)

  22. Je crois que j’ai une bonne nouvelle pour la camera PCB.
    Le modèle H102-D22 est a priori indentique au modèle H301F-08.
    En effet regarde les photos gros plans à http://www.goodluckbuy.com/hd-video-sheet-for-hubsan-fpv-rc-h301f-spy-hawk-glider-.html et celles que j’ai prise ce matin http://www.helicos-rc.com/viewtopic.php?f=20&t=7896&hilit=christcou&sid=c18f2dd3fe7cc9c7a6589d4dc8abc926&start=20

    Il y a correspondance dans les 2 cas c’est marqué ver: V01, 2011-12-16 🙂

  23. Je suis un peu dégouté ce soir car depuis 2h la vidéo ne répond plus. J’ai enregistré une vidéo ce matin et depuis la video ne démarre pas …. j’ai peu essayé rien n’y fait. je comprends rien

  24. Toute la partie vidéo …
    En fait j’ai remarqué que quand je transfère une vidéo sur l’ordi de la micro-SD et éventuellement je vide la micro-SD après la partie vidéo de bind plus du tout. Je sais que ca m’en arrivé une fois quand je l’ai acheté pendant 2j black-out complet. J’ai tout démonté, etc… et puis je sais tjrs pas pourquoi ca a redemarré. Il faut que j’identifie la cause (a priori plus lié à l’effacement de la micro-SD) et le remède (là j’ai aucune idée). Je sais que c’est pas en panne mais la parie vidéo ne boot plus. Et aucun service technique, forum pour hubsan d’une manière général. Si au moins ils avaient un mail de support technique

  25. ca rebind vraiment plus, j’ai encore tout démonté, etc…
    Je suis trop dégouté….

    J’ai contacté alishanmao qui m’a dit qu’hubsan était presque des escrocs… donnant les bons prototypes aux reviewers et vendant ensuite des sous-merdes …

    J’ai laissé des msg chez hubsan, ils répondront pas…. bref je me sens bien enpapaouté. Je déconseille vraiment tous les produits Hubsan

  26. Hmmm, pas cool ça 🙁
    Je serais tenté de dire que sur ces petits engins chinois, il ne faut pas trop espérer une super qualité. Que ce soit Hubsan, Walkera, WLtoys ou les autres… Tous ont leurs soucis de bindage, de moteurs qui lâchent. Est-ce que Hubsan est pire que les autres, je ne sais pas trop. Ce qui est certain, c’est que c’est gonflant quand ça nous arrive 🙁

  27. Encore en WLtoys & walkera il y a du spare …
    Mais Hubsan très peu ….

    Il faudrait que je teste avec une autre télécommande et une autre camera PCB. Encore la camere PCB, je peux la commander … 20 euros de perdu pour un test, mais la TX je connais personne qui en a une. Je suis sur que tout marche mais faut faire une sorte de reset.

  28. J’ai déjà testé :
    i) de reformater la microSD avec le logiciel spécifique
    ii) j’ai testé avec une carte vtx 5.8gtx
    iii) tout démonté la partie vidéo, vérifié la tx aussi

    il me manque à tester

    i) la camera PCB
    ii) la TX elle même … mais bon là c’est trop cher (Je lance un appel si quelqu’un habite dans le 83, 13 … :))

  29. Au pire des cas, le magasin à HK me le reprenne en garantie … mais bon les FP aller seront de ma poche

  30. Tiens pour infos, avec les versions D et A (Hélico, spyhawk et X4, avec microSD et une modif de la télécommande par rapport à la version F(on peut choisir manuellement la fréquence porteuse)), le signal peut être reçu aussi sur des FastShark

  31. Grrrr domage que ma vidéo ne marche pas que je suis quasiment sur qu’avec easycap sur la sortie vidéo, on repique le signal …
    Je vois déjà certaines choses …

  32. A coup de forceps …. et pour l’instant je l’ai pas encore récupéré … ca va être une autre histoire je le sens.

  33. Pfff, je ne comprends pas, j’ai essayé de câbler vers mon récepteur vidéo (pal & ntsc), j’ai au mieux des lignes à l’écran.
    Les Fatshark ont bien une prise Jack 3,5mm, mais je n’ai rien non plus (là j’ai pas essayé de bidouiller un câble).
    Il doit me manquer une info 🙁

  34. Tu utilises bien un cable 2 brins ? Sinon sur son montage il utilise un
    adaptateur jack (2 voies) vers cinch puis un adaptateur cinch male-cinch male
    Il encode en PAL avec son easycap. Tu utilises quoi en récepteur vidéo.
    Dans un mail il dit qu’il faut inverser les 2 voies.

  35. J’ai tjrs pas reçu le retour SAV … normalement dans la semaine … Le colis
    devrait être déjà à paris.

  36. Ayé, j’ai reçu le retour du SAV… Et ca remarche :). Il y a plus qu’à tout
    remonter les cartes éléctronique ce soir :)… Après directement un essai
    avec easycap 🙂

  37. Voilà … j’ai l’image avec le easycap … avec un simple fil jack stéreo => 2 cinch. Pour l’instant c’est encore en noir & blanc, mais je vais trouver comment faire pour les couleurs et l’enregistrement

  38. Je viens de faire deux autres petits tests puisque je me suis acheté une camera wirelass
    TE92A (25mw, 90 deg FOV, 9.2g) et un récepteur RC805 (200mw) avec cleafleaves.

    i) le signal PAL de la camera est parfaitement capté et affiché par la radio hubsan
    ii) le signal de la caméra Hubsan est parfaitement décodé par le RC805 (si l’on a la change
    que la camera Hubsan occupe un des 8 canaux du RC805). D’ailleurs, je sais pas si on peut
    forcer le canal de la caméra Hubsan.

  39. A priori, la caméra Hubsan se cale toute seule sur un canal qu’elle estime “libre”. Du moins c’est ce que m’a dit Hubsan…

    J’ai vu l’essai vidéo sur YouTube, c’est pas mal du tout ! Tu as estimé la portée ?

  40. Pas encore …. mais a priori, je peux esperer dans les 200 mètres avec des cleafleaves.
    Je sais c’est pas bcp, mais c’est juste mon premier setup FPV pour mon V212.

    Pour la camera Hubsan, si on allume l’hélico en premier, je sais pas comment est fait ce
    choix alors :).

  41. Je suis certainement très optimiste …. mais bon quelqu’un a déjà réussin avec une TE60A
    donc pourquoi pas moi ?

  42. Non non, je suis vraiment une bille aussi …

    Il faut juste avec un minimum de matos, des lunettes grossissantes (achetées 3,5 USD) et un fer à souder pointu (acheté 5USD). Hier j’ai fait un test avec ma camera TE92A (antenne filaire d’origine) et la radio de l’hubsan moddé. J’avais encore le signel à plus de 160 mètres au bout de la rue sous les arbres …. Je pense en champs libre, je dois être dans les 200 mètres sans soucis.
    De toute façon je prépare ma nouvelle plateforme FPV. vtx 200mw (15 USD) + SPW (6 USD) + camera MC91AB18 (170 FOV, 4g, 32 USD) + 1 lipos 1S (300mah) certainement couplé avec le WLtoys V262 défoamiffié 🙂 (j’espère moins de 70 USD). L’ensemble devrait faire (6+4+5)grammes. Si ca peut pendre 20grammes de plus, je vais mettre un mini OSD+GPS (22USD) de chez hobbyking.

  43. Yeah, tu touches quand même ta bille 🙂 🙂 🙂
    Tu me tiens au courant de tes montages, ça m’intéresse, c’est une jolie portée que tu atteins déjà !

  44. Objectif 1-2km pour pas cher … (je considère qu’un système fpv atteignant 1-2km
    pour 120-130 USD=100 euros, c’est pas cher …)

    Je veux pas pleurer en perdant un DJI 🙂

  45. Je crois que je peux mettre encore plus que 100 € pour 1km ! Donc je suis impatient de suivre tes expériences 🙂
    De mon côté, je crois que je vais passer à du 900 MHz pour améliorer la distance (et tant pis pour la qualité)…

  46. Vraiment pas chères !!

    Si tu as uniquement essayé l’immersion avec le H102, ne t’arrête pas à cette expérience… C’est super casse-figure avec lui, rien à voir avec le vol posé et stable d’un quadri. L’immersion est beaucoup plus facile, dans ce cas… 🙂

  47. Non j’ai essayé avec un petit quad … avec une camere 90 deg en FOV 🙁 … en fait j’arrivais pas à regarder uniquement dans les lunettes … j’alternais entre la vision directe et les lunettes …

    Il faut que je m’entrainne plus … c’est clair ..

  48. bonjour,
    moi je viens de recevoir mes lunettes hubsan h510 pour mon x4 fpv,et grosse deception les oeilleres ne valent rien et n’enveloppent meme pas les yeux ont vois plus en dessous que dedans, existe t-il des oeilleres plus grosses et adaptablent où avez vous une solution
    merci

  49. Aie, pas d’oeilleres à ma connaissance… Est-ce que les lunettes entraient dans un masque de ski ? C’est la solution employée par les possesseurs de lunette Cinemizer qui n’apprécient pas de voir le décor sur les côtés, ni de payer les >30€ d’oeilleres (pour ces lunettes il y en a)… Le masque de ski est obscurci avec un marqueur ou du papier épais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.