A 8163 mètres sur le mont Manaslu avec un Air 2S de DJI

9
2594

Le mont Manaslu est le huitième sommet le plus haut du monde, avec une altitude de 8163 mètres… Situé au Népal, il est considéré comme l’un des plus dangereux avec des avalanches fréquentes. Son arête sommitale est source de controverses. Plusieurs expéditions n’auraient pas atteint le point le plus haut, situé quelques dizaines de mètres à côté de celui habituellement considéré comme le sommet par un effet optique depuis la marche d’approche. Le Youtuber et Instagramer australien Jackson Groves a apporté la preuve de la position du vrai sommet avec des photos shootées depuis un Air 2S de DJI. Voler à plus de 8000 mètres, avec une portance réduite ? Ca fonctionne correctement, assure Jackson Groves, « une fois en l’air, avec une autonomie de 20 minutes, mais le décollage est difficile ». 

Une première

L’alpiniste népalais Mingma Gyalje Sherpa (Mingma G) affirme être le premier à avoir atteint le « vrai » sommet lors d’une expédition organisée par Imagine Nepal, le 27 septembre 2021. Il a posté une vidéo lorsqu’il a atteint l’arrête sommitale. L’exploit a été photographié par Jackson Groves, on y voit Mingma G en approche par la paroi, et le reste de l’expédition au pied du sommet. Sur sa page Facebook, l’alpiniste ne cache pas sa joie d’avoir montré où se trouvait le vrai sommet du Manaslu et de l’avoir atteint : « Ce qui s’est passé jusqu’à présent s’est passé, mais il n’y aura plus d’excuses à partir de maintenant. Le Top, c’est toujours le Top, lorsqu’il n’y a plus de possibilité d’aller plus haut, que tout est en-dessous de vous ».

Crédits photos : Jackson Groves

9 COMMENTAIRES

  1. bonjour tt le monde
    le mavic 2 pro est plus approprié a cette altitude pour le air 2 s les capteurs supérieurs et l’autofocus de la caméra sont désactivés à des températures égales ou inférieures à -10°C

  2. @ didou : C’est ce qu’ils disent dans la fiche technique, mais je n’ai pas eu de souci par -20° en Finlande, et un ami a volé par des températures encore inférieures sur le lac Baïkal, il n’a pas eu à passer en manuel. La formation de gel sur les hélices est plus pénible, en revanche.

  3. En tout cas, cela fait des très belles photos.

    Pour limiter les risques inhérents à l’activité et protéger le public, suite à la visualisation sur Youtube de ces photos népalaises, le Ministère des Transports français va cependant éditer une nouvelle réglementation nécessitant une autorisation administrative pour tout vol sur des sommets de plus de 8000m en France.
    Une équipe spéciale d’agents assermentés va être formée et déployée sur tous les sommets français concernés – un budget est en tout cas prévu pour cela (les sommets de plus de 8000m en France).

  4. @ Ellie : Ah non, tu te trompes ! Il y aura effectivement une nouvelle réglementation pour les sommets de plus de 8000m en France, avec plusieurs itérations législatives et l’obligation d’une nouvelle balise électronique certifiée >8000m. Mais il n’y aura en revanche aucun budget prévu pour qui que ce soit sur le terrain 🙂 En revanche, des équipés du privé formées pour d’autres opérations pourront être réquisitionnées, et ce dès les 6000m…

  5. @ Ellie : Non non …… tu as oublié un point extrêmement important, il va être immédiatement (c’est à dire sous 10 ans) formé une commission de réflexion qui planchera sur la nécessité de créer une commission d’élaboration de textes définissant les contours d’une nouvelles commission qui régulera l’accès au nouvel “E.A.M” : Espace Aérien Montagnard.
    En attendant ça nous occupera bien un millier d’anciens de l’E.N.A. (Ecole Nationale des Anes) qui sans cela auraient été obligé d’aller travailler …… quelle honte !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.