Golden Val : promenons-nous dans les bois (en aile et dans la neige)

2
1425

Valentin, alias Golden Val, vous le connaissez déjà pour ses vols engagés (voir ici). Dans sa dernière vidéo, il est aux commandes d’une aile en FPV. Mais contrairement au commun des pilotes, lui préfère évoluer dans un environnement dense en obstacles. Parce que le vol classique en FPV entre les arbres, c’est un peu trop mainstream, il réalise ses passage en vol dos. Tranquille, et en m’assurant que « ça a l’air bien plus dur que ça n’y parait ». Parce que je ne l’ai pas cru (et que je ne le crois toujours pas !), je lui ai demandé de me décrire son aile…

Bimoteur et stab arrière

Une drone source d’inspiration publié sur Facebook…

« Récemment, sur un groupe Facebook consacré aux voilures fixes pour le FPV, un post a attiré mon attention. Tout particulièrement la géométrie peu commune de l’aile qu’a construit le pilote. C’était un engin en polystyrène d’environ 80 cm d’envergure, profil plat avec deux moteurs brushless 2207, une batterie 4s 800 mAh. Il y avait un système FPV et une caméra GoPro Session en charge utile. Cela m’a rappelé ces ailes à ’’faux stab’’ dont quelques plans encartés avait été publiés dans les revues d’aéromodélisme Looping et RCM dans les années 90. J’ai donc dessiné un compromis entre l’aile trouvée sur Facebook et ces vieux plans encartés. Le résultat, c’est une construction avec une planche de polystyrène extrudé de 6 mm d’épaisseur, quelques tubes carbone et quelques impressions 3D.

La configuration ?

  • Envergure 80 cm
  • Poids en ordre de vol (sans caméra HD) : 370 grammes 
  • 2x moteurs brushless 1806 à 2300kv
  • 2x hélices 5×5 
  • Batterie 4s 850 mAh
  • 3x micro servos
  • Caméra FPV et émetteur 5,8 GHz  

Et en l’air ?

Le vol est très basique car piloté en 2 axes, les ailerons et la profondeur. Mais il est surprenant car cette petite voilure possède une surface alaire importante et un rapport poids / traction d’environ 3.5, ce qui lui donne une plage de vitesse assez grande et de la nervosité sur demande. Après avoir fait quelques tests en vol sur une piste dégagée, je me suis empressé de trouver un endroit pour pouvoir jouer avec l’environnement et faire du freestyle en immersion. 

Sensible mais fun !

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, ce genre d’engin assez léger doté d’un profil plat est très sensible aux conditions météo. La moindre brise perturbe la stabilité et les trajectoires deviennent de moins en moins précises mais cela n’empêche de s’amuser pour autant ! Je suis actuellement en train de travailler sur plusieurs itérations de design afin de trouver le meilleur compromis entre performance, résistance au vent et solidité, ceci dans le but de proposer un plan gratuit à l’avenir ». Je suis impatient ! moi aussi, je pourrai jouer facilement entre les arbres… (ou pas !)

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.