iFlight Chimera4 4S LR, le test

2
3327

Premier décollage

J’ai réalisé la plupart de mes vols avec des Lipo 4S de 650 mAh 70C et les hélices Gemfan. Le Chimera4 4S LR décolle… brusquement, même avec peu de gaz. C’est plutôt une bonne nouvelle, puisqu’il semble disposer d’une belle réserve de puissance. Les premières secondes de prise en main sont rassurantes : l’appareil est particulièrement stable, y compris en mode Acro. Le passage en immersion confirme les premières bonnes impressions. L’appareil permet de belles accélérations et reste bien stable même avec un peu de vent – bien plus que le Flywoo Explorer LR HD 4p. Il tient les figures de voltige, ne bronche pas quand on lui demande une forte remise de gaz.

Le retour vidéo

La combinaison de la caméra Nebula Nano et du boitier de Caddx est efficace : le retour vidéo est en 16:9, 720p et 60 images par seconde avec très peu de latence. Ce montage a ses avantages : l’image occupe tout l’écran du casque de DJI, les réglages de la Nebula Nano privilégient les couleurs dynamiques. Il a aussi ses désagréments ! L’image plein écran n’est pas forcément pratique parce que très grande, et on ne peut pas passer en 4:3. Les couleurs sont un poil trop flashy, et Caddx ne propose pas de moyen pour changer les réglages de la caméra. On peut aussi regretter les 120 images par seconde de la caméra de DJI : la Nebula est cantonnée à 60 fps. Le DVR (enregistrement du vol) n’est possible que sur le casque de DJI, pas sur le boitier à bord du racer. Les images sont donc celles reçues à distance, avec une inévitable dégradation lorsque la qualité de la réception diminue.

Entretoises et hélices

La caméra Nebula Nano est un peu trop en retrait, ce qui permet de la protéger. Mais à l’image, on voit les entretoises bleues ! Pour les faire disparaître du champ, il faut retirer les deux vis qui la maintiennent et revisser la caméra sur le trou inférieur dans le support en TPU. Ca fonctionne. Mais la caméra dépasse de quelques millimètres : elle risque plus de dégâts en cas de choc. A vous de choisir entre la sécurité et l’image… La structure en X favorise sans doute la stabilité de l’appareil, mais elle a un défaut : les hélices apparaissent dans le champ de la caméra. C’est dommage, parce que le DVR enregistré sur le casque pourrait suffire pour revenir avec de belles images d’un vol dans un joli décor, d’autant que le mode 50 Mbps du retour vidéo numérique DJI assure une qualité très correcte. La solution ? Donner un fort angle vers le haut à la caméra. Mais dans ce cas, vous serez dans l’obligation de voler vite au détriment de l’autonomie…

La portée ?

Quelle est la portée du retour vidéo sur le Chimera4 4S LR ? Elle est très variable, selon que le vol soit en vue directe ou avec des obstacles (en intérieur), avec un peu de hauteur ou au ras du sol, en 25 mW comme l’impose la réglementation française ou avec plus de puissance là où c’est autorisé (car le boitier Vista peut monter à 700 mW ou plus). En 25 mW, on peut aller largement au-delà de la vue directe de l’observateur requise pour les vols en immersion, largement au-delà aussi des 200 mètres de distance autorisés en immersion. En poussant l’émetteur à 1 Watt, on dépasse facilement les 2 kilomètres en environnement dégagé. La portée est donc… très largement supérieure à ce que la réglementation (française) impose.

Autonomie ?

Avec une Lipo CNHL 4S de 650 mAh 70C (81,9 grammes) et un vol doux, l’autonomie est de 5 minutes et 30 secondes environ. Avec une CNHL 850 mAh 70C (99,4 g), elle est de 8 minutes. Avec une UrUAV 1050 mAh 120C (131,7 g), elle est de 8 minutes 30 secondes. Elle passe à 12 minutes avec une Li-Ion GePRC 4S de 3000 mAh 30C (201,8 g) – en conservant, c’est agréable, une puissance satisfaisante pour remettre les gaz. L’autonomie n’est au final pas extraordinaire, mais elle est suffisante pour partir assez loin… et revenir sans crainte la panne sèche ! Evidemment, avec des vols plus engagés, l’autonomie chute rapidement.  

Installer une caméra stabilisée à bord

iFlight ne fournit aucun support pour placer une caméra sportive sur le Chimera4 4S LR, c’est donc à vous de vous débrouiller. Oubliez les GoPro Hero 6, 7, 8 et 9, elles sont trop lourdes. Je n’ai malheureusement pas de GoPro naked. Mais j’ai essayé une petite caméra Insta360 GO, placée à bord avec un support pour DC3 de iFlight trouvé sur Thingiverse et imprimé en TPU. Je n’ai pas pris la peine de le fixer avec des vis, j’ai préféré utiliser deux élastiques pour plaquer les pattes avant et arrière sur la plaque supérieure. Avec ce montage et la caméra Insta36O GO, le Chimera4 4S LR passe à 201,4 grammes (sans la batterie), soit 23 grammes de plus. L’autonomie est amputée de moins de 30 secondes. Les images stabilisées de l’Insta360 GO sont agréables, avec peu de flou puisque l’appareil ne vibre pas beaucoup.

Permet-il le Long Range ?

Tout dépend de ce qu’on entend par Long Range. Mais le Chimera4 4S LR permet des balades à plus d’un kilomètre, beaucoup plus même, sans perte de vidéo. Attention, cette pratique est illégale en France et la puissance radio pour y parvenir l’est tout autant. Rappelons qu’en immersion, les vols sont limités à une distance de 200 mètres et une hauteur de 50 mètres, avec la présence d’un observateur en vue directe, et avec une puissance de 25 mW. Si vous avez l’âme d’un outlaw ou si vous volez hors de France, vous pourrez profiter de vols de plus de 8 minutes à une belle distance, avec un joli DVR à la clé, et avec l’aide d’un retour automatique près de la position de départ en cas de perte de liaison radio ou vidéo…

>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<<

1
2
3
Article précédentEmil Haziev : Oktod Sendeturm
Article suivantJob : DroneVolt recherche un télépilote expérimenté

2 COMMENTAIRES

  1. Il me fait de l’oeil celui là.
    @fred : est il possible d’avoir des images sans les hélices dans le chant de la caméra avec un instago à la verticale ?

  2. @ Risk9 : A la verticale ou pas, elles sont dans le champ si l’Insta n’a pas un très fort angle. Pas le choix, il faut l’incliner beaucoup vers le haut…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.