DJI a dévoilé le Mavic 3M (Multispectral) destiné à l’agriculture

2
1512

Le constructeur DJI utilise sa plateforme Mavic 3 qu’il décline en plusieurs modèles. Le dernier en date est le Mavic 3M(ultispectral), un appareil de 915 grammes aux bras pliables, destiné à des usages en agriculture, notamment au suivi des cultures. Va-t-il remplacer le Phantom 4 Multispectral avec à la clé un gain de poids, d’encombrement et d’autonomie ?

Plusieurs caméras…

Le Mavic 3M est équipé d’une caméra dans le spectre du visible qui repose sur un capteur 4/3 de 20 mégapixels avec un obturateur mécanique capable de prendre des clichés toutes les 0,7 secondes. A cela s’ajoute une caméra multispectrale qui s’appuie sur 4 capteurs de 5 mégapixels fonctionnant dans le spectre du vert (560nm), rouge (650nm), bord rouge (730nm), et proche infrarouge (860nm). La combinaison de ces caméras multispectrales avec la caméra dans le spectre du visible permet de produire des relevés aériens très détaillés. 

Précision, autonomie, obstacles…

Le Mavic 3M est équipé d’un module RTK pour assurer un positionnement GPS de l’ordre du centimètre, comme sur le Mavic 3E version RTK (voir le test ici). Le module GNSS, le contrôleur de vol et la caméra sont synchronisés à la microseconde près pour un horodatage et une géolocalisation optimales, selon DJI. La batterie du Mavic 3M assure une autonomie de 43 minutes (selon le constructeur) pour couvrir des surfaces les plus grandes possibles. Il est aussi équipé de la transmission radio et vidéo O3 pour obtenir une grande portée. Enfin, il est équipé de capteurs pour une détection et un évitement des obstacles dans toutes les directions.  

Intégrations logicielles

Le Mavic 3M est utilisable avec les applications DJI Terra et DJI SmartFarm. Cette dernière était jusqu’à présent destinée à la gamme Agras, sur iOS et sur Android, elle est prévue pour produire un indice de végétation NDVI et détecter des anomalies dans les cultures. Le Mavic 3M est par ailleurs compatible avec l’API DJI Cloud pour la collecte d’informations, de photos et de vidéos vers des plateformes Cloud tierces sans besoin de développement. Mais il est aussi compatible avec le MSDK5 pour que des développeurs indépendants puissent intégrer l’appareil dans leurs applications métiers. 

Prix et disponibilité ?

La disponibilité et le prix du Mavic 3M n’ont pas été communiqués par DJI, qui recommande de visiter la page officielle consacrée au produit et de contacter les revendeurs spécialisés comme StudioSPORT.

D’autres photos

Article précédentDJI O3 Air Unit, le test de la solution radio et vidéo numérique HD pour les racers
Article suivantLabPano présente la caméra PilotPano pour des shootings à 360°

2 COMMENTAIRES

  1. Même base pour une guimbal différente. Dommage qu’il n’ait pas proposé une gimbal interchangeable comme pour les matrices. Ca aurait évité des déchets…

  2. Avec une telle offensive de nouveaux produits chez DJI, j’attends avec impatience ce que va nous proposer Autel qui ne doit pas être loin de sortir un équivalent …….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.