Naissance de Télépilote Magazine, disponible en ligne

8
906

Télépilote Magazine, édité par Drone Line, est une publication destinée à la filière drone, rédigée par des acteurs du secteur. Le numéro 0 est en consultation gratuite en ligne, ici. Il permettra de faire connaitre le support, de digérer les premières critiques sur la maquette et les articles, de les transformer en améliorations, et d’approcher les annonceurs.

Et ensuite ?

Les numéros suivants, en publication bimestrielle, seront proposés à 7,50 € et sur abonnement à partir de 40,50 €, toujours en ligne. Puisque je viens de la presse, je sais à quel point un tel projet constitue un pari osé et difficile. Bon courage dans leur entreprise à l’équipe de Télépilote Magazine…

8 COMMENTAIRES

  1. Première critique très rapide (j’ai vu, mais pas lu) :
    – L’idée d’un magazine “papier” multimédia est très bonne
    – La mise en page n’est pas pro (elle est du niveau de ce que je saurais faire, n’étant pas un pro de la comm)
    – Utiliser la police de caractères totalement ringarde Comic Sans en page de couv (ou ailleurs) d’une publication, ça le fait vraiment pas. Ce qui rejoint mon point 2.
    D’ailleurs : https://www.lindependant.fr/2014/04/11/j-arrete-immediatement-tous-les-defenseurs-de-nos-vaillantes-forces-de-l-ordre-il-n-est-pas-dans-mon-intention-de-denigrer-la-police-nationale-chere-a-manuel-valls-notre-nouveau-premier-ministre-aux-origines-catalanes-un-ava,1870321.php

    Voilà.
    Maintenant, me reste à lire.

  2. Belle initiative !
    Notre commentaire, ne pas oublier les télé-pilotes de loisir qui est une part non négligeable de l’audience potentielle !

    Ce magazine pourrait être également une opportunité pour apporter de manière régulière des informations sur la réglementation française et européenne qu devient un mille feuille administratif .
    La réglementation actuelle ouvre la porte autant aux professionnels mais également aux amateurs (Auto-entrepreneurs en catégorie ouvertes ou occasionnels)

    Concernant la mise en page et venant de l’informatique après la phase alpha, béta, pre-release, …
    Il existera toujours une vxxx.yyy

    Comme le dit @Fred, il s’agit d’un pari osé et difficile.
    Donc bravo ! Continuez !

  3. Un peu bizarre comme concept.
    Le titre est télépilote magazine mais on parle que d’industriels donc loin du télé pilotage.
    Premier numéro sur l’UAVShow, sans grand contenu original par ailleurs, que peut on attendre de la suite ?

    Le contenu manque de corps, ça ressemble plus un magazine de pub qu’autre chose avec une 1000e redites des mêmes entreprise qu’on retrouve depuis des années sur les salon/événements du drone en France.

    Peut-être que mettre plus de temps et de fond dans la R&D au lieu des salons pour retrouver les copains fera grandir la filière française ?

  4. aie aie aie !! De l’auto brosse à reluire de l’unepat à toutes les sauces : rédaction / production / auto promotion. On perçoit bien “l’objectivité” à laquelle ce syndicat nous a habitué.

  5. Bonjour je suis Michel DUFY est je suis à l’initiative de la création de TELEPILOTE MAGAZINE.
    Je suis content que ce post de FRED vous permettent de me remonter vos impressions. Je répondrai régulièrement à vos remarques à cet article tant que cela sera possible ici. Sinon, vous pouvez poster vos remarques sur la page FB dédiée ici : https://www.facebook.com/tpmagdrone ou m’en faire part par email sur [email protected].

  6. Gérard : Ce Magazine a été créé par un télépilote à l’attention des télépilotes. Je n’ai donc pas plus de dons de graphiste/publiciste/pro de la com que toi. La police de caractères utilisée partout dans le Magazine n’est pas COMIC SANS mais PRODUCT (seuls les titres en haut de page sont en BEBAS). La plateforme utilisée est celle de simplebooklet.com (web service californien). Le fait que cette police ne te plaise pas , cela n’engage que toi… Maintenant que tu vas lire le Magazine, merci pour ton retour !

  7. Réponse à DRONE SPOT : Hélas, 100 fois Hélas ! …Nous avons bien hésité à traiter AUSSI les opérateurs LOISIR, mais il y a trop de choses à dire ou à montrer que l’on a préféré, comme mon statut ne l’indique pas, s’adresser uniquement aux Télépilotes utilisant le Drone Civil dans le cadre de leur activité professionnelle. Je traite également les E-VTOL et le U-Space, du fait de mon appartenance au CDC (Conseil du Drone Civil, DGAC) dans le Groupe de Travail qui a pour sujet le U-Space, dans le cadre également de ma participation dans un projet français de Taxi Volant. D’ailleurs, si cela vous interesse, je vous invite à vous rendre dans ce Magazine au chapitre CONFERENCES et de cliquer sur le lien pour voir celle dédiée à la MOBILITE URBAINE, animée par des représentants de la DSNA, ONERA et THALES…Assurément, bien sûr la REGLEMENTATION fera l’objet d’un DOSSIER dans les prochains numéros ! Salutations MICHEL.

  8. Réponse à KHANCYR : Le concept te semble bizarre ? ben non, c’est simplement original ! Le 1er Magazine en ligne Interactif, avec des possibilités de cliquer sur des liens de partout, avec des vidéos intégrées, tous les bons webinaire du moment regroupés en replay au même endroit…
    Consacré aux industriels ? NON. Je comprend ton ressenti car c’est un N° hors-série dédié au salon des professionnels…où on trouve effectivement beaucoup d’industriels….mais pas que ! NON car cet essai est là pour lancer le magazine, et si lit bien l’EDITO, tu remarqueras que les N° à venir traiterons principalement le Télépilote et ses attentes…D’ailleurs, je compte bien réaliser un sondage parmi les premiers abonnés afin de savoir ce qu’il souhaitent comme article dans la Magazine : génial ça, non ? tu en connais beaucoup des canards où on peut influer sur le contenu à paraître ? Concernant la R&D, et si tu veux “retrouver les copains”, je suis preneur. Moi également travaille sur différents capteurs embarqué sur le drone (capteur de pollution par ex). Donc, si tu connais des start’Up qui sont en plein essor avec une idée fabuleuse à partager, ça intéresse. D’ailleurs, les différents CLUSTERS commencent à se mettre en place en France, et de nombreux collègues start’uppers sont déjà accompagnés dans leur démarche de R&D, production, financement, etc…Je compte bien d’ailleurs faire un dossier là dessus… A bientot Khancyr !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.