Team Mistral : le racer 5 pouces Dragunov est disponible chez FPV Fly

0
509

Le Dragunov, c’est le petit-dernier imaginé par David Aspen ! Ce racer 5 pouces profite de l’expérience acquise avec le précédent modèle proposé par la Team Mistral, l’AK47. Le principe de cet appareil ? David Aspen le résume ainsi : « il a été conçu dans le but d’être polyvalent sur les tournages, fluide dans ses mouvements. Sa géométrie a été imaginée pour être en mesure de réaliser des évolutions lentes ou au contraire des poursuites de voitures, et sans devoir passer du temps à effectuer des réglages de caméra ».  

Les points forts de cet appareil ? 

Il est résistant, avec un centre de gravité bas, et des bras de 6 mm d’épaisseur présentés en Deadcat pour que les hélices n’apparaissent jamais à la caméra. Les 4 bras sont faciles à retirer et à changer sans démonter la stack, et peuvent être agrémentés de protections moteurs en TPU. La batterie est installée sur le dos de l’appareil – elle profite d’un pad en mousse complété par un revêtement Magic Grip qui l’empêche de glisser.

Prêt pour l’analogique et le numérique

Le Dragunov a été pensé pour un équipement de retour vidéo analogique, mais il est également compatible, sans modification, avec les boitiers numériques que sont le FPV Air Unit de DJI et Vista de Caddx. La hauteur entre la top plate et la bottom plate est de 28 mm. « 4 vis M2,5 x 6 mm sont fournies pour installer un vista sur le Dragunov. On recommande un câble rallongé entre caméra et boitier vidéo, celui de 20 cm ». 

Le bloc des caméras

Il distingue le Dragunov de la concurrence avec un placement des caméras inhabituel ! La caméra FPV est placée au-dessus de la caméra HD de type GoPro. Pourquoi ? Cela permet d’éviter l’effet balancier des frames sur lesquelles la caméra HD est placée au-dessus de l’axe du roulis (roll). Le bloc qui englobe les deux caméras, la FPV et la HD, est fixé sur un arceau. Il repose sur une charnière avec un mécanisme qui permet de les incliner rapidement et sans besoin d’outils à 5°, 15°, 25°, 35° et 45°. Le support GoPro est disponible en version GoPro 6/7, 8, 9/10. Une autre particularité ? Changer de bloc caméra est rapide puisqu’il n’y a que deux vis à retirer et la caméra FPV à dévisser. « D’autres blocs sont en préparation », assure David Aspen, « il y aura par exemple un support pour permettre du tilt négatif et incliner les caméras vers le bas. Il y aura aussi des supports pour caméras Insta360 One R et DJI Action 2 ».   

Les impressions 3D 

Elles sont réalisées par David Dupeu de 3DRacer, qui est en mesure de répondre à des demandes spécifiques. Si vous êtes équipé en imprimante 3D, les fichiers .stl sont aussi disponibles sur Thingiverse.

Le prix ?

Le Dragunov 5’’ est proposé à 129 € chez FPV Fly (taxes comprises et port offert), en kit à monter sans les impressions, ou 169 € avec les impressions. Une vidéo explicative montre les étapes de montage pas à pas, avec des astuces pour être plus efficace. Le 5 pouces ne vous suffit pas ? « Une version 6 pouces est en préparation ».

La configuration recommandée par David Aspen ?

« Vous pouvez installer des moteurs Brotherhobby GOM 2207,5 à 1920KV ou le plus coupleux Avenger 2507 V2 à 1850KV, avec des hélices HQProp Ethix S5 et un ESC 4 en1 Hobbywing XRotor Micro 60A. Pour le retour vidéo, je recommande un boitier Vista. Et du Crossfire de TBS pour une liaison radio solide, avec un Finder Mini de ViFly, sait-on jamais ! ».

Crédits (pour les belles) photos : Simon Hugues (SH PROD)

Une vidéo de présentation par David Aspen

La vidéo du montage

D’autres photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.