Apple s’intéresse aux drones opérés en 4G et 5G

3
662

Le US Patent and Trademark Office a publié le 9 mars 2021 un brevet déposé en août 2018, intitulé « Handover pour les véhicules aériens sans pilote ». Il décrit un système qui prend en charge les communications radio sur les réseaux cellulaires (téléphonie mobile), et plus précisément des techniques pour passer d’une cellule à une autre (le « handover »).

Pour quoi faire ?

Apple travaille sur des drones capables de voler sur de longues distances en s’affranchissant des liaisons radio courte distance comme le 868 MHz, le 915 MHz, le 2,4 GHz ou le 5,8 GHz, au profit du maillage des réseaux cellulaires qui permet en théorie une continuité de la connexion. Comme un téléphone mobile qui maintient sa connexion data en voiture ou dans le train, en passant d’une cellule à une autre de manière transparente pour l’utilisateur. Le tout permet, en théorie encore, de contrôler un drone n’importe où sur la planète, pourvu qu’il évolue dans une zone couverte par le réseau cellulaire.

Ce qu’il permet ?

Les équipements pour la liaison radio sont optimisés pour des connexions au sol. En l’air, la couverture réseau, selon les explications accompagnant le brevet, souffre de zones de faible réception, voire de réception inexistante. Apple décrit des solutions techniques pour optimiser la réception en gérant au mieux le choix de la cellule par des mesures de la qualité de la liaison selon la position. Les résultats sont exploités par une base de données à bord du drone ou envoyés de manière dynamique. Les outils vont jusqu’à modifier le trajet du drone pour éviter les éventuelles zones totalement blanches, où la connexion serait perdue.

Partenariat avec Intel ?

Les ingénieurs dépositaires de ce brevet sont pour part des employés d’Intel (Rakesh Kalathil, Feng Xue, Candy Yiu, Venkatesan Nallampatti Ekambaram), pour autre part un employé d’Apple (Vishnusudhan Raghupathy), ce qui laisse supposer un partenariat entre les deux sociétés. Reste à connaître les applications pratiques de cette technologie pour Apple… Pour mémoire, Apple a embauché Lise Ellman début 2020, une avocate spécialisée dans le lobbying drones (voir ici).

 Source : US Patent and Trademark Office

3 COMMENTAIRES

  1. @CriTof Effectivement ,un drone en 4G marche très bien ,et c’est pas super compliqué a faire ,même hors disco (d’ailleurs ,pour les gens qui font ça ,faites attention au consommation en ampérage des clés 4G ,sa suce pas mal d’ampère ,faites des testes avant avec speed test ) ,la problématique ce pose en gros si tu as 15 drone 4G dans 15km² ,et là ,sa devient beaucoup plus compliqué ,surtout si tu fait de la vidéo ou que t’es besoin de grosse data ou de la petite data mais tout le temps ,sans parler de l’UTM qui est la couche au-dessus .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.