Blade MCX Tandem rescue

0
424

Avec sa petite taille, il fait partie de la famille des micro hélicoptères. Le mCX Tandem Rescue s’inspire d’un modèle réel, le Boeing CH-46, qui officie dans l’armée américaine. Il est ici proposé dans une version civile de secours. Le CH-46 de Boeing, imaginé par la société Vertol a été mis en service en 1962, il est toujours en activité en 2012 ! Voilà quelques années de bons et loyaux services pour cet hélicoptère géant. Le Blade mCX Tandem Rescue de Horizon Hobby partage cet âge canonique puisqu’il est commercialisé depuis plusieurs années maintenant. Il reprend ses formes et son double rotor (c’est pour cela qu’il s’appelle Tandem), mais pas la taille : cet hélicoptère radiocommandé est vraiment minuscule. Il mesure moins de 16 cm de longueur, pour un poids de 60 grammes. Il vole dans la catégorie des poids-plume !

Tour du propriétaire

La version canadienne du CH-46 s’appelle le Boeing Vertol CH-113 Labrador, en activité de 1964. Le modèle réduit de Horizon Hobby reprend tous les codes couleur : le jaune, le rouge et la zébrure rouge, qui affirment son identité au premier coup d’œil. Comme l’original, le Blade s’appuie sur deux rotors, qui adoptent ici le principe de deux modules contre-rotatifs destinés à assurer la sustentation du modèle. L’utilisation de ces 4 doubles pales permet d’assurer une stabilité mécanique. En effet, les forces des rotors étant opposées, elles s’annulent mutuellement, ce qui permet de simplifier l’électronique et de se passer d’un coûteux système à gyroscope électronique. Le Tandem Rescue est sans aucun doute l’une des machines les plus stables qu’il nous ait été donné de tester. Nous l’avons reçu en version BnF (Bind and Fly), c’est-à-dire sans radio. Comme les autres modèles de Horizon Hobby, une simple télécommande DSM2 est suffisante. Les ordres sont diffusés en 2,4 GHz, ce qui permet une grande réactivité, pas ou peu d’interférences ou de gênes en raison de la lumière ou d’obstacles physiques comme c’est le cas avec les télécommandes infrarouges. L’appareil offre des commandes sur les 4 axes : haut/bas, avance/recul, rotation droite/gauche, translation droite/gauche. Il est livré avec un chargeur et une batterie. Cette dernière est un modèle 1S 3,7V 250 mAh qui assure une autonomie en vol d’un peu moins de 7 min (tout dépend du pilotage). Le temps de recharge est pour sa part plutôt rapide : comptez 15 minutes environ.  N’hésitez pas à acquérir des batteries supplémentaires, vous pourrez voler bien plus longtemps, sans compter.

Et la suite ?

Le test complet de ce micro-hélicoptère est disponible dans la version iPad de HelicoMicro, que vous trouverez sur l’App Store ! Cliquez sur le bandeau pour en savoir plus…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.