Appel à projet de l’armée française pour rendre les drones insensibles à un brouillage GPS

2
1449

Le Pôle innovation technique de défense ALIENOR, la Direction générale de l’armement (DGA/Essais en vol), le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) et le 13e Régiment de dragons parachutistes ont lancé le 14 décembre dernier un appel à manifestation d’intérêt comprenant 5 projets.

Modifier des drones existants

L’un des ces projets est le Dispositif d’Evolution Durci et Automatisé de recueil / Liaison des Equipes (DEDALE). Le besoin est celui « d’un système de navigation pour drone durci ou résilient face à une menace de guerre électronique de type brouillage (jamming) ou leurrage (spoofing) en fonctionnant sur le principe du vol programmé ou automatisé », sachant que « une solution technique s’affranchissant des moyens GPS sera privilégiée ». Il faut aussi une « fonction d’autodestruction ou d’effacement d’urgence des données en cas de crash ou de perte de vecteur ». Le projet ne concerne pas la réalisation d’un drone, mais de l’équipement d’un drone existant – DEDALE cite l’exemple de l’Anafi de Parrot. Le projet, dont le descriptif complet se trouve ici, sera clôturé le 28 janvier 2022.

Source : Alienor

2 COMMENTAIRES

  1. Etant donner que les différents drones se controlent différemment, c’est peine perdu pour avoir un matériel générique compatible avec le plus grand nombre….
    Les US l’ont bien compris et impose un standard avec le BlueUAS et DoD.

    Sinon si c’est just pour des Anafi, ils auraient tout intérêt a payer Parrot directement car le drone a déjà tout ce qu’il faut pour naviguer sans GPS

  2. centrale inertielle pour navigation à l’estime en cas de coupure GPS, camera avec analyse d’image et comparaison avec des images en mémoire, IA bref de la techno très complexe. Bizarre que l’armée demande cela par concours dans un délai aussi court

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.