DJI FPV : comment utiliser le mode Tortue

0
1633

C’est l’une des options du DJI FPV (voir le test ici), mais je n’avais jusqu’à présent pas réussi à l’activer. C’était désespérément simple… et pourtant je n’avais pas découvert la méthode : le crédit revient à FlytPath !

C’est quoi, le mode Tortue ?

C’est une fonction qui permet de retourner automatiquement le DJI FPV s’il se retrouve sur le dos. Les pilotes de racers la connaissant bien, sous le nom de « Flip Over After Crash » pour les appareils flashés avec le firmware Betaflight. C’est sur le matériel Kiss que le Turtle Mode a fait son apparition (voir ici), Betaflight ne l’a adopté que plus tard. Ca fonctionne ? Oh que oui, je ne compte pas les marches de la honte auxquelles j’ai échappé en réussissant à remettre un racer sur le dos à distance et à redécoller…

La version DJI FPV ?

Pour activer le mode Turtle, il faut aller dans les Paramètres sur le casque V2, puis Contrôle, Radiocommande. Dans le premier onglet qui permet de personnaliser les boutons, vous pouvez associer le mode Tortue à des touches. Pour ma part, c’est un appui double sur le bouton C1. Mais cela ne suffit pas. Pour profiter du mode Tortue, il faut aussi être en mode Manuel – et donc avoir configuré ce mode avant le vol. Pour tester la fonction, placez le DJI FPV à l’envers, passez en mode Manuel, activez le mode Tortue. L’appareil démarre 2 des 4 moteurs seulement, ceux dont les hélices sont les plus hautes, et pousse automatiquement les gaz jusqu’à ce que l’appareil bascule. Simple et efficace !

Ca fonctionne bien ?

Oui, comme sur un racer classique. Un peu mieux, même. Avec la fonction Flip Over After Crash, c’est vous qui choisissez les hélices à faire tourner. Le DJI FPV, lui, détecte quelles hélices faire tourner en fonction de sa position. Le mode Tortue ne permet évidemment pas de se sortir de toutes les situations : si le DJI FPV est bloqué, il ne bougera pas. Dommage aussi qu’il ne se déclenche pas à l’horizontale et qu’il ne permette pas de donner des coups de gaz brefs et successifs. Car c’est ainsi que j’ai réussi à me dégager d’atterrissages fortuits et hors de portée dans des arbres, à de nombreuses reprises, avec des appareils Betaflight. Dommage aussi que la fonction ne soit pas disponible sans avoir configuré au préalable le mode Manuel. Mais elle a le mérite d’exister…

Le résultat en vidéo

Article précédentLDARC Cine X2
Article suivantAerial Pixel : un support GoPro pour DJI FPV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.