Autel Robotics a présenté officiellement les gammes Evo Nano et Evo Lite

6
2599

Le constructeur chinois Autel Robotics a présenté deux gammes de drones de prises de vues aériennes, plutôt destinées à des usages loisir. Une présentation “light”, puisque la marque n’a pas diffusé de prise en main, pas publié de fiches techniques, simplement publié quelques pages avec trop peu d’informations.

Les Evo Nano et Nano+

Ce sont des appareils qui pèsent 249 grammes, un poids choisi pour s’accommoder de la plupart des réglementations sur la planète, qui sont moins exigeantes en-dessous de 250 grammes. La batterie promet jusqu’à 28 minutes de vol. Les appareils seront disponibles en 4 coloris : Autel Orange, Arctic White, Deep Space Gray et Blazing Red.

L’appareil est décliné en deux versions.

Le Nano doté d’un capteur CMOS 1/2’’ de 48 mégapixels, sans doute de technologie Quadbayer, qui permet de filmer en 4K à 30 images par seconde, en 4K HDR, et de prendre des photos en 48 mpix. La caméra est montée sur une nacelle stabilisée sur 3 axes.

La version Nano+ s’appuie sur un capteur CMOS 1/1.28’’ de technologie RYYB, supposée donner de bons résultats en basse luminosité, et permet de prendre des clichés en 50 mégapixels. Le Nano+ est équipé de capteurs de proximité vers le bas, l’avant et l’arrière pour assurer une détection des obstacles dans 3 directions (mais pas le Nano).

Fonctions avancées

Pour se distinguer de la concurrence de DJI et des innombrables caméras volantes d’entrée de gamme, Autel a travaillé sur des fonctions logicielles avancées. SkyPortrait facilite les prises de vues, Dynamic Track 2.1 permet le suivi de personnes, d’animaux ou de véhicules. Cinematic Shots propose des séquences automatisées. MovieMaster facilite la création de clips vidéo et de les partager en ligne. Le retour vidéo profite de la technologie Autel Skylink, pour une transmission que le constructeur assure sans latence, sans saccade, en 2,7K à 30 fps, jusqu’à une distance de 10 km. La liaison utilise les plages de fréquences du 2,4 GHz, du 5,8 GHz et du 5,2 GHz – la conformité avec la réglementation française sera à vérifier.

Les Evo Lite et Lite+

L’Evo Lite+ embarque un capteur 1 pouce capable de filmer en 6K à 30 fps et de prendre des clichés en 20 mpix, avec une ouverture réglable entre F2.8 et F11. Il est prévu pour s’accommoder facilement des environnements à faible luminosité. La version Lite reprend le capteur de l’Evo Nano : c’est un CMOS 1/2.8’’ de technologie RYYB, qui shoote en 4K HDR et prend des photos en 50 mpix. L’Evo Lite stabilise ses images avec une nacelle… 4 axes ! C’est du moins ce qu’affirme Autel, qui promet la possibilité de shooter des vidéos à la verticale pour publication sur des smartphones. 

Belle autonomie…

Les Evo Lite profitent des mêmes fonctions logicielles avancées que les Evo Nano, ainsi que de la détection des obstacles dans 3 directions. Mais l’autonomie est bien supérieure : la durée de vol, selon Autel, atteint 40 minutes. Dommage pour le marché français : les Evo Lite pèsent 820 grammes, ce qui les oblige à être enregistrés sur AlphaTango et à diffuser un signalement électronique à distance. Si la fonction n’est pas prévue par Autel, et il est probable qu’elle ne le soit pas, il faudra ajouter une balise externe. Les appareils seront disponibles en 3 coloris : Autel Orange, Arctic White et Deep Space Gray.

Les prix ?

Les informations qui ont filtré indiquent que l’Evo Nano est à $649, l’Evo Nano+ à $799, l’Evo Lite à $1149, l’Evo Lite+ à $1249. Je n’en ai pour le moment pas confirmation. Edit : ces prix sont confirmés. N’oubliez pas que ce sont des prix outre-Atlantique, donc hors taxes (et douanes à l’import). Ils sont plutôt élevés, mais ils reflètent des caractéristiques plutôt haut de gamme. Il faudra encore attendre un peu que les spécifications techniques complètes soient diffusées par Autel pour un tour d’horizon plus complet. Il reste aussi à connaitre la date de sortie (elle est estimée à début novembre 2021)… et la disponibilité réelle en Europe !

Source : Autel Robotics

Plus de photos des Evo Nano

Plus de photos des Evo Lite

6 COMMENTAIRES

  1. @ Dimitri : Ils disent de faire la précommande, mais de ne pas payer, et d’attendre qu’ils prennent contact, une semaine avant la commercialisation. Ça ressemble quand même à une occupation du terrain un peu cavalière.

  2. @ Mouillac : Autel Robotics est implantée aux US avec un management installé près de Seattle, mais il s’agit d’une filiale de la société chinoise Autel, avec des développements et une fabrication en Chine. Sauf les modèles Evo 2 Dual Enterprise qui sont construits aux Etats-Unis, dans la logique du Made in USA destinée à permettre de participer aux marchés militaires et gouvernementaux aux US.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.