Le drone, le joueur de foot et le coup de crampon

4
4723

Le football est un aimant à drones ! Ils s’invitent régulièrement à l’occasion de matchs. Le 2 mai 2021, un drone est venu survoler le stade Gigante de Arroyito à Rosario, en Argentine. C’était à l’occasion d’un match de Superliga un peu tendu entre les équipes de Rosario Central et de Newell’s Old Boys. Le drone ? Sans doute un « vieux » Phantom 2 de DJI. Pour éviter les NoFly Zones (NFZ) qui coiffent les stades de foot dans les outils de géobarrière GEO de DJI ? Non, puisque les NFZ du constructeur ne protègent pas ce stade. C’est plus probablement une question de coût.

Parce que justement…

Le drone n’est pas sorti indemne de sa prestation. Lucas Gamba, de l’équipe de Rosario Central, a réussi à mettre le drone à terre en attrapant son drapeau. Ensuite le joueur Pablo Pérez des Newell’s Old Boys l’achevé d’un coup de crampon puis de ballon. Le message sur le drapeau n’est sans doute pas très bien passé, il était mal accroché.

Ce qu’il disait ?

« Pecho frío, hijo mío, de palomita nos abandonaste, Pirulazo, Nobiniste, de taquito ». Mon espagnol, même avec l’aimable assistance de Google Trad, et mes pitoyables connaissances footballisitiques, sont insuffisants pour comprendre de quoi il retourne – il s’agit semble-t-il de l’évocation de précédentes rencontres.

4 COMMENTAIRES

  1. J’avoue que ce n’est pas très fin comme comportement…. puis un phantom 2, c’est un drone de collection aujourd’hui 😅

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.