Sécurité des données : DJI va ajouter le Local Data Mode à DJI GO 4 et DJI Fly

1
2704

Le constructeur chinois DJI est régulièrement accusé de trous de sécurité potentiels dans les applications destinées au pilotage de ses drones. Les charges sont motivées par des inquiétudes suite à des études du comportement des applications, dont DJI ne dévoile pas le code source, et en raison de considérations commerciales et politiques, principalement aux Etats-Unis. La première réponse de DJI avait été apportée en août 2017, lorsqu’il avait annoncé le Local Data Mode (voir ici), un outil pour isoler totalement le logiciel de pilotage fonctionnant sur smartphone en le coupant de tout accès à Internet. Cette fonction n’avait été intégrée qu’à l’application DJI Pilot, destinée aux drones professionnels de la marque.

DJI GO 4 et DJI Fly

Les récentes accusations contre DJI (voir ici) ont conduit les responsables à étendre le Local Data Mode aux autres applications que sont DJI GO 4 et DJI Fly. Ce sera fait, selon un communiqué de presse publié le 9 septembre 2020, « dans les mois à venir ». DJI indique avoir fait appel au prestataire indépendant FTI Consulting pour étudier et valider le Local Data Mode. Le communiqué de presse met l’accent sur la protection des données des gouvernements et des entreprises – ce sont les entités les plus sensibles à la nécessité de protéger les données. Mais les deux applications sont également destinées aux usages grand public, les pilotes de loisir pourront par conséquent protéger également leurs données avec le Local Data Mode.

Avec ou sans cartes ?

Le Local Data Mode sera modulable. Par défaut, il « arrête toutes les communications de l’application DJI vers et depuis Internet, ce qui permet de garantir aux opérateurs de drones que toutes les données restent locales et entièrement sous leur contrôle ». Mais pour les utilisateurs qui ont besoin de fonds de cartes en ligne, il sera possible d’activer la fonction « Allow Map Services ». Les échanges de données resteront coupés, mais cette fonction autorisera « les communications Internet uniquement avec le serveur du fournisseur de services de cartes américain Mapbox ». DJI précise que le Local Data Mode n’affecte que le comportement de DJI GO 4 et de DJI Fly, « les autres applications sur un smartphone ou une tablette ne sont pas affectées par l’utilisation du Local Data Mode ».

Source : DJI

1 commentaire

  1. Se concentrer sur la futilité.
    Par contre surtout ne pas travailler pour assurer une compatibilité sur android11

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.