ViFly ShortSaver, le test

12
1238

A quoi ça sert le ShortSaver de ViFly ? A éviter qu’un court-circuit n’endommage votre matériel lorsque vous branchez la batterie après le montage ou des réparations. Pourquoi y aurait-il un court-circuit ? Parce que se tromper dans la polarité des composants est facile, même quand on est très attentif. Il se peut aussi que des soudures débordent un peu au point de faire contact. Enfin il arrive que des composants soient défectueux. Le ShortSaver de ViFly est un « smoke stopper », autrement dit un accessoire pour éviter de voir cette petite fumée blanche qui annonce la mort d’un ou plusieurs composants. Mais pas uniquement eux ! Car si le court-circuit dure un peu et que vous ne vous en apercevez pas, c’est la batterie qui risque de chauffer jusqu’à prendre feu. Et là, la situation peut devenir plus grave qu’un simple composant qui part en fumée. Notez que le ShortSaver m’a été donné par ViFly. Comme d’habitude, dites-moi si vous pensez que la pratique a influencé mon jugement.

La vidéo

Elle souffre d’un focus de l’image qui n’en fait qu’à sa tête, j’en suis vraiment désolé. Je n’ai pas eu le courage d’assassiner un autre ESC pour la bonne cause. Car oui, un ESC est mort pour faire cette vidéo. Vous pouvez aussi visionner la vidéo du test du ShortSaver publiée par Stev’Air

Comment ça fonctionne ?

S’il y a un court-circuit, le ShortSaver coupe instantanément l’alimentation et allume une LED en rouge pour indiquer le problème. Instantanément ? Pas exactement, puisqu’il y a forcément une latence entre le moment où le courant passe et celui où le ShortSaver décide qu’il faut le couper. ViFly annonce un délai de 3 millisecondes. Je ne suis pas en mesure de vérifier cette durée. Mais j’ai fait l’expérience, sans le vouloir, d’un court-circuit lors du montage d’un nano racer à cause d’une soudure baveuse. Le nano racer va bien, son ESC et son contrôleur de vol aussi. Le ShortSaver a donc été suffisamment rapide. Il détecte aussi un courant trop fort, auquel cas ViFly indique qu’il réagit en 10 millisecondes.

En pratique ?

Le ShortSaver est un composant de la taille d’une petite boite d’allumettes, avec 4 prise. A gauche celles pour brancher la batterie, en XT30 et XT60. A droite celles pour brancher sur le montage électronique, votre racer par exemple. Là aussi, il propose des prises XT30 et XT60. Il ne faut évidemment pas brancher deux sources simultanément (ni deux sorties). On peut brancher une batterie XT60 vers un montage XT60, XT30 vers XT30, mais aussi XT60 vers XT30 et XT30 vers XT60. La source peut être entre 7 et 25V, soit 2S à 6S. Le principe consiste à brancher d’abord la batterie. La diode s’allume en vert, le ShortSaver est en fonctionnement. S’il y a aucune autre LED allumée, l’appareil se déclenche au-delà d’un seuil de 1A. C’est ce que vous utilisez avec la plupart des montages, sauf s’ils sont plus costauds et déclenchent un pic de consommation. Dans ce cas, un interrupteur sur le ShortSaver permet de passer le seuil à 2A. Une LED bleue s’allume pour en témoigner.

Ensuite ?

Branchez votre montage. Si la LED verte reste allumée, tout va bien. Si elle passe au rouge, c’est qu’il y a un souci. Vous venez de sauver votre électronique. A vous de trouver la raison du court-circuit ou du courant trop fort. Si la LED passe au rouge, débranchez rapidement le dispositif. Notez que ce n’est pas un fusible à une utilisation : si la LED passe au rouge, il suffit de tout débrancher, le ShortSaver est prêt à fonctionner à nouveau. Si vous avez besoin d’augmenter sa durée de réaction, vous pouvez faire un pont de soudure entre les contacts S à l’arrière pour obtenir 5 millisecondes, les contacts N pour 7 millisecondes. Je n’ai pas essayé…

Parfait ?

Presque. Dommage qu’il soit nécessaire de débrancher la batterie et la rebrancher pour réinitialiser le ShortSaver une fois qu’il est passé au rouge. Un interrupteur aurait été la bienvenue. Il arrive parfois que le ShortSaver se déclenche alors qu’il n’y a pas de souci dans le montage.  Si vous suspectez un faux-positif, la solution consiste à augmenter la durée du déclenchement. Dommage qu’il faille absolument faire un pont de soudure, ce n’est pas pratique à mettre en place et à retirer. Là encore, un interrupteur aurait été bien plus efficace. Du coup, je n’ai pas fait l’expérience… Sachez aussi que le ShortSaver se déclenche presque toujours à l’armement des moteurs, sauf sur des nano racers. Cela ne signifie pas qu’il y a un problème, il n’est simplement pas prévu pour aller jusqu’à l’armement.

Faut-il l’acheter ?

Oui ! Dans la mesure où je ne suis pas passionné de soudure, que je branche toujours mes lipos pour la première fois avec un peu d’appréhension parce que j’ai déjà expérimenté cette petite fumée blanche accompagnée par sa délicieuse odeur de plastique brûlé, je ne me passerai plus de l’aide du ShortSaver. Il m’a déjà sauvé un montage, et c’est suffisant pour que je l’adopte définitivement. Le prix ? Il est proposé à $12 directement chez ViFly (sans le port, sans les taxes), ou à 13 € chez Drone-FPV-Racer (taxes comprises). Autant dire rien par rapport au prix d’un ESC 4 en 1 ou d’un contrôleur de vol…

12 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce t’est, Fred !
    Pourtant et modestement un fin bricoleur, j’ai quand même succombé le mois dernier sur ce Shortsaver. (Direct Vifly)
    5 ans de construction sans 14 juillet, le prix de ce produit m’a convaincu qu’il ne faut jamais dire jamais 😉
    Bon build/reparation et… Bon vol !

  2. Perso, je teste tous mes montages sur une alimentation stabilisée, dont je règle et maîtrise parfaitement courant et tension de sortie. Je limite le courant à 1A, mets sous tension à la valeur voulue puis si OK, j’augmente la limitation de courant. Ça permet même de tester les moteurs (sans hélices) .. Ça sauve accus et ESC , je n’ai jamais cramé de montage jusqu’à présent…

  3. @ FPV_67 : Lucky you 🙂
    Comme dit Critof, il ne faut jamais dire jamais, j’ai vu des fumées magiques sur des terrains avec des virtuoses du montage 🙂

  4. Commandé grâce à toi, reçu, testé, approuvé aussi !

    Autre moment de déclenchement constaté pour moi car ça doit consommer plus fort : l’activation du buzzer via la TX (pas d’inquiétude donc si ça vous arrive).

    Merci Fred 😉

  5. @FPV_67 Pas con le coup de l’alim stabiliser ,sa revient au même que d’utiliser un stop smoker ,et même en plus précis ,théoriquement tu peut même voir si un esc déconne ,j’y avais pas pensez ! Justement pour le boulot je suis en train de me faire une petit alim stabiliser modifier , le DPS5005 est vraiment une tuerie https://fr.banggood.com/RIDEN-DPS5005-50V-5A-Buck-Adjustable-DC-Constant-Voltage-Power-Supply-Module-Integrated-Voltmeter-Ammeter-With-Color-Display-p-1062473.html?cur_warehouse=CN ! 😉
    Un stop smoker ,c’est vraiment le must have a avoir

  6. Si si Fred, j’ai déjà cramé pas mal de choses, mais en vol ou au sol, mais pas à l’atelier 😁 @ Bud, ok, ça tu le branches entre une source en amont et ton montage. Mais une “vraie” alimentation stabilisée est plus fiable, certe plus chère mais tu bosse proprement. J’ai une 20V ; 7A . Elle assure le taff 😛

  7. On peut aussi tester avec multimètre en ohmmètre avant chaque montage. Normalement vous devez voir une valeur ohmique augmenter qui correspond à la capa en entrée entrain de se charger. Si vous êtes dans les dizaines d’ohm ou moins, c’est qu’il y a un problème. Effectivement dans un 2eme temps le test avec une alim réglée sur un faible courant permettra d’éviter la casse en cas de problème.

  8. tous n’ont pas les compétences en électronique que vous avez, Jakovasor, FPV_67, Bud UAV, pour vous c’est facile mais pour une personne qui a un minimum de compétence ce système est parfait, vert = bon, rouge = pas bon, c’est on ne peu plus simple!!

  9. Ma dernière erreur, ça a été des trous de montage liés aux moteurs sur un ESC 4 en 1, et j’ai utilisé des entretoises métal. Merci Shortsaver pour m’avoir autorisé à apprendre par mes erreurs…

  10. A Azbloc, je suis d’accord, mais le Shortsaver pourrait aussi être en panne et ne pas déclancher. Pour moi le bon compromis c’est un transfo 12v 1a de récup sur lequel on monte la prise qui va bien pour son drone. Lors d’un 1er allumage ou après une grosse modif, je trouve ça très risqué de brancher une Lipo avec un shortsaver ou non.

  11. @Fred : colonnette métal Oui, si tu veux mettre des choses à la masse c’est OK. Mais je reproche souvent aux plages d’accueil des circuits imprimés d’être trop étroites et là tu as ton problème… On peut s’aider avec de bonnes rondelles plastiques pour isoler la base… Mais je l’avoue, je ne suis pas plus que d’autres à l’abri d’une erreur de montage 👹 Le tout est de prendre des mesures de protection en amont. Ce montage même si pas 100% safe à le mérite d’exister et et mieux que rien 😘

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.