Qysea Fifish W6

6
888

Proposé par Qysea, le Fifish W6 est robot sous-marin équipé de 6 moteurs et 6 hélices orientables, qui lui permettent de se diriger dans toutes les directions. Intéressant, d’autant que les blocs de propulsion sont situés à l’extérieur de la coque. Ils sont peut-être un peu plus exposés aux chocs, mais certainement plus faciles à nettoyer des algues qui finissent par s’y coincer. Qysea assure que l’appareil est capable de descendre à une profondeur théorique de 305 mètres !

Revenir avec des images

Le Fifish W6 filme en 4K à 30 images par seconde avec deux caméras à bord, stabilisées de manière numérique pour obtenir des images exploitables. Il filme aussi en 1080p à 120 fps et en 720p à 240 fps. Les images sont stockées dans une mémoire interne de 64 Go. Deux phares de 10 000 lumens à 5500K avec un angle de 120° et 3 niveaux de brillance permettent d’éclairer le décor – c’est indispensable en profondeur.

Dotation

L’appareil dispose d’un bras mécanique amovible terminé par deux pinces pour réaliser des manipulations sous-marines. Il est équipé de deux batteries pour une autonomie estimée à 8 heures par le constructeur, et capable de fonctionner entre -10° et 40°. Traité pour limiter la corrosion, il mesure 54,8 x 40,7 x 25 cm pour un poids de 16 kilos. Il est livré avec une radiocommande, un câble de 305 mètres de longueur, un masque VR, le tout dans une valise de transport. Le prix n’a pas été indiqué, mais la facture sera salée : le Fifish W6 est destiné à un usage industriel. Il sera proposé par la boutique Studiosport.

D’autres photos

6 COMMENTAIRES

  1. @didou
    Pour rappel, les ondes radios se propagent très très mal dans l’eau (c’est une limite physique: le son se propage bien dans l’eau, mais pas les ondes radio) … donc il n’y a pas le choix: un sous marin télécommandé est forcément “filaire” , et les rares qui ont une télécommande et qu’on peut compter sur les doigts d’une main ^^ , sont soit “autonomes” en mode follow me avec le plongeur juste à coté et un bracelet pour le commander, soit télécommandés mais restant très proche de la surface (donc incapables de faire une véritable plongée…)

  2. bien sur mais aucune recherche pour améliorer car le sous marin intéresse que très peu de monde et c est dommage

  3. La question sera de savoir s’il est durable, si comme Powervision ils n’auront pas pris en compte la corrosion des inserts dans le plastique qui finit par créer des fuites (comme le Trident également). En eau douce tout va bien, mais en mer, c’est une autre paire de manche et pas mal de marques de phares ou de matériel de plongée ont quelques déboires avec certains de leurs produits. L’étanchéité est un art, le choix des matériaux primordial….et pour ce qui est de l’utilisation d’un ROV (plonger au delà de 100m de profondeur demande également un bateau, et la maitrise du positionnement en surface)….les moteurs orientables ajoute de la complexité à l’étanchéité (pas moins de 6 axes équipés de joints étanches mobiles….là encore le choix des matériaux….). Quid du retour sur expérience au bout d’un an ou 2 des petits sous marins chinois?

  4. Il y a des recherches et des avancées technologiques à ce sujet car ça révolutionnerait les vrais “sous marins” qui seraient alors capables de communiquer sans remonter à la surface… mais tout ceci c’est dans le domaine du “militaire” ^^ .

  5. En train de faire un RV a base de ARDU et RPI ,je confirme que faire des joints et des caissons étanche et un sacré trucs ,et beaucoup plus complexe et interressant que cela laisse paraitre . Le ROV sous marin est un domaine super intéressant ,et je me rend compte que a part Blue robotics avec leur solution a base de Pixhawk 1 ,les solutions faites par des amateurs sont assez ancienne ! Et je pense que le monde du drone aérien a beaucoup y a apporter ! Sa reste du MEMS qui asservisse des moteurs électrique avec une retransmission vidéo .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.