Hubsan : le live de présentation du Zino Mini Pro ne s’est pas passé comme prévu

7
1801

D’un côté il y a les shows « à la Apple », avec des interventions ultra préparées, millimétrées, sans aucune place pour l’improvisation. De l’autre côté, il y a Hubsan, qui a tenté de faire la promotion de son Zino Mini Pro (dont je vous avais parlé ici, avec la fiche technique). L’exercice est difficile, très difficile même, et Hubsan a trébuché….

Long…

Un live a débuté sans son et visiblement sans que les diffuseurs ne s’aperçoivent que les caméras étaient en ligne. Il a été interrompu et remplacé par le « vrai » live, avec un intervenant parlant en chinois et une intervenante en anglais. Le duo a-t-il fonctionné ? Vous pouvez visionner ce live pour vous faire une idée. Mais si vous n’avez pas la patience – et c’est bien normal puisqu’il dure plus d’une heure avec de looooongs silences -, voici un court résumé.

Donc…

Le Hubsan Zino Mini Pro pèse 249,2 grammes. Il est donc bien sous la barre des 250 grammes, mais il ne faut rien lui ajouter, pas même un filtre ND. Pour le reste ? La présentation est très pénible à écouter, on finit par ne plus rien comprendre, même en anglais. Car ce live a souffert d’une fausse bonne idée. Les responsables de Hubsan ont choisi de faire décoller un Zino Mini Pro pendant toute la durée du streaming pour prouver l’autonomie réelle de l’appareil.

Et effectivement…

L’autonomie est impressionnante, puisque le Zino Mini Pro a tenu 41 minutes en stationnaire. Le souci, c’est que les deux présentateurs se sont époumonés pour couvrir le vrombissement du drone ! Le vol s’est achevé par un moment d’intense gênance : au lieu de se poser au sol, le Zino Mini Pro n’a pas coupé ses moteurs, et il est parti s’empêtrer dans un rideau. La caméra a immédiatement zoomé sur les présentateurs pour soustraire le Zino Mini Pro du cadrage… des présentateurs au sourire très figé. Hubsan a ensuite présenté ses plus plates excuses, en expliquant que le pilote avait fait une erreur à la fin de son vol.

5000 précommandes ?

Ce sont les chiffres avancés par Hubsan concernant les précommandes du Zini Mini Pro. L’appareil est en phase de fabrication et de tests logiciels. La date de sortie ne semble pas avoir été mentionnée – mais je n’ai pas tout compris dans cette présentation. Les conférences de presse et les lives de présentation sont un métier, Hubsan l’a appris à ses dépends. Il va désormais falloir convaincre que le Zino Mini Pro est capable de tenir ses promesses, et ce sera plus compliqué après cette présentation loupée… Mais l’appareil tient au moins l’une de ses promesses : son autonomie dépasse 40 minutes ! Le Zino Mini Pro est proposé en précommande par Banggood, à partir de 456 € (sans le port, sans les taxes).

Le live

7 COMMENTAIRES

  1. Ainsi que l’assistant qui passe, repasse et fait une petite pause devant la caméra à 53″53….. 😀

  2. Quel lancement de m. , pas seulement pour ce pauvre présentateur qui a du être viré mais pour la tactique commerciale de Husban.
    Une belle video des performances alléchants tout pour faire le buzz et même pas une vrais bonne vidéo 4k pour enfoncer le clou ; pour moi un vais Fiasco !

  3. Ouille les pauvres, ils sont pas dégourdis comme disait ma grand-mère…
    La fin de vol dans le rideau et la sidération des animateurs – au sens entomologique du terme – est un grand moment !

  4. La meilleure vidéo de l’année! J’ai ri comme un couillon en voyant la tête des animateurs lorsque le drone s’entortille dans le rideau.
    Rien ne va dans cette présentation, rien du tout, c’est le pire de ce qu’il ne faut pas faire. Pourquoi des gens apportent des papiers aux animateurs à longueur de temps, et en passant devant la caméra, enjambant visiblement un bordel de câbles mal rangés? Le son est naze. Une seule caméra pour plus d’une heure, c’est risqué et insipide. Les animateurs n’ont aucune espèce d’exaltation devant le produit. Ils ont l’air de découvrir en direct ce pour quoi on leur a demandé de venir. Le “cadreur” est d’une nullité affligeante. C’est un vrai cas d’école!
    L’année dernière j’ai eu l’occasion de réaliser 2 directs professionnellement, et je n’étais pas très satisfait du résultat, mais quand je vois ça, je me dis que finalement j’étais pas si mauvais, j’avais de la marge avant d’en arriver à un tel niveau d’incompétence!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.