Amazon a dévoilé le MK30, son nouveau drone de livraison

6
563

Le nouveau drone de livraison, le MK30, ressemble beaucoup au précédent, le MK27-2. Son principe est le même : il décolle avec ses moteurs à l’horizontale, puis s’incline pour passer en vol de croisière en profitant – un peu – de son carénage comme d’une aile. Selon Amazon, ce nouveau modèle profite d’une autonomie plus grande, d’une meilleure tolérances aux températures extrêmes, de nouveaux outils de gestion des pannes en vol, et de la faculté à voler par temps de (petite) pluie.

Les promesses ?

Sa signature sonore a été réduite et rendue moins agressive de 25 %, selon Amazon. L’appareil est prévu pour une mise en service en 2024, en s’intégrant dans circuits de livraison de Lockeford en Californie et College Station au Texas. La promesse d’Amazon dans ces deux villes ? Réaliser les livraisons de colis jusqu’à 2,2 kilos (5 livres) en moins d’une heure…

Source et crédits photos : Amazon

Article précédentRadioMaster a présenté sa gamme d’émetteurs radio Ranger en ExpressLRS 2,4 GHz
Article suivantSuivez en direct live la course de drones racers Fare Rata Drone Racing qui se disputera en Polynésie française !

6 COMMENTAIRES

  1. Le point le plus important, que la majorité des articles manquent :
    “While it’s impossible to eliminate all risks from flying, we have taken a proven aerospace approach to design safety into our system.”
    ça explique beaucoup sur le temps de conception et le niveau d’exigences qu’ils se sont fixés.

  2. @Fred : pas d’accord. La majorité parlent de se rapprocher de ce qui se fait dans l’aéronautique pas d’utiliser la même chose que l’aéronautique. Et la différence est grande.
    Aprés on verra au résultat si c’était nécessaire ou non.

  3. @ khancyr : Note qu’Amazon dit avoir la “même approche” que l’aéronautique, pas “les mêmes standards”… Comme les autres, quoi.

  4. Il a y pas de standard/norme pour le design saftey… Le do-178c n’est qu’une série d’exigence le plus souvent auto imposé.

    Enfin bref, tout ça pour dire qu’ils font un appareil développé comme un avion… Donc loin d’utiliser un DJI du commerce pour la livraison ou une simple SORA.

  5. Do est une série d’objectifs pas d’exigences, et elle ne s’applique qu’au logiciel.
    Ce n’est pas une obligation de suivre un référentiel existant.
    Mais le plus simple est de suivre un référentiel existant et ayant fait ses preuves (jeu de mot :))
    La finalité est de démontrer aux autorités de certification que le système ne présente pas de danger inacceptable.
    L’essentiel est le tampon d’une ou plusieurs autorités, qui vaudra pour un système dans une configuration et un contexte d’exploitation donné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.