Chine : crash d’un drone pendant un show aérien

13
5268

La vidéo du crash d’un drone-hélicoptère a été postée sur Twitter par le spectateur d’un show aérien organisé en Chine. Selon les commentaires de la vidéo, l’événement s’est déroulé le 24 octobre 2020, il s’agissait de la 7e édition d’un concours favorisant l’innovation pour les drones. L’appareil, conçu par Hangzhou Star Low Altitude Helicopter Development, est un hélicoptère de 7,25 mètres de long, 1,5 de large et avec un rotor principal de 6 mètres de diamètre.

Failsafe ?

Le vol semble opéré par un pilote à distance, de manière satisfaisante au début du vol. Mais pendant un passage rapide devant les tribunes, l’appareil perd de l’altitude et tombe sur la piste, en lacérant un panneau publicitaire. Lequel reprend le slogan du président chinois Xi Jinping : « eaux claires et montagnes vertes ». Une autre vidéo montre l’appareil en train de se consumer sur la piste. Il n’y a pas eu de blessés lors de cet accident.

 

13 COMMENTAIRES

  1. C’est marrant (si on peut dire ainsi) dans ma vie j’ai participé à plus d’une centaine de meetings de modélisme (on appellait pas ça des drones) , j’y ai assisté à des dizaines de crashs, certains bien plus spectaculaires et avec des machines bien plus sophistiquées. J’ai moi même vautré des appareils dans des conditions qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques. Ce que je regrette actuellement c’est que les réseaux sociaux montent en épingle chaque non-événement comme ce n’est pas possible et toujours au détriment d’un loisir et d’une passion qui sont entrain de mourir à petit feu, malmenés par des politiques qui n’ont que l’arsenal répressif comme réponse au moindre événement 😡

  2. @FPV 67, entièrement d’accord avec toi ! En plus on peut tirer une conclusion positive de ce crash de « p’tit gros » : c’est que le pilote a visiblement respecté la box dévolue aux évolutions ce qui a justement permis d’éviter un drame vu la taille de l’engin. C’est donc juste un crash d’un modèle radio commandé lors d’un meeting, était-il nécessaire de relayer ce non événement ?…

  3. @ Pep et FPV_67 : La différence entre ce type d’appareil et les p’tit gros de modélisme, c’est que le premier est destiné à voler partout à terme, y compris sans ségrégation avec l’habité, alors que le second est destiné aux terrains de modélisme, de compétitions et de manifestations aériennes.

  4. @Fred : Et les voitures qui sont destinées à rouler sur les routes ? On revient malheureusement toujours au mêmes débats 😭 Des accidents il y a, des accidents il y aura. Le tout c’est d’apprendre et d’en tirer les bonnes solutions 👍

  5. @ FPV_67 : Il y a aussi une différence entre les voitures exclusivement destinées aux circuits et celles qui roulent sur la voie publique. Ce ne sont pas les mêmes requis, pas les mêmes obligations, pas les mêmes conséquences en cas de problème.

  6. @ leproto : Oui, mais ce n’est pas le mode de pilotage qui importe, mais la mesure du risque sur l’usage, autrement dit la finalité de l’appareil…
    Si tu préfères, un p’tit gros qui restera toujours sur son terrain FFAM qui se crashe, ça n’a pas de conséquences graves. Mais un drone destiné à pratiquer l’espace aérien habité, comme c’est le cas de l’appareil qui était en présentation, c’est plus gênant. Comme celui-ci, par exemple, qui était pourtant télépiloté.

  7. Petite précision, on peux voler en modèle réduit hors terrain FFAM tout en étant hors espace aérien habité (<150m/bientôt 120m) et un terrain FFAM (ou un autre lieux) peut disposer d'un NOTAM permettant aux modèles réduits et drones de voler bien au-delà des 150m

  8. Marrant, les bruits de tronçonneuse après le crash… Ca me rappelle les moteurs 2 temps sur nos petits avions dans les années 80….

  9. Et bin, heureusement qu’il n’y a pas eu de blessés, sinon c’était le 20 heures direct ;-).

    Comme certains autres ici, on peut quand même se poser la question sur à quoi sert ce genre de “non article”… Heureusement que ce genre de diffusion de “news” n’existait pas il y a 1 siècle, sinon il n’y aurait jamais eu d’aviation.
    Gros titre qui fait peur : un drone se crashe -> mon dieu, vite de nouvelles lois (même si ce n’est pas l’auteur de l’article qui le demande – cela ne fait que participer à la phobie ambiante).

    Si le monde de l’automobile était couvert ici, on aurait ici tous les constats d’assurance et la liste des nombreux blessés et mort par jour, ou les webcams de tous les accidents de Youtube…
    Il n’y a pas un volume en comparaison qui choque quelqu’un ? A quand l’interdiction des voitures qui sont mises entre les mains de tout le monde et causent beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de problèmes et de dégats… Et pourtant, dans ce cas on ne parle pas de la mesure du risque sur l’usage.

    Si le fait de trouver qu’il est important de parler enfin d’UN incident devient si important (enfin une video d’un vrai crash avec des flammes – pas des suppositions que personne n’a prouvé), est ce qu’il n’y a pas un problème de fond ?

  10. Je ne sais pas le souvenir qu’à chaque fois qu’un avion s’est planté dans un meeting, autant de bruit pour rien n’a été généré (avec toutes les conséquences associées) et repris en boucle pour faire peur. O tempora o mores. Préfère largement les articles de fond sur Helicomicro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.